Catégories
Food

Un petit-déjeuner 100% belge

PÂTES À TARTINER GALLER

3 pots de pâte à tartiner galler
©Tribe

Le matin ou en goûter, sur une tranche de pain frais ou grillé, sur une crêpe ou en dans votre porridge. Les 3 nouvelles pâtes à tartiner Galler vont devenir votre indispensable! 

La chocolaterie Galler propose trois goûts : Noisettes, Noisettes Crunchy et Noir Intense.
Mode in Belgium s’est fait un plaisir de déguster les 3 et nous pouvons vous assurer que c’est une tuerie ! Impossible de vous dire notre préféré ! 

Les nouvelles pâtes à tartiner de la chocolaterie Galler sont toutes présentées dans des pots en verre.En effet, Galler a pour objectif de réduire son impact écologique c’est pourquoi leurs contenants sont réutilisables. Mais ce n’est pas tout, l’huile de palme ne fait pas partie du vocabulaire de la chocolaterie. Galler a également revisité ses recettes classiques en y ajoutant un grain de modernité, tout en pensant à l’équilibre nutritionnel. Les pâtes à tartiner contiennent désormais plus de fibres et moins de sucre. Un bon point pour se faire plaisir sans culpabiliser ! On valide !

Disponibles sur leur site !

KALISANA

©Manurobn Kalisana

Kalisana est un granola 100% belge, vegan et bio, qui s’inscrit dans l’envie de mieux manger.
Un projet étonnant, alliant gourmandise et santé, qu’ont imaginé Alicia et Louise, deux jeunes femmes désireuses de créer des déjeuners bons pour tous ! 

Ce sont deux gammes de produits, parmi lesquels on retrouve le seasonal granola, à base d’avoine et de kasha, agrémenté de pépites de chocolat noir 70%. “Ce granola de saison gourmand est parfait pour vous donner l’énergie nécessaire pour commencer votre journée”, nous conseillent Alicia et Louise. r. Ce granola se vend au prix de 18€ le kilo.

On retrouve également les energy balls, parmi lesquelles deux saveurs se dégagent: l’Amandine, à base d’abricot séché, de flocon d’avoine, de poudre d’amande, de noix de coco et de sirop d’agave. “Cette energy ball a son petit plus : de la noix de coco pour un peu d’exotisme”, confient les deux jeunes femmes. La seconde saveur, c’est la David, à base de dattes, de noix du Brésil, de son d’avoine, de purée de cacahuètes et de noix de coco (en option).

Découvrez leurs nombreuses recettes sur leur site.

EFARMZ

©Tribe

Vous cherchez un brunch local et bio ? Mais lorsque la vie reprend son train habituel, nous ne trouvons pas toujours le temps de parcourir plusieurs magasins et petits producteurs à la recherche des meilleurs produits… Et s’ il était possible de tout avoir en un panier ? Le tout en quelques clics seulement ? C’est exactement ce que propose Efarmz, l’e-shop belge fondé en 2013 par Muriel Bernard est notamment connu pour ses box. Ici nous vous parlons du petit-déjeuner mais vous pouvez également choisir vos repas du soir ! Super efficace ! 

Les avantages ? Une nourriture bio et saine avec zéro prise de tête et presque zéro déchet ! Testé et validé !

Nous vous laissons découvrir leurs produits sur leur site.

MON TORRÉFACTEUR

grains de café

Amateur de bon café ? Mon torréfacteur c’est l’occasion de goûter un délicieux café artisanal et produit en Belgique ! Mais ce n’est pas tout ! C’est aussi l’occasion de soutenir nos torréfacteurs belge ! En effet, 50% est le chiffre de la perte moyenne subie par les torréfacteurs belges à cause du COVID.

Nous avons pu goûter leurs capsules Nespresso 100% compostables de Or-Coffee.  Et nous n’avons pas été déçus ! Elles vous proposent un goût rond et onctueux ! On nous informe que c’est  le mélange de cafés éthiopiens, costaricains, brésiliens et colombiens ! On adore !

Tous les cafés disponibles sont sur leur site.

Philippine Caluwaerts

Dans cette catégorie...

Catégories
Lifestyle

“On m’appelle la tornade”: Adrien Devyver vous dit tout sur le TDA/H

Le nom d’Adrien Devyver vous dit probablement quelque chose. Figure bien connue du paysage audiovisuel belge, vous l’avez sûrement aperçu dans des émissions telles que “Un Gars, Un Chef”, “The Voice Belgique” ou encore “Le Grand Cactus”. Par contre, ce que vous ignorez peut-être, c’est qu’il est atteint de TDA/H. Dans son premier livre, il aborde de façon très personnelle les obstacles et défis liés à ce trouble qui fait partie intégrante de son quotidien.

