Vous souhaitez travailler avec nous ? Découvrez nos services ➡️ 

Mode in Belgium

Le webzine lifestyle conscient belge

Catégories
Lifestyle

Les huiles essentielles et leur impact écologique méconnu

Si vous êtes adepte de cosmétique green ou que vous avez déjà fabriqué vos propres produits de beauté, d’hygiène et d’entretien à la maison, vous avez très probablement déjà utilisé des huiles essentielles. Celles-ci sont souvent employées pour leurs propriétés thérapeutiques reconnues mais également pour leur fort pouvoir parfumant. 

Malheureusement, aussi naturelles soient-elles, les huiles essentielles ne sont pas aussi eco-friendly qu’on pourrait l’imaginer… 

L’impact écologique des huiles essentielles

La surexploitation et déforestation causées par les huiles essentielles

Tout d’abord, ces petits élixirs d’origine végétale sont très demandés et provoquent la surexploitation et la déforestation de cultures et plantes sauvages. Un phénomène dangereux pour la biodiversité de la flore qui provoque un risque de disparition progressive pour certaines espèces. 

Comment est-ce possible ? Cela s’explique par le fait que les huiles essentielles sont obtenues grâce à la distillation des composés aromatiques des plantes. Ce processus demande souvent des quantités phénoménales de matières premières. 

Et effet, par exemple, pour produire 1L d’huile essentielle, il faudra 2000 oranges ou 3 à 5 tonnes de pétales de roses! Nous vous laissons imaginer… 

Toxicité des huiles essentielles

Ensuite, il ne faut pas négliger non plus le fait que la concentration de ces essences végétales est parfois tellement importante que cet aspect les rend toxiques et néfastes pour l’environnement et la biodiversité mais aussi pour les organismes vivants, dont l’humain. 

Étant de plus en plus utilisées dans les cosmétiques et les produits d’entretien, les huiles essentielles sont davantage présentes dans les eaux usées qui se retrouvent dans la nature. Celles-ci impactent alors parfois dangereusement les écosystèmes locaux. 

C’est d’ailleurs également pour leur risque de toxicité que les huiles essentielles sont fortement déconseillées pour les femmes enceintes et les bébés notamment. C’est particulièrement le cas pour les huiles essentielles d’agrumes : citron, pamplemousse, orange douce, mandarine, bergamote… L’HE d’eucalyptus est également une de celles qu’il faut utiliser avec parcimonie et en connaissance car elle pourrait provoquer des convulsions. 

Enfin, certaines huiles essentielles sont également suspectées d’agir comme des perturbateurs endocriniens et pourraient donc causer des déséquilibres hormonaux. 

La solution ? Une utilisation raisonnée et en conscience

Il n’est bien entendu pas nécessaire de devenir parano et de diaboliser les huiles essentielles pour autant. Celles-ci restent une super solution naturelle pour soigner de nombreux maux. Cependant, pour toutes les raisons mentionnées ci-dessus, il est important de les exploiter avec parcimonie et en connaissance de cause. 

On favorise leur utilisation à des fins thérapeutiques et on se fait conseiller par une personne professionnelle pour une utilisation optimale… et en toute sécurité. On évite également si possible de les ajouter à nos produits cosmétiques et de nettoyage juste pour leur parfum. 

Finalement, lors de l’achat d’huiles essentielles on favorise des producteurs locaux et labellisés pour garantir une production respectueuse de l’environnement.  

Envie d’adopter les huiles essentielles pour leurs vertus ?

Jayu by Laura propose ses conseils en aromathérapie sous forme d’atelier en mettant l’accent sur le pouvoir psychologique, émotionnel et énergétique des huiles essentielles. Elle offre également la création de synergies personnalisées, un service qui vous permet de comprendre et gérer au mieux vos émotions et utiliser à bon escient les huiles essentielles. 

Lire aussi…

➡️ Les 3 huiles essentielles à avoir chez soi 

 

Dans cette catégorie...

Catégories
Lifestyle

Ces solutions écolos qui ne sont pas tellement écologiques

Face à l’urgence climatique, nous sommes nombreux à essayer d’agir comme on peut au quotidien pour limiter notre impact sur l’environnement. Astuces zéro déchet, seconde main, matières recyclées,… Beaucoup de petites solutions s’offrent à nous. Mais sont-elles vraiment toutes aussi écologiques que ça ? Zoom sur quatre d’entre elles qu’il faudrait peut-être éviter…

Les totes bags (et les gourdes)

Les tote bags sont certainement un des objets les plus évidents à placer dans cet article. Ces sacs en toile employés pour remplacer leurs homologues en plastiques connaissent une popularité folle depuis de nombreuses années. Utilisés à des fins marketing, on en reçoit partout, tout le temps. Nous avons tous des tote bags inutiles qui trainent au fond de nos placards, à ne plus savoir qu’en faire. Ils ont beau être en coton bio ou recyclé, leur fabrication implique des dépenses énergétiques, des matières premières et des déchets. Pareil pour les gourdes d’ailleurs… C’est évidemment mieux de boire de l’eau en gourde que d’acheter des bouteilles en plastiques tous les jours mais est-ce vraiment utile de posséder 5 gourdes dans ses tiroirs ? D’ailleurs, pensons à privilégier si possible des gourdes en métal ou en verre. 

On fait quoi alors ? Luttons contre ces “nouveaux” supports marketing écolos mais pas si écologiques du tout en refusant un maximum ceux qu’on reçoit. Le message finira peut-être par passer

Les huiles essentielles

Très utilisées dans les cosmétiques et produits de nettoyage fait maison et zéro déchet, les huiles essentielles ont pourtant un impact écologique non négligeable. En effet, aussi naturelles soient-elles, ces essences végétales très demandées provoquent la surexploitation de cultures et de plantes sauvages. Un réel danger pour la biodiversité et un risque de disparition progressive pour certaines espèces… 

Obtenue grâce à la distillation des composés aromatiques des plantes, la production d’une huile essentielle demande des quantités affolantes de matières premières.  Par exemple, pour produire 1kg d’huile essentielle, il faudra 2000 oranges ou 3 à 5 tonnes de pétales de roses!

ll faut également savoir que la concentration de certains de ces élixirs est parfois tellement importante que ça les rend toxiques une fois rejetés dans l’environnement. C’est le cas particulièrement pour les huiles essentielles d’agrumes notamment. 

