Vous souhaitez travailler avec nous ? Découvrez nos services ➡️ 

Mode in Belgium

Le webzine lifestyle conscient belge

Catégories
Mode

5 conseils pour prendre soin de ses maillots de bain et bikinis

Vous l’avez probablement déjà expérimenté, les maillots de bain se détendent et s’abîment généralement assez vite si on n’en prend pas soin. Fabriqués la plupart du temps à partir de fibres de nylon et d’élasthanne, des matières plastiques, ceux-ci ne sont en plus pas très écologiques. Raison de plus pour éviter d’en acheter trop régulièrement et faire de notre mieux pour prolonger leur durée de vie. Rappelons-le, la slow fashion c’est acheter éco-responsable mais aussi utiliser les choses que l’on possède le plus longtemps possible pour éviter de surconsommer. 

➡️ Le guide des matières éco-responsables: vers une mode plus durable

Focus sur les cinq règles d’or qui regroupent les meilleurs conseils et astuces pour préserver au mieux vos bikinis et maillots de bain.

Règle n°1 : toujours rincer son maillot à l’eau claire

Après une baignade dans l’eau de mer ou l’eau chlorée, il est indispensable de bien rincer son maillot de bain à l’eau claire. Une règle de base bien connue et souvent répétée mais que beaucoup ont tendance à déroger de temps en temps. Une erreur qui peut être fatale pour le textile de votre vêtement d’eau préféré. 

Pensez également à favoriser l’eau froide, l’eau chaude risque de modifier la maille et l’élasticité des fibres. Attention! Ne pas laisser tremper non plus, ce n’est pas bon, rincer correctement suffit. 

Petit tip : Prenez votre maillot avec vous dans la douche le soir et rincez-le à ce moment-là. 

Règle n°2 : un lavage doux mais sans adoucissant

Rincer après chaque utilisation c’est bien, mais laver aussi de temps en temps c’est mieux évidemment. Pour un lavage efficace et sans conséquence pour votre maillot de bain ou votre bikini, préférez un lavage à la main (toujours à froid) ou avec un programme délicat en machine : programme court et essorage minimum. Pensez à utiliser un produit de lessive doux pour linge délicat, du savon de Marseille c’est très bien aussi, et surtout pas de produit adoucissant au risque de boucher la fibre du textile. 

ombre bikini

Règle n°3 : un séchage avec précaution

Qui dit rinçage et lavage dit aussi séchage. Bien entendu, on ne met jamais son maillot au sèche-linge en machine ! Comme expliqué plus haut, le textile des maillots de bain et la chaleur ne font pas bon ménage. Si vous avez lavé votre maillot à la main, ne l’essorez pas en le tordant (toujours pour préserver la forme des fibres). Faites plutôt une boule que vous pressez délicatement pour en retirer le plus d’eau possible. Ensuite, on évite un séchage au soleil direct pour la chaleur (vous l’aurez compris) mais aussi pour préserver la couleur du tissu. L’idéal serait même de le faire sécher à plat. 

A savoir également que les fibres textiles ont besoin de 24 heures pour sécher complètement et reprendre leur place. Pensez donc à alterner chaque jour entre vos différents maillots, en posséder deux suffit déjà bien sûr.

Règle n°4 : attention aux produits solaires

Se protéger des rayons du soleil en été est super important. Découvrez d’ailleurs notre guide pour bien choisir sa crème solaire. Cependant, la plupart des produits anti-UV, huile ou lotion, peuvent tâcher irrémédiablement sur nos maillots. Si un accident arrive, rincer le tissu rapidement à l’eau claire avec du liquide vaisselle, du savon de Marseille ou même du shampoing. L’idée est d’agir rapidement pour éviter que la tâche s’incruste et ne parte plus par la suite. 