Le TDA/H, qu’est-ce que c’est?

Selon l’association TDA/H Belgique, le Trouble Déficitaire de l’Attention avec ou sans Hyperactivité peut être définit comme “un trouble de l’inhibition qui affecte les champs d’activités suivants : la mise en œuvre et l’organisation ; la vigilance et l’attention soutenue ; l’effort soutenu et la planification ; la mémoire de travail. Il entraîne des difficultés à inhiber et à contrôler les idées (inattention), les gestes (bougeotte physique), les comportements et les émotions (impulsivité).”.

 

Attention, ne mélangeons pas tout… Bien souvent, les personnes souffrant de TDA/H sont qualifiées d’hyperactives. Or, une personne présentant un Trouble Déficitaire de l’Attention ne manifeste pas toujours de l’hyperactivité, et cette pathologie ne se réduit pas qu’à ce seul facteur.  

Envie d’en savoir plus? Rendez-vous ici.

Faire de sa différence une force

Instagram @adriendevyver_

Diagnostiqué il y a quelques années seulement, Adrien Devyver a décidé de mettre sa notoriété au service de cette cause. Parrain de l’association TDA/H Belgique, il a écrit un livre pour mettre en lumière les obstacles auxquels sont confrontés les personnes souffrant de ce trouble, mais aussi pour donner des conseils et partager les astuces qu’il utilise lui-même au quotidien pour tirer avantage de cette “faiblesse” qui finalement, n’en est peut-être pas une. 

Le tout est ponctué par des petites anecdotes privées. Le livre est très bien documenté et fait intervenir des spécialistes compétents dans leurs domaines. Mais c’est sans nul doute cette dimension personnelle ajoutée qui fait toute la différence. Nous sommes au-delà d’un livre purement informatif, il y a une dimension humaine qui est bien présente.

Pour qui?

Forcément, cet ouvrage s’adresse en particulier aux personnes diagnostiquées TDA/H, ou encore à leur entourage. Adrien Devyver y donne l’impression d’être un grand frère qui est là pour partager son expérience et épauler les personnes qui traversent ce qu’il a lui-même traversé. Vu son parcours et sa carrière exemplaire, lire ses mots peut procurer beaucoup de forces et d’espoir aux lecteurs. 

D’après nous, cette lecture peut aussi être très enrichissante pour les personnes qui ne sont pas touchées, de près ou de loin, par cette pathologie. En effet, ce trouble touche des fonctions que nous connaissons tous… nous avons tous à un moment donné fait preuve d’impulsivité, de distraction ou encore de procrastination (notre grande copine!). Mais les patients TDA/H ressentent généralement cela de façon plus régulière et intense… C’est important de le savoir car bien qu’il soit difficile d’estimer de façon exacte le nombre de personnes atteintes, on sait qu’il s’agit d’une pathologie fréquente.

Pour découvrir un extrait du livre, rendez-vous ici.

 

Bonne lecture 😉

Julie Jandrain 

Dans cette catégorie...

Catégories
Mode

Coucou, la solution fashion et écoresponsable

Premier réflexe avant une fête ? Filer dans nos boutiques préférées pour trouver LA tenue parfaite. Celle dans laquelle l’on se sent unique, belle et super fashion. Malheureusement, la plupart du temps, cette magnifique combinaison à paillettes ou cette veste en fourrure rose finit au fond de notre armoire pour ne plus jamais voir la lumière du jour. C’est une habitude qui fait plaisir de temps en temps mais qui n’est rentable ni pour notre portefeuille ni pour l’environnement. La solution ? La location de vêtements.

Osez le look d’un soir…

Coucou, c’est l’histoire de Marie et Isabelle, deux copines expertes en mode et en bons plans. Pro’ des vide-dressings et des brocantes, les deux acolytes finissent vite par se créer une garde-robe canon à petits prix, mais une tonne de fringues s’accumulent dans leurs placards. Qu’en faire ? Les louer ! C’est à ce moment-là que démarre l’aventure Coucou. Au début chez Marie, pour désormais s’installer dans un grand showroom sur la Place du Châtelain.

Ce projet est lourd de sens pour ces deux jeunes femmes. En effet, la fast fashion et la mode à – très – bas prix ont totalement modifié nos habitudes de consommation. Désormais, on peut très bien s’habiller pour presque rien, ce qui nous pousse à acheter des habits que nous portons au final très peu, voire jamais.