C’est pour ces raisons qu’appliquer des huiles essentielles dans les produits de soin et/ou d’entretien n’est pas une si bonne idée en termes d’écologie. En effet, dans les eaux usées ces produits très puissants et concentrés impactent négativement l’écosystème.

On fait quoi alors ? On évite d’utiliser des huiles essentielles à la moindre occasion, notamment juste pour leur parfum. On favorise les producteurs locaux et on réserve leur utilisation à des fins thérapeutiques. 

➡️Les huiles essentielles et leur impact écologique méconnu

Vinted ou la seconde main surconsommée

Évidemment, favoriser des achats mode de seconde main restera toujours mieux que d’acheter des vêtements neufs, qui plus est provenants de la fast fashion. Cependant, avec Vinted et toutes les pépites qu’on peut y dénicher facilement, nous sommes nombreux.ses à parfois en abuser. Acheter de seconde main à tendance à nous faire déculpabiliser et oublier que le mieux reste de limiter ce qu’on possède. Il ne faut pas perdre de vue également qu’un vêtement en fibre synthétique, acheté en seconde main ou non, libère des microfibres de plastique à chaque lavage. Des microplastiques que peu de stations d’épuration sont capables de filtrer… et qui finissent donc dans l’écosystème aquatique. 

On fait quoi alors ? On continue à favoriser la seconde main mais tout en limitant la quantité de vêtements qu’on possède et, surtout, on essaie de prêter attention aux matières premières.

Le sapin de Noël artificiel

On vous l’accorde, au moment où on publie cet article, les sapins de Noël ne sont pas vraiment de saison. Mais on avait quand même envie d’en parler ici. Nombreuses sont les personnes qui pensent bien faire en achetant un sapin artificiel, et donc réutilisable, pour Noël. En plus d’être pratiques et de ne pas salir, ces sapins remplacent les arbres naturels habituels. Cependant, s’ils ne demandent pas de couper un sapin dans la nature, ces arbres sont faits de matières synthétiques et ultra polluantes. De plus, fabriqués généralement en Asie, leur transport est également très polluant. En bref, pour amortir l’impact environnemental d’un sapin artificiel, il faudrait jusqu’à 10 ans d’utilisation. À savoir qu’en moyenne peu de gens gardent leur sapin artificiel aussi longtemps… 

On fait quoi alors ? Bien sûr, si vous possédez déjà un sapin artificiel, gardez-le et utilisez -le le plus longtemps possible. Si ce n’est pas le cas, le top du top serait un sapin DIY créatif comme on en voit de plus en plus sur Pinterest. Si vous préférez quand même un “vrai” arbre, ce que nous comprenons parfaitement, optez alors pour un sapin belge, cloué sur support (en effet, contrairement à ce qu’on pense, un sapin avec une motte n’est pas conseillé car favorise l’appauvrissement des sols des sapinières) et labellisé. Retrouvez plus de conseils à ce sujet dans cet article.

Nous espérons que cet article vous aura apporté quelques pistes de réflexion. Mais, comme toujours, chez Mode in Belgium nous sommes adeptes d’un discours conscientisant mais non culpabilisant. L’idée est d’être informé.e.s pour agir en conscience et du mieux qu’on le peut, chacun à notre échelle. Pas vrai ? 

➡️Éco-anxiété : zoom sur ce phénomène contemporain

Dans cette catégorie...

Catégories
Beauté

Les cosmétiques pour hommes belges et naturels

Désireux de prendre soin de leur peau tout en se préoccupant de l’environnement, les hommes se tournent également de plus en plus vers les cosmétiques naturels. Finalement, la beauté rime avant tout avec bien-être et ce, pour tous ! Si certains hommes sont un peu réticents pour s’investir dans le domaine de la beauté, croyant à tort que c’est un monde réservé aux femmes, d’autres ont déjà passé le cap et le marché s’y adapte ! 

La cosmétique masculine : des besoins spécifiques

Toutes les peaux ont besoin d’hydratation et d’un nettoyage quotidien. Néanmoins, en termes de soin de la peau, les hommes peuvent avoir des besoins spécifiques par rapport aux femmes. Leur peau est en effet plus épaisse et moins sujette aux hormones. Les hommes vont souvent nécessiter une crème de jour plus hydratante et un soin après-rasage indispensable pour apaiser leur peau après le passage du rasoir par exemple. 

Des produits de beauté pour hommes zéro déchet et naturels

Pour répondre à ces besoins spécifiques, la presque entièreté de la salle de bain peut se décliner au masculin avec des shampoings, savons, mousses à raser, soins pour la barbe et bien d’autres produits spécifiques à la gente masculine. 

Cependant, que ce soit pour hommes ou pour femmes, le plus important reste de privilégier la qualité en optant pour des marques qui adoptent une fabrication naturelle et qui évitent les produits nuisibles à notre peau et la planète. De nombreuses marques belges se positionnent sur le marché en offrant des cosmétiques zéro déchet et sains. 