Règle n°5 : bien choisir son maillot à l’achat

Finalement, et cela va de soi, pour garder un maillot longtemps il est préférable de le choisir de bonne qualité dès l’achat. Comme toujours, on préfère favoriser la qualité à la quantité. Exit les dizaines de maillots à moins de 10€ de chez SH*** (celui dont on ne doit pas prononcer le nom). L’idéal est bien sûr de faire son shopping chez des marques éthiques, comme Kaly Ora par exemple, qui favorisent des matières plus responsables (au minimum recyclées). Cependant, en fonction de votre budget, vous pouvez aussi choisir un maillot ou un bikini de la meilleure qualité possible dans une grande enseigne classique. Généralement l’épaisseur de la matière peut-être un bon indicateur de qualité, prêtez également attention à la coupe et aux coutures. Et, si celui de votre choix possède un petit “label” éco-responsable (conscious, Oeko-tex, matières recycylées,…), c’est toujours ça de pris!

Vous connaissez notre philosophie chez Mode in Belgium : rien ne sert de culpabiliser, on fait ce qu’on peut, à notre échelle et en conscience. 😊

Dans cette catégorie...

Catégories
Mode

Suami, le beachwear éco-friendly qui séduit toute la famille

Après un voyage en Thaïlande, Kelian, l’un des fondateurs, réalise que la mode manque d’une marque de maillots de bain conciliant qualité, esthétique et durabilité. Avec ses amis d’enfance, Kevin et Sébastien, ils décident de créer Suami, un label belge de beachwear alliant style, confort et respect des valeurs sociales et environnementales.

Suami, un label belge de beachwear

Soucieux de la pollution que génère l’industrie du textile, ils réfléchissent à un moyen pour créer une mode ayant un minimum d’impact sur l’écologie. Afin de combiner qualité textile et éco-responsabilité, ils s’associent avec différents fournisseurs qui récupèrent les déchets plastiques (PET) contenus dans les océans pour fabriquer des fils et tissus innovants et recyclés. 

Dans une démarche slow fashion, ils choisissent des matériaux résistants et qualitatifs qui offriront une longue vie à leurs articles. De cette manière, ils souhaitent favoriser les achats moins fréquents mais plus réfléchis.

Aujourd’hui, leur gamme s’est élargie. Chemises, paréos, shorts, etc. pour femmes, hommes et enfants ont rejoint la famille des parures de plage Suami.

Les designs

Les pièces Suami reposent sur une ligne de production 100% européenne : les designs sont réalisés en Belgiques, les tissus viennent d’Espagne et d’Italie et les shorts et accessoires sont confectionnés au Portugal. 

Dessinés à la main, les imprimés combinent authenticité, simplicité et unicité. Ils déclinent la collection en deux gammes inspirées de la magie de Ibiza : Vibes et Explorer. La première rend hommage « à la sensation et au parfum des amandiers qui fleurissent dans la vallée de Santa Inès » et le seconde « est dérivée d’un motif scénique contemporain de la « Toile de Jouy » qui représente la vie quotidienne dans le cœur historique d’Ibiza ».

En plus d’être imprimés par sublimation – un procédé écologique qui assure une grande résistance au sel, au soleil et au chlore, tout en conservant la luminosité et la délicatesse des dessins – les maillots de bain sont conçus pour s’adapter à toutes situations et à toutes morphologies. En marque inclusive, Suami propose des shorts allant de la taille XS au XXL.

Dépollution des mers et océans

L’approche de Suami ne se limite pas à utiliser des fils et tissus recyclés. Ils consacrent aussi une partie de leurs bénéfices à TheOceanCleanup, l’une des associations les plus actives dans la lutte contre la pollution des océans. 

Ils travaillent également sur un projet de nettoyage volontaire des plages afin de sensibiliser aux problèmes de la surproduction et des plastiques à usage unique.

En savoir plus

Lu à l’envers, Suami veut dire « I am us ». De cette façon, la marque tente de combiner l’identité individuelle et le sentiment d’appartenance aux autres et à la nature.