Conscientes de l’enjeux écologique de ce type de pratique sur l’environnement, Marie et Isabelle proposent la location de vêtements de soirées comme alternative à l’achat. Une possibilité slow fashion qui rallie écologie, économie et chouettes fringues.

©Coucou

Et pour les accessoires ?

Une tenue ne serait pas complète sans ses accessoires. Coucou loue également des sacs, chaussures et bijoux* confectionnés par des créateurs belges et français. On peut dénicher les œuvres de Séraphine, Jicquy, Lucky Rosetta, Laure Derrey, Lily bag et pour les hommes des nœuds papillons, cravates et bretelles Edmunds.

*Les boucles d’oreilles sont destinées à la vente.

Laetitia Bindji

Dans cette catégorie...

Catégories
Mode

Look Me Up : La location de tenues de soirée au système ultra bien pensé

Loue ton style… A ta façon

Depuis quelque temps, le concept des locations de vêtements chics pour des occasions particulières est de plus en plus populaire. Eco-friendly et économique, cette solution slow fashion a tout pour plaire. Cependant, comme l’a remarqué Valérie, les boutiques consacrées à ça sont souvent très locales et tout le monde n’en a pas près de chez soi. Elle a donc voulu pousser l’idée plus loin en créant Look Me Up qui vous propose 3 méthodes différentes. 

 

  1. Tout d’abord, la location sans essayage où vous commandez directement votre tenue sur le site et vous vous la faites livrer. Pour vous aider, les tenues sont décrites de manière précise (voire franche, s’il le faut) sur le site.
  2. Il y a également la méthode avec essayage privé. Vous sélectionnez jusqu’à 3 tenues sur le site que vous vous faites livrer par voie postale pour les essayer chez vous et ensuite les renvoyer grâce à l’étiquette fournie par Look Me Up.
  3. Finalement, la méthode probablement la plus fun est l’option “Look Me Up Party”. Vous organisez un moment d’essayage entre copines (entre 5 et 10 personnes) qui sera animé par une ambassadrice Look Me Up au lieu de votre choix. Ce moment peut être organisé sous forme de soirée ou de brunch. De quoi passer un super moment “fashion” entre amies. 

Les collections

Pour le moment Look Me Up propose une collection d’une cinquantaine de looks (robe courte, robe longue, combinaison,…). Une sélection déjà très variée, pour tous les goûts, morphologies et occasions, qui provient de marques et créateurs plus connus comme Bash, Maje, Sézanne etc. ou encore de créateurs européens moins populaires mais tout aussi sympas ! En moyenne, les robes valent 200€ neuve. 

Philosophie ORECA

Valérie a voulu adopter la philosophie ORECA dans le fonctionnement de Look Me Up.

  • O pour originalité 
  • R pour responsabilité
  • E pour efficacité 
  • C pour conseil 
  • A pour abordabilité

Infos pratiques

3 gammes de prix sont proposées : les pièces “Quick Wins” à 20€, les “Dressed Up” à 40€ et les fabulous à 50€. Ce prix initial est pour 4 jours de location. Il est possible de rallonger la période de location à 8 ou 12 jours moyennant un supplément de 15€ ou 25€.  Le prix de la livraison est non inclus. Le pressing, lui, est offert. Tout est expliqué clairement sur le site de Look Me Up

On peut en tout cas affirmer que le concept de Look Me Up a été ultra bien pensé et mis en place. Vivement le retour des mariages et autres festivités pour en profiter!

Dans cette catégorie...

Catégories
Lifestyle

Des accessoires pour nos boules de poils totalement Made in Belgium

Hiroquoi, des accessoires hauts en couleurs

Lorsque Mélanie adopte ses deux adorables shibas inu, elle ne trouve pas beaucoup de colliers colorés. C’est pourquoi cette jeune femme, journaliste la journée, est également devenue créatrice le soir.

Hiroquoi propose de multiples motifs originaux et pétillants. Ils ont tous été pensés et créés par Mélanie à l’aide d’aquarelle, de crayons ou de feutres. Hiroquoi comprend une large gamme de colliers mais pas que ! Vous trouverez aussi divers accessoires tels que des laisses, des foulards, des poop bags, etc. 

Chaque matière première a été choisie avec soin afin d’offrir une qualité irréprochable.

©Hiroquoi

Who’s That Dog by Maureen Louys

Les Ateliers Who’s That Dog proposent à vos compagnons à quatre pattes une collection exclusive de nœuds papillon, de laisses assorties, de plaids, … et tous ces accessoires ont été entièrement faits main dans notre plat pays.

En plus des nombreux accessoires proposés ci-dessus, cette boutique expose divers produits cosmétiques ainsi que des snacks, le tout 100% belge !