➡️La salle de bain 100% belge de la rédac’ 

➡️Les cosmétiques solides : 3 bonnes raisons de les adopter 

Lidjeu, des savons 100% naturels qui s’adaptent à vos besoins

Née à Liège, la marque Lîdjeu propose des savons solides 100% naturels et issus d’une production artisanale selon le processus de saponification à froid. Cette technique permet de maintenir les vertus des ingrédients utilisés. De plus, ces derniers sont tous labellisés BIO (Cosmos Organic certifié par Ecocert). Chez Lîdjeu, hors de question de parler de colorants artificiels, de paraben ou de sulfate. Dans notre recherche de cosmétiques pour hommes, la team MIB a craqué pour les savons “Bricoleur”, “Sportif” et “Randonneur” ! Attention, Lîdjeu nous informe tout de suite que ces derniers ne sont pas uniquement réservés aux messieurs mais à tous ceux, et celles , qui recherchent des savons qui s’adaptent aux besoins de leur quotidien comme l’hydratation, la détente tout en étant super efficaces. 

Le code MODEINBELGIUM vous donne 10% de réduction sur tous les produits du site. 

Des marques “no gender”

Certes, les hommes ont certains besoins spécifiques, mais il n’empêche qu’aujourd’hui, la tendance est également au no gender. Les marques ont développé des formules qui s’adaptent tant à l’homme qu’à la femme, simplifiant le monde de la beauté. Fini les packagings girly pour les femmes et les fragrances “temptation” pour hommes, oui aux odeurs douces et neutres et au design épuré. 

MiklØ, les déodorants belges et naturels genderless

MiklØ, ce sont des déodorants pour hommes et femmes aux odeurs fraîches et adaptés aux peaux sensibles, un essentiel dans la salle de bain ! Martina, la créatrice, a longtemps été en quête d’un produit naturel, sans bicarbonate ni aluminium. Ne trouvant rien sur le marché qui correspondait à ses besoins … elle décide de le créer. Les déodorants MiklØ affiche un design minimaliste, sans plastique et une formulation naturelle à base d’huiles végétales et essentielles.  Les composants sont bio et locaux (européens). Bref, il s’agit d’un sans faute pour cette jeune marque belge. De plus, Miklo affiche clairement une volonté de proposer un produit non genré, s’adaptant surtout à l’envie de prendre soin de soi. De notre côté, on a adopté le déo citron vert et orange. 

Le code MODEINBELGIUM10 vous donne 10% de réduction jusqu’au 11 février sur tous les produits du site. 

Le monde des cosmétiques n’est pas uniquement réservé aux femmes, loin de là ! 

*Article sponsorisé 

Dans cette catégorie...

Catégories
Beauté

La salle de bain 100% belge de la rédac’

Les produits préférés de la rédac’ pour une salle de bain 100% belge ? Suivez le guide ! 

MIKLO

déodorant miklo
©Miklo Body Care

Dans la quête de la salle de bain zéro déchet et naturelle, trouver un déodorant efficace, pratique et adapté aux peaux sensibles relève souvent du défi. Pourtant, la marque belge Miklo Body Care s’est prêtée au jeu et le gagne haut la main. Derrière Miklo se cache Martina, une ex-étudiante en sciences politiques intéressée par les questions environnementales, écologiques et durables. Loin derrière la vie de bureau qui lui était destinée, elle se découvre une nouvelle passion : la création de cosmétiques naturels. En observant le marché des produits naturels et zéro déchet, Matina constate qu’il existe très peu de déodorants adaptés aux peaux sensibles. Beaucoup contiennent du bicarbonate de sodium, un actif efficace contre les mauvaises odeurs mais aussi potentiellement irritant. Elle s’est donc lancée dans la quête d’un déodorant naturel efficace malgré l’absence de cet ingrédient. Après de nombreux tests, Martina trouve la recette et  propose aujourd’hui une gamme de 5 déodorants et d’un baume à lèvres. Elle voulait vraiment que sa marque reflète des valeurs fortes et engagées: des produits vegans, non testés sur animaux, des ingrédients naturels, issus de circuits biologiques et si possibles locaux. Sa vision éco-responsable ne s’arrête pas qu’aux produits, elle s’investit dans la création de packagings en papier recyclable et faciles à recycler. 

Notre avis sur Miklo

Laetitia a testé le déodorant Miklo : « Contrairement aux déodorants naturels dans un pot, le format stick est plus simple d’application et d’utilisation. Personnellement, j’ai trouvé ce déodorant très agréable à porter et confortable. On ne le sens presque pas et il ne laisse pas de traces sur les vêtements. L’odeur est légère et fleurie mais surtout il est super efficace. Je l’ai donc adoré ! »

MADU BEECARE

huile pour cheveux MADU avec une abeille
©Madu Beecare

Une huile pour cheveux à base de cire d’abeilles, c’est le produit phare de Madu Beecare. Cette jeune marque belge, créée par 3 cousines, souhaite apporter de la nouveauté dans notre salle de bain en proposant des produits  à base de cire d’abeille.  Mais attention, par n’importe quelles abeilles … celles de la famille ! En effet, cela fait 3 générations que les abeilles sont dans leur famille. Madu utilise donc la cire de ses propres ruches tout en portant une attention particulière au cycle des abeilles. 

L’huile pour cheveux est le premier produit de la marque. Elle est composée de produits 100% naturels et biologiques.  

Lire notre article complet sur Madu Beecare

Nos avis sur Madu Beecare

Julie a testé l’huile pour cheveux Madu Beecare :  « C’est un sans faute ! Utilisée comme masque, l’huile nourrit en profondeur les cheveux. Je la laisse poser toute la nuit avec une serviette et je fais ensuite  2 shampoings, mes cheveux sont légers et brillants. J’adore ! L’huile peut aussi s’utiliser quotidiennement sur les pointes (2 ou 3 gouttes)  pour redonner un peu de brillance entre les lavages. Une belle découverte ! » 

JADYS COSMETICS

dentifrice et brosses à dent en bambou

Jadys, ce sont des cosmétiques eco-friendly fabriqués à la main en Belgique par Emeline. Un projet qui lui a permis de changer de vie, de quitter son boulot qui ne lui correspondait plus pour une nouvelle aventure en adéquation avec ses valeurs et ses envies, avec du sens. 