Envie de voir les créations Suami ? Il est possible de découvrir la collection été au Balthazar à Bruxelles. Et comme Suami est une marque super réactive et dans l’ère du temps, elle propose également la vente de masques exclusivement assortis aux maillots de bain. Un must pour la plage en 2020-21 ! 

Site

Laetitia Bindji 

Dans cette catégorie...

Catégories
Mode

Kaly Ora : les maillots de bain qui jouent entre élégance et simplicité

UN PEU D’HISTOIRE

Flore a grandi à Bruxelles et a étudié à l’ULB. Passionnée de voyage depuis toujours ça fait aujourd’hui 2 ans qu’elle vit à Bangkok.

Son rêve a toujours été d’entreprendre ! C’est en travaillant dans une startup que le déclic s’est fait et que l’idée de créer un projet n’était plus une option. Son envie principale est d’allier autant ses valeurs sociales, qu’ environnementales. 

Depuis qu’elle est en Thaïlande, Flore a réalisé à quel point les océans sont pollués. Nombreux projets existent déjà pour essayer de recycler les déchets et elle souhaite, elle aussi inscrire son propre projet dans dans le même but. 

En regroupant passions, valeurs et idéaux écologiques, lui est venue l’idée de créer une marque de maillots de bain responsable. Ses pièces sont fabriquées à base de plastiques récupérés dans les océans. De plus, parce que toutes les étapes de fabrications comptent, elle a fait le choix de travailler avec une entreprise locale et familiale. Ce choix lui permet d’être sûr des conditions de travail des personnes qui participent activement au projet. 

➡️ 5 conseils pour prendre soin de ses maillots de bain et bikinis

Les maillots Kaly Ora

Le résultat? Kaly Ora, des maillots de bain aux designs épurés, réversibles et intemporels. 

Pour ce qui est du visuel, Kaly Ora joue entre élégance et simplicité. Flore nous propose des designs intemporels avec une touche d’inspiration moderne qui rendent ses modèles uniques et diversifiés. Elle espère que toutes les femmes pourront s’y retrouver.

Flore nous explique que Kaly Ora est inspiré des îles grecques. Un clin d’oeil à l’île Kalymnos qu’elle aime tellement. Pour l’anecdote : Kaly, en grec signifie adorable et i kali i ora est une expression utilisée pour souhaiter de bons moments à venir. Une expression qu’elle aimerait faire transparaître à travers ses créations. 

femme bikini kaki sur un lit
© Kaly Ora

Les partenaires

En créant Kaly Ora, elle veut promouvoir l’artisanat, les tissus recyclés ainsi que les valeurs sociales et environnementales qui s’articulent autour de ce projet. Pour Flore il est inconcevable de faire passer la mode au détriment de la nature.

Flore raconte qu’elle s’est entourée de partenaires qualifiés  afin de pouvoir réaliser cette ligne de maillots de bain. Parmi ceux-ci, citons les plus influents dans le projet :

HEALTH SEAS, qui est une ONG de plongeurs qui descendent dans les océans pour récupérer les filets de pêche abandonnés.

ECONYL, qui transforme les déchets de plastique en un fil de nylon 100% recyclé.

CARVICO qui utilise ce fil de nylon ECONYL pour créer de magnifiques tissus recyclés et qualitatifs.

Tous ensemble, ils arrivent à créer ce beau processus circulaire. 

Mais ce n’est pas tout…

Flore va jusqu’au bout des choses en proposant des emballages en carton fabriqués à partir de 90 % de papiers recyclés. Ces papiers proviennent de forêts gérées de manière responsable.

Une belle marque à suivre de très près pour cet été… Nous qui aimons les valeurs sociales et environnementales. Kaly Ora devient pour nous notre indispensable pour cet été.

Alors ? Vous aussi vous passez au maillot de bain responsable ? Foncez sur le site.

Lire aussi … 

➡️Suami, le beachwear éco-friendly qui séduit toute la famille

Philippine Caluwaerts

Dans cette catégorie...