L’originalité des Ateliers ? C’est sans doute le DOG LAB, un studio photo à votre disposition afin de réaliser un cliché complètement décalé de votre animal de compagnie. Le prix de ce service varie de 290€ à 425€ en fonction de vos demandes.

©Who's that dog

Entre Chien et Look, accessoires en paracord et cuir

C’est grâce à l’amitié entre Valérie et Julie et surtout grâce à leur passion pour les animaux qu’est née la marque Entre Chien et Look. Des articles artisanaux qui en valent clairement le détour !

Chaque collier, chaque laisse et chaque cordon de sifflet est une pièce unique. Pourquoi me demanderiez-vous ? Et bien simplement parce que les perles qui les décorent ont été réalisées comme un bijou à part entière, il n’existe donc pas deux perles identiques.

©Entre chien et look

Mexie : histoire d’amour entre le Mexique, un chien et l’artisanat

Juliette, une jeune belge vivant en France, a créé sa propre marque suite à l’adoption de son chien, Mexie, au Mexique. Lors de son voyage, cette créatrice est tombée sous le charme du pays et de sa culture.

Suite à son désir de créer des accessoires pour chiens et son amour pour la culture mexicaine, cette jeune femme est partie à la rencontre de la communauté Tzotzil dans le Chiapas, au Mexique. Aujourd’hui elle travaille en collaboration avec les femmes tisserandes afin de mettre en avant leur remarquable travail et permettre de préserver cette belle coutume.

©Mexie

Tina Chen 

Dans cette catégorie...

Catégories
Mode

3 brodeuses belges et de talent

La broderie prend un nouveau souffle et offre la possibilité de customiser nos vêtements, sacs et tissus. Plus en vogue que jamais, les brodeurs et brodeuses se multiplient sur les réseaux sociaux et proposent chacun.e avec leur style, un dessin piqué avec engagement et personnalisation. Regard sur trois Belges de talent qui ont fait de la broderie leur moyen d’expression.

La fille Du pont

Si la broderie fait partie de la vie de Julie Dupont depuis son enfance, ce n’est qu’à partir de 2013, qu’elle s’y lance professionnellement avec La fille du pont. Que ce soit sur tissus ou sur papier, Julie brode à la main chacune de ses créations qu’elle vend sur son e-shop et dans certaines boutiques bruxelloises. En faisant des traits de corps, des végétaux et du féminisme sa marque de fabrique, l’artiste s’exprime avec justesse, sensibilité et engagement. Dans une démarche slow, Julie redéfinit sa notion du temps et de la consommation avec ses designs brodés avec minutie et patience. Parenthèse de pureté et de douceur hors du temps garantie. 

©La fille du Pont

Luz by Luz

Avec son approche moderne de la broderie, Luz Daniela Maria, une styliste modéliste diplômée de Francisco Ferrer, propose Luz, une marque de vêtements et d’accessoires uniques sublimant les émotions, les histoires et les personnalités. Axée sur la personnalisation, Daniela imagine la YOU EXPERIENCE, un concept privilégié et exclusif durant lequel elle crée une broderie unique, qui raconte votre histoire. Si ce service sur-mesure est le cœur de son concept, elle propose également des créations brodées avec sa signature oneline aux accents graphiques. Inspirée par la nature, le corps féminin et le féminisme, Daniela emploie son art pour offrir une mode remplie de sens et de revendications. Pour 2021, Luz nous réserve une nouvelle gamme d’accessoires en matière upcyclée, poussant sa démarche écologique encore plus loin.

© Luz by Luz

Ta douce

C’est en se croyant impatiente que Nina choisit de se challenger durant le premier confinement avec la broderie. Très vite, cette activité minutieuse mais accessible, est devenue une passion et une évidence pour elle et Ta douce, sa marque d’illustrations enthousiastes et modérées.  En parfaite Belge d’adoption, Nina survole le surréalisme avec minimalisme, spontanéité et naïveté. Ses couteaux dans le dos inspirent plus à la rigolade qu’à la trahison et c’est bien toute la philosophie de Ta douce, sa marque exprimant les sentiments dark et les obstacles de la vie avec humour et caricature.

Pour nous rappeler que chaque t-shirt est unique, la créatrice inscrit une petite anecdote sur leur étiquette. Ainsi, vous découvrirez peut-être, la chanson écoutée, le temps de conception ou encore le nombre de dessins brodés.

Maintenant que la barre des 1000 couteaux brodées a été dépassée, Nina ne manque pas d’inspirations et d’idées pour 2021 et 2022…

© Ta douce

Laetitia Bindji

Dans cette catégorie...