La gamme de Jadys est composée d’une petite sélection de produits, tous conçus avec amour et avec des ingrédients tout doux et 100% naturels et bio. 

“Le retour aux choses vraies, simples et efficaces. Il en faut peu pour prendre soin de soi et se sentir bien… Il suffit seulement de tendre la main vers ce que nous offre la nature et de sélectionner des ingrédients de qualité, subtilement dosés.” pouvons-nous lire sur le site. 

Les ingrédients utilisés sont pressés à froid, bruts et non désodorisés, dans le but de préserver toutes leurs propriétés. Et parce que Jadys s’inscrit un maximum dans une démarche respectueuse de la nature, tous les contenants sont en verre et consignés.

Notre avis sur Jadys

Marine a testé le dentifrice en pâte à la menthe poivrée et tea tree ainsi que la bombe de bain relaxante à la lavande :  “Gros coup de cœur pour le dentifrice qui, contrairement à beaucoup d’autres dentifrices naturels, garde un goût frais et agréable. La texture est également très satisfaisante, mousse assez bien et ne semble pas « disparaître » au fur et à mesure du brossage de dents. Rien à dire pour la bombe de bain qui remplit également très bien son job. Elle libère des petites pétales de lavande dans le bain et on en ressort la peau toute douce. Je valide, et je recommande à 100%!”

2B BIO BEAUTY

crème rose
©2B BIO BEAUTY

2B BIO Beauty  est une marque belge créée par Libinvest Cosmetics, une entreprise familiale située au cœur de Binche. Si son nom vous est inconnu, cette gamme a pourtant déjà fait ses preuves dans de nombreux pays à travers le monde. La ligne 2B Bio Beauty permet de renouveler votre peau et vous aide à traiter des problèmes tels que l’acné, l’excès de sébum, les signes de l’âge, … Cette société belge présente des traitements innovants, tels que le peeling 100% naturel, à effectuer dans un institut de beauté. Et surtout, une large gamme est proposée afin de l’utiliser chez soi. Cette marque a été pensée pour tous les types et couleurs de peau, ainsi que pour tous les âges. Ce sont des cosmétiques qui ont été conçus pour les femmes et les hommes, une bonne excuse pour partager ses produits de beauté avec sa moitié !

Notre avis sur 2B Bio Beauté

Tina a testé le masque Enzyscrub : “ Un petit bijou à absolument avoir dans sa salle de bain ! J’ai testé et totalement approuvé ! Ce masque enzymatique, à la texture fondante et légèrement parfumée, va se transformer en lait au contact de l’eau. Mon teint est plus lumineux et plus uniforme. Je vous le conseille vivement !”

Si cette sélection de produits de salle de bain 100% belges vous a plu, vous devriez également aimer :

➡️Les cosmétiques pour hommes belges et naturels 

➡️Les cosmétiques solides : 3 bonnes raisons de les adopter 

Dans cette catégorie...

Catégories
Beauté

Just-Smile, pour un monde plus vert

DE LA BELGIQUE AU MONDE ENTIER

Just-Smile est une start-up belge … mais pas que ! En effet, ses membres fondateurs sont issus des 4 coins du monde : Belgique, Japon, Allemagne, Brésil ! Ils se sont rencontrés lors de leurs études et de leurs différents échanges. Qu’ont-ils en commun ? La passion du voyage et l’envie d’un monde plus vert. Pendant leurs voyages, ils ont pu observer et prendre conscience des effets néfastes de la surconsommation de plastique. Ce n’est un secret pour personne nous direz-vous, non ! Mais le voir de ses propres yeux est une étape supplémentaire dans la prise de conscience.

Héléna, la co-fondatrice belge nous raconte que lors de son échange étudiant au Japon, elle a été surprise de l’usage de plastique unique ! Un peu plus tard, en Thaïlande, sur une île “déserte” elle y découvre plus de plastique que de noix de coco ! “Un événement qui nous a vraiment choqués” rajoute Héléna. 

“C’était le moment de faire quelque chose” !

CONSCIENCE ÉCOLOGIQUE ET ACTION(S)

prix et surtout facile !” explique Héléna. Les fondateurs ont donc décidé de créer un produit facile à utiliser au quotidien : la brosse à dents en bambou. 

D’autres produits sont ensuite venus se rajouter comme la gourde et le set de couverts en bambou. 

Suite à la crise sanitaire, ils ont également décidé de créer des masques en tissus en utilisant des ressources qu’ils avaient déjà comme des nappes par exemple. Des chouchous pour les cheveux et des totes bags se sont aussi ajoutés.  

Mais Just-Smile c’est aussi une façon de penser et d’agir au quotidien outre les produits proposés par la start-up évidemment. La rédac’ vous conseille d’ailleurs de faire un tour sur leur blog, rempli de bons conseils.

PLUS D’INFORMATIONS

Vous pouvez directement commander vos produits Just-Smile sur leur e-shop ou dans quelques points de vente physiques, ici.  

A savoir: pour chaque brosse à dents venue, Just-Smile offre un crayon à Educate For, une association au Chili et au Pérou qui encourage la scolarisation des enfants à l’école ou à la maison. Pourquoi cette association ? Car une des co-fondatrices Just-smile est aussi une des créatrices de Educate For et il était important pour eux de participer à une action cohérente avec leurs valeurs et, surtout, d’avoir une action directe. 

Découvrir aussi … 

➡️La salle de bain 100% belge de la rédac’

Dans cette catégorie...

Catégories
Beauté

Biocam, la boutique qui encourage la beauté belge et naturelle

AU DÉPART D’UNE PASSION

Camille est historienne de l’art … bien loin de la cosmétique non ? Elle a pourtant toujours été passionnée par les questions écologiques, les produits de beauté, l’utilisation de produits naturels, etc. Elle a commencé par faire ses petites recettes maison pour ensuite les partager avec sa famille et ses amis et l’engouement autour d’elle était de plus en plus important. Entre temps, elle découvre aussi que de chouettes choses se font déjà en Belgique et une véritable passion se développe. Camille considère donc l’idée d’aller un peu plus loin …. Elle suit alors une formation en aromathérapie orientée cosmétique (à l’école Bioflore).

Camille débute son activité professionnelle « Chez Bobbi », un marché couvert mettant en avant des artisans locaux. Camille, elle, s’occupe du coin beauté et hygiène. Elle prend le challenge d’y proposer des produits naturels, à la composition propre et surtout, belges !

Aujourd’hui, l’aventure continue car Camille a ouvert sa propre boutique Biocam à Bruxelles! Une quinzaine de marques belges y sont vendues ainsi que des produits bruts. Camille propose, en plus, des ateliers cosmétiques maison et zéro-déchet.

« Biocam est né du désir de proposer des produits composés d’ingrédients naturels de qualité issus de marques belges engagées et empreintes d’une belle éthique ».

© Biocam (Camille)

LA BOUTIQUE BIOCAM

Située à Bruxelles, Rue des Eperonniers, la boutique de Camille invite à la découverte ! Expérience sensorielle (ça sent booon) mais également humaine ! En effet, Camille met un point d’honneur à l’accueil qu’elle réserve à ses clients et vous aide à trouver le produit qui vous correspond !

Vous n’habitez pas Bruxelles ? Rendez-vous sur l’e-shop Biocam !

On y retrouve des marques belges déjà présentées ici comme Cîme et Bobone ainsi que d’autres nouvelles découvertes : Indigène, Soap ME et bien d’autres.

©Biocam (la boutique)

LES ATELIERS

Biocam, ce sont aussi des ateliers. Présentiels quand la situation sanitaire le permet ou en ligne !

Nous avons testé pour vous un atelier en ligne. Au programme ? La réalisation d’un déodorant et d’un dentifrice maison.

Le déroulement ?

A l’inscription un formulaire est envoyé, celui-ci permet de personnaliser votre futur produit avec vos préférences/restrictions. Camille prépare ensuite tous les ingrédients bruts (déjà pesés, super pratique !) et les contenants et vous les fait parvenir.

On se retrouve ensuite en ligne, sur Zoom !

Camille prend le temps d’expliquer chaque ingrédient avec ses particularités et ses utilisations, elle donne de nombreux conseils. On passe ensuite à la réalisation du produit, étape par étape ! Camille nous demande de lui montrer à la caméra la consistance / couleur de notre préparation et nous guide tout le long du processus.  

Bref, un moment super convivial et très instructif ! En 1h, nous avons réalisé un déodorant et un dentifrice (testés et approuvés ). Comme quoi, ce n’est pas si compliqué à faire ! Vous pouvez ensuite refaire les recettes à la maison car un petit carnet de recettes est fourni avec les produits.

©Biocam (kit atelier)

Découvrez le calendrier des ateliers ici.

Un parcours inspirant et un concept auquel on adhère totalement chez Mode in Belgium ! Ne serait-ce pas aussi une chouette idée de cadeaux ? 

Dans cette catégorie...

Catégories
Beauté

Nos solutions belges et naturelles pour traiter le mascné

L’arrivée de l’hiver s’accompagne souvent d’une augmentation de la sensation d’inconfort au niveau de la peau. Ajoutons à cela, le port du masque qui s’impose dans nos vies et dont son utilisation permet de limiter la propagation de la Coronavirus. Cependant, avec lui, peut apparaître une nouvelle copine sur nos visages… l’acné. Chez Mode in Belgium, nous ne sommes pas épargnées et nous vous partageons des astuces ainsi qu’une sélection de produits belges aux compositions clean qui nous aident à retrouver notre jolie peau d’antan. 

1. LE MASQUE

Si vous le pouvez, préférez les masques en tissus qui ont la particularité d’être plus souples et moins irritants pour la peau. Favorisez ceux en coton qui absorbent la transpiration et laissent la peau respirer. Veillez à bien adapter la taille de votre masque à votre visage pour limiter l’effet de frottement qui fragilise l’épiderme.

Les masques L.e.n.a W.A.W sont réalisés en coton Oeko-Tex à Bruxelles. Ils englobent bien le visage et peuvent être renforcés avec un filtre. En plus, les coloris sont funs et colorés. 

Aussi, lors du lavage de vos masques, veillez à utiliser une lessive sans détergents agressifs et évitez l’adoucissant qui peut contenir du parfum.

Quand votre masque devient trop humide, n’hésitez pas à le changer en cours de journée ! Dans ce cas, essayez de brièvement nettoyer votre visage à l’aide d’une lotion et de cotons doux que vous pouvez transporter facilement. De cette manière, vous éviterez que les anciennes bactéries déjà présentes sur vos joues se mettent sur votre masque propre. Naturellement, il est préférable d’hydrater sa peau avec une crème hydratante après ce lavage. 

© Masque Lena Waw

2. LA ROUTINE BEAUTÉ

  • Le soir adoptez le double nettoyage

Le double nettoyage est une technique venue d’Asie qui permet d’enlever toute trace de maquillage, d’impuretés, de sébum, la pollution et encore toutes les crasses et bactéries qui s’installent sur notre visage. 

Ce rituel de layering se déroule en deux étapes : 

La première consiste en l’application d’un corps gras à masser sur peau sèche. Il va retirer le maquillage et des impuretés liposolubles du visage. Ensuite, on le rince à l’eau claire. Sur le marché, les huiles et baumes démaquillant.e.s sont les plus faciles à utiliser. Cependant, vous pouvez aussi employer une huile végétale – pressée à froid. Dans ce cas, évitez l’huile de coco si vous êtes sujet.te à l’acné car elle est fortement comédogène. 

Pour la seconde étape, on applique sur peau humide, un nettoyant doux qui viendra laver la peau sans l’agresser ou l’irriter. Vous pouvez utiliser un savon surgras saponifié à froid. Si votre peau est très sensible dirigez-vous plutôt vers une mousse ou un gel doux. 

Ensuite, pour parfaire le nettoyage, vous pouvez utiliser une eau florale ou un hydrolat comme tonic. Ils peuvent être appliqué en spray directement sur le visage pour un effet rafraîchissant ou à l’aide d’un coton – réutilisable of course !  

 Les hydrolats possèdent de nombreuses propriétés. N’hésitez pas à demander conseil à un.e naturopathe pour trouver celui qui conviendra parfaitement à vos besoins.

  • Hydratation, hydratation, hydratation ! 

Une fois le visage débarrassé de toute ses impuretés vient l’étape ultime et indispensable de l’HYDRATATION. Une peau réactive a besoin d’énormément d’eau. Pour cela, nous allons l’aider quotidiennement en lui apportant des actifs hydratants comme du gel d’aloé vera, par exemple. On l’applique avant de poser sa crème de jour et/ou son sérum. Petit tip : les produits pénètrent mieux lorsque la peau est légèrement humide. 

© Gel Bioflor
  • Pensez aux gommages

Les gommages permettent de retirer les peaux mortes et d’aider à la régénération des cellules ce qui favorise l’absorption des soins. En gros, c’est un indispensable pour une peau éclatante ! En cas d’acné active, le mieux est d’éviter les gommages à gros grains qui seront trop abrasifs sur une peau enflammée. Dans ce cas, préférez des exfoliants doux aux argiles ou les peelings.

Le rhassoul ou ghassoul est une argile nettoyante originaire du Maroc. Elle est parfaite en cas d’acné car elle permet de purifier la peau et de « retirer » l’excès de sébum. Il existe aussi d’autres types d’argiles. À vous de trouver celle qui convient le mieux à vos besoins. Attention de ne pas laisser l’argile ou le rhassoul trop sécher car cela créerait l’effet inverse que celui escompté !  

  • Les huiles essentielles 

Les huiles essentielles possèdent de nombreuses vertus qui peuvent aider à venir à bout de l’acné. Cependant, elles sont aussi sujettes à de nombreuses contre-indications. Si leur utilisation vous intéresse, n’hésitez pas à demander conseil à des professionnel.le.s en naturopathie qui vous guideront pour cibler l’HE qui vous convient ainsi que son emploi.

mains et flacon d'huile
  • Évitez le maquillage 

Si vous êtes propices au mascné, le mieux est d’éviter le maquillage de teint sous votre masque. Cependant, si cette étape est indissociable de votre routine, choisissez des produits de préférence non-comédogènes, sans silicone, sans sulfates et non issus de la pétrochimie. 

3. L’IMPORTANCE DE L’ALIMENTATION ET DU BIEN-ÊTRE

L’alimentation et la santé mentale jouent également un rôle très important dans l’apparition ou non de l’acné. Après avoir mangé trop gras ou trop sucré, il n’est pas rare de voir apparaître des petits boutons. Et c’est normal car la peau est aussi un organe qui évacue les toxines du corps. Du coup, pour éviter ces petits désagréments, essayez de privilégier une alimentation saine, composée de produits bruts et idéalement anti-inflammatoires. 

L’anxiété et le stress peuvent aussi causer des boutons. La période anxiogène et l’incertitude qu’elle génère n’aide pas du tout à se sentir bien dans sa peau et dans sa tête. N’hésitez pas, si vous en sentez le besoin, à vous faire aider ou à trouver un moyen d’évacuer la négativité, avec du sport par exemple.  

4. DERNIERS CONSEILS

  • Laissez respirer votre peau autant que possible 
  • Lavez vos mains avant de toucher votre visage
  • Éviter de toucher votre visage 
  • Pensez à nettoyer régulièrement votre téléphone et taie d’oreiller
  • Si votre peau est sensible, une taie d’oreiller en soie ou satin peut être une solution plus confortable 
  • Ne percez surtout pas vos boutons !

Nous espérons qu’avec ces conseils vous arriverez à venir à bout de cette acné. Néanmoins, si les réactions cutanées persistent, n’hésitez pas à consulter un spécialiste en naturopathie ou un dermatologue. 

Laetitia Bindji 

Dans cette catégorie...

Catégories
Beauté

Cîme skincare, la nature sublimée

LA NATURE AVANT TOUT

Du naturel, du BIO mais surtout des ingrédients à l’efficacité prouvée ? C’est ce que propose Cîme skincare,  la marque belge de produits cosmétiques. Fondé en 2012, par Isabel et Anke, deux anciennes juristes reconverties, Cîme est une gamme de soins visage et corps à base de plantes cultivées et récoltées sur les montagnes de l’Himalaya. 

“Nous proposons des produits de soin pour la peau BIO et équitables. L’idée est d’ouvrir le marché BIO au grand public !” explique Isabel, co-fondatrice. 

En effet, avec Cîme, nous sommes bien loin de l’image un peu rustre du BIO (vous voyez un emballage en carton tout brun, un produit qui ne sent pas spécialement bon ? – bon, même si, on vous l’accorde, cette image est un peu extrême). La marque montre que le BIO peut aussi être luxueux et veut ainsi convaincre le plus grand public de son efficacité et surtout, son importance. 

Tous les produits Cîme sont certifiés ECOCERT, une certification très rigoureuse qui tient compte à la fois des exigences environnementales et humaines. 

produit cîme sur fleurs
©Cîme Skincare

HIMALAYA SUPERFOODS

Derrière la marque, il y a surtout une histoire: celle de Anke et Isabel. Amies d’enfance, elles font un pacte, celui d’un jour créer une société à deux. Toutes les deux commencent pourtant le travail d’avocate, et ce, pendant 4 ans avant de fonder Cîme.

2 femmes
©Cîme Skincare

Mais pourquoi des cosmétiques ? Anke part un jour en vacances dans la région de l’Himalaya, avec son père, Walter (qui fait aujourd’hui partie de l’aventure et dont sur qui elles peuvent compter pour l’expertise). Walter est spécialisé dans le développement des plantes médicinales et travaillait sur un projet au Népal notamment. Anke est impressionnée par la région: l’emprise de l’homme n’y est encore que peu développée, les circonstances sont dures avec l’altitude et les changements de températures, mais surtout, cette région est riche en plantes (argousier, camomille, edelweiss, …) remplies de vertus ! 

Anke revient donc et partage sa découverte avec Isabel : elles vont créer une marque de cosmétiques naturels dont elles contrôleront l’entièreté de la chaîne de production. En effet, elles travaillent directement avec les populations présentent sur place.  

“Pour chaque plante de montagne que nous utilisons, nous élaborons des méthodes durables avec nos partenaires népalais, en tenant compte de tous les facteurs environnementaux, sociaux et éthiques possibles” explique Isabel. 

Avec les populations sur place, un échange se crée: “Nous combinons des techniques anciennes avec la science moderne pour créer les ingrédients actifs les plus puissants”. Chaque ingrédient est sélectionné avec soin et, il est surtout important de savoir comment il peut être cultivé. Il y a une véritable collaboration et combinaison des connaissances qui va dans les deux sens. 

Les ingrédients récoltés sont ensuite directement livrés du Népal au laboratoire. Les fondatrices proposent ensuite à des personnes de tester les prototypes et ainsi prendre en compte leurs retours. 

LA SALLE DE BAIN COMPLÈTE MAIS MINIMALISTE

Cîme permet à tous et toutes de faire tous ses soins de manière complète : visage, corps et cheveux. 

Néanmoins, la marque se veut minimaliste dans le sens où  beaucoup des produits de la gamme sont multifonctionnels. Cela permet à la fois d’éviter des flacons inutiles mais également de gagner du temps ! 

Nous avons d’ailleurs demandé à Isabel quelle était sa routine beauté Cîme:  “Matin et soir j’utilise l’huile nettoyante ainsi que la Rosée de rose comme eau micellaire. Je complète avec la crème jour & nuit Daisy Delight en été ou Under my skin en hiver” 

Simple et efficace ! Isabel n’est pas adepte du maquillage mais elle nous livre sa petite astuce magique : elle utilise le Baume by Cîme sur ses lèvres mais également comme  hightlight et pour dessiner ses sourcils !

A noter que la marque réalise également avec l’aide d’ambassadrices des ateliers : “Nous pensons qu’il est important de savoir lire les étiquettes, de comprendre son type de peau et de tester les produits” nous dit Isabel.

produits cîmes
©Cîme Skincare

LESS WASTE

Tous les emballages de Cîme sont recyclables. Les tubes et étiquettes sont faits sucre de canne et les cartons sont issus de forêts durables. Mais la marque souhaite aller plus loin et utiliser des matières recyclées ! Avec la nouvelle gamme de shampoing et gel douche, les flacons sont dorénavant faits à partir de plastique recyclé (celui que vous jeté dans les sacs bleus! ) et les autres packaging vont également évoluer pour utiliser le plastique récolté dans les océans ! 

Une autre innovation à souligner ? Le système de rechargement: vous achetez une fois le produit dans son flacon initial et vous allez ensuite le recharger dans les bornes prévues à cet effet (et vous économisez ) !

©Cîme Skincare

NOTRE TEST

À la rédac, nous avons reçu plusieurs produits de la marque à tester !

Le baume by Cîme : notre chouchou !

Ce petit baume composé d’huile de noyau d’abricot bio, de beurre de chiuri, de cire d’abeille et de camomille nourrit à la perfection mes lèvres. L’odeur est agréable et la texture est très légère. On aime beaucoup le petit format ultra pratique pour l’emmener partout avec nous ! De plus, on a testé le tip de Isabel et il joue parfaitement le rôle d’hightlighter ! 

Le gel douche Nuts about you

Comment vous dire …. Qu’on a envie de le manger. L’odeur de mandarine est exquise !

On aime car laisse la peau douce et hydratée sans la sensation de « gras ». De nouveau, mention pour le format ultra pratique à utiliser : un petit coup de pompe, une petite noix de savon dans la main et c’est bon ! 

Le shampoing Nuts about you 

Le frère du gel douche ! A base de noix de lavage il lave les cheveux naturellement. Il est conseillé pour des cheveux volumineux et brillants ! Pour la brillance, rien à redire mais mes cheveux sont un peu lourds après son utilisation (mais bien sûr, cela dépend de mon type de cheveux et ayant déjà des cheveux épais, il ne convient pas totalement). L’odeur est tout aussi agréable que le gel douche et le format est identique. 

Dans cette catégorie...

Catégories
Beauté

Bobone, la marque de cosmétiques minimaliste ardennaise

Plus jeune, Charlotte a suivi des études d’art, de photographie et de graphisme à Namur, pour ensuite se lancer dans l’esthétique. Elle a alors eu la chance de faire ses stages à Rome. C’est ce qui lui a donné envie de commencer des études de maquillage de cinéma et effets spéciaux à Bruxelles. Une façon de rester en contact avec son côté artistique. Charlotte a fini par travailler en tant que maquilleuse dans notre belle capitale. Elle a ensuite rencontré Samuel, son mari, qui habite en Ardenne. Elle a décidé de partir vivre avec lui et d’ouvrir son propre institut de beauté. Ainsi commence la grande aventure Bobone, des cosmétiques belges ! 

comptoir magasin bobone
©Bobone

“Si c’était pour être différent des autres, autant l’être aussi dans le nom”

Charlotte avait déjà l’habitude de créer elle-même ses propres produits de soin pour son institut. Pour elle, aucune marque ne l’intéressait et surtout, elles étaient beaucoup trop chères. Ses clientes ont commencé à acheter les produits que Charlotte créait elle-même et, de file en aiguille, est né Bobone.


Un nom particulier qui lui rappelle sa grand-mère et les recettes d’antan dont elle s’inspire pour ses fabrications. Une particularité de plus, chaque produit possède également son petit nom vintage. Jean-Maurice le masque visage, Thérèse le gel exfoliant, Colette le sérum visage,.. Des noms aussi plaisants que leur produit et leur composition.

produits bobone
©Bobone

“On veut tellement rester dans le local que l’on ne s’intéresse plus à l’extérieur”

Pour ses produits, Charlotte va chercher ses ingrédients à la source. Beaucoup de matières premières viennent du Maroc et de France mais tous les composants qui peuvent se trouver en Belgique sont évidemment privilégiés. Plus de la moitié des matières premières des produits sont locales.

Charlotte ne veut pas se mettre de frontières et veut ce qu’il y a de mieux pour sa marque et ses clients. Il y a tellement de choses intéressantes à aller chercher ailleurs et où les conditions climatiques permettent plus de possibilités qu’elle ne se ferme aucune porte.

“L’important c’est vraiment la matière première”

La marque propose des ateliers d’auto-soins à domicile ou dans les magasins partenaires. Généralement des petits groupes de personnes se rejoignent pour découvrir les produits et la philosophie de Bobone grâce à un soin du visage complet. Les clients ont l’opportunité de créer eux-mêmes leur propre produit comme des gommages et des soins. 

Ce que Charlotte veut faire passer comme message par ces ateliers, c’est vraiment l’importance de la qualité de la matière première. L’histoire de chaque matière, d’où elle vient. C’est en sachant d’où vient la matière que l’on sait qu’il est sain et qu’il va pouvoir être mélangé pour créer le produit final.

“Une manière de garder ses valeurs”

Charlotte et son équipe sont aussi très attentives à leur consommation de déchets. Pour cela, ils ont une petite initiative qui fait toute la différence. La marque propose, en collaboration avec leurs points de vente, un système de collecte qui permet de récupérer les flacons vides des produits. Ceux-ci sont ensuite renvoyés à la marque pour être recyclés.

L’équipe, composée de Charlotte, son mari ainsi que deux autres personnes, a également décidé de rester une petite troupe et de limiter leurs partenaires. Pour eux c’est important, c’est une manière de garder leurs valeurs et leur qualité.

tube bobone
©Bobone

Si vous êtes friands de produits artisanaux et naturels aux valeurs fortes, nous vous invitons à aller faire un tour sur leur site internet pour découvrir les produits et la philosophie de la marque !

Sandra Sacré

Dans cette catégorie...

Catégories
Beauté

Cent pur Cent, la marque belge 100% naturelle

LE VISAGE DERRIÈRE LA MARQUE

Caroline Rigo est une vraie source d’inspiration en matière de soins de la peau et de maquillages. Donnez-lui tous les outils nécessaires et elle fera briller chaque femme. Avec ses 15 ans d’expérience comme visagiste, Caroline a voulu créer sa propre marque de cosmétiques, Cent pur Cent, pour prendre soin des femmes et de leur peau avec des produits sains. Pour elle, le plus important, c’est de mettre la femme en avant. Elle possède également un concept store à Hasselt, le Café Beauté, un salon de beauté très réputé avec une grande expérience dans le domaine. Elle est également fondatrice de la Blush Academy où elle partage ses connaissances avec d’autres personnes qui souhaitent travailler dans le monde de la beauté.

© Cent pur Cent

DES PRODUITS NATURELS À BASE DE MINÉRAUX

La marque est née d’un constat : toutes les femmes ne peuvent pas supporter tous les produits cosmétiques pour cause d’allergies ou autre. Caroline a donc voulu créer une marque 100% minérale et naturelle qui pourrait être portée par tout le monde et qui conviendrait à tous les types de peaux. Beaucoup des clients de Cent pur Cent ont une peau sensible et, souvent, à problèmes. Il y a aussi certaines clientes qui sont atteintes d’un cancer. Celles-ci réagissent souvent mal à beaucoup de produits de grandes enseignes à cause de leur composition. Mais la marque de Caroline ne contient aucune substance toxique ou allergisante comme du talc, du parfum ou des huiles non naturelles. Les produits sont composés uniquement de minéraux naturels comme le mica, le fer, le titane et le zinc, pour une composition la plus pure qu’il soit.

DES SÉANCES POUR LES (EX)PATIENTES DE CANCER

A l’occasion de la journée mondiale contre le cancer, des workshops entièrement gratuits ont été organisés pour les (ex)patientes atteintes d’un cancer. Les séances ont eu lieu dans des pharmacies en collaboration avec la marque dans 6 localités différentes. Le but de ces séances étaient d’offrir un moment privilégié de 30 minutes à chaque femme où une visagiste leur donnait des conseils sur comment prendre soin de leur peau fragile et quelques astuces maquillage. Comme on le sait, la chimiothérapie fragilise beaucoup la peau et la fait pâlir. Mais grâce aux produits de Cent pur Cent, les patientes peuvent continuer à prendre soin d’elle tout en préservant les besoins de leur peau.

Ateliers © Cent pur Cent

UN MAQUILLAGE PUR AU QUOTIDIEN

La gamme comporte tout le nécessaire pour réaliser un maquillage complet de tous les jours : eyeliners, crayons à sourcils, concealers, palettes, rouges à lèvres, mascaras et l’incontournable poudre libre, le fond de teint qui peut se moduler pour offrir un teint frais ou plus travaillé en fonction des envies. En plus du maquillage, la marque vend aussi des soins de la peau, des primers, des pinceaux et des accessoires.

L’enseigne entièrement cruelty free est vendue dans différentes pharmacies dans les 4 coins de la Belgique.

Alors, aussi conquis(es) que nous par la marque et ses valeurs ?

Sandra Sacré

Dans cette catégorie...