Vous souhaitez travailler avec nous ? Découvrez nos services ➡️ 

Mode in Belgium

Le webzine lifestyle conscient belge

Catégories
Mode

5 conseils pour prendre soin de ses maillots de bain et bikinis

Vous l’avez probablement déjà expérimenté, les maillots de bain se détendent et s’abîment généralement assez vite si on n’en prend pas soin. Fabriqués la plupart du temps à partir de fibres de nylon et d’élasthanne, des matières plastiques, ceux-ci ne sont en plus pas très écologiques. Raison de plus pour éviter d’en acheter trop régulièrement et faire de notre mieux pour prolonger leur durée de vie. Rappelons-le, la slow fashion c’est acheter éco-responsable mais aussi utiliser les choses que l’on possède le plus longtemps possible pour éviter de surconsommer. 

➡️ Le guide des matières éco-responsables: vers une mode plus durable

Focus sur les cinq règles d’or qui regroupent les meilleurs conseils et astuces pour préserver au mieux vos bikinis et maillots de bain.

Règle n°1 : toujours rincer son maillot à l’eau claire

Après une baignade dans l’eau de mer ou l’eau chlorée, il est indispensable de bien rincer son maillot de bain à l’eau claire. Une règle de base bien connue et souvent répétée mais que beaucoup ont tendance à déroger de temps en temps. Une erreur qui peut être fatale pour le textile de votre vêtement d’eau préféré. 

Pensez également à favoriser l’eau froide, l’eau chaude risque de modifier la maille et l’élasticité des fibres. Attention! Ne pas laisser tremper non plus, ce n’est pas bon, rincer correctement suffit. 

Petit tip : Prenez votre maillot avec vous dans la douche le soir et rincez-le à ce moment-là. 

Règle n°2 : un lavage doux mais sans adoucissant

Rincer après chaque utilisation c’est bien, mais laver aussi de temps en temps c’est mieux évidemment. Pour un lavage efficace et sans conséquence pour votre maillot de bain ou votre bikini, préférez un lavage à la main (toujours à froid) ou avec un programme délicat en machine : programme court et essorage minimum. Pensez à utiliser un produit de lessive doux pour linge délicat, du savon de Marseille c’est très bien aussi, et surtout pas de produit adoucissant au risque de boucher la fibre du textile. 

ombre bikini

Règle n°3 : un séchage avec précaution

Qui dit rinçage et lavage dit aussi séchage. Bien entendu, on ne met jamais son maillot au sèche-linge en machine ! Comme expliqué plus haut, le textile des maillots de bain et la chaleur ne font pas bon ménage. Si vous avez lavé votre maillot à la main, ne l’essorez pas en le tordant (toujours pour préserver la forme des fibres). Faites plutôt une boule que vous pressez délicatement pour en retirer le plus d’eau possible. Ensuite, on évite un séchage au soleil direct pour la chaleur (vous l’aurez compris) mais aussi pour préserver la couleur du tissu. L’idéal serait même de le faire sécher à plat. 

A savoir également que les fibres textiles ont besoin de 24 heures pour sécher complètement et reprendre leur place. Pensez donc à alterner chaque jour entre vos différents maillots, en posséder deux suffit déjà bien sûr.

Règle n°4 : attention aux produits solaires

Se protéger des rayons du soleil en été est super important. Découvrez d’ailleurs notre guide pour bien choisir sa crème solaire. Cependant, la plupart des produits anti-UV, huile ou lotion, peuvent tâcher irrémédiablement sur nos maillots. Si un accident arrive, rincer le tissu rapidement à l’eau claire avec du liquide vaisselle, du savon de Marseille ou même du shampoing. L’idée est d’agir rapidement pour éviter que la tâche s’incruste et ne parte plus par la suite. 

Règle n°5 : bien choisir son maillot à l’achat

Finalement, et cela va de soi, pour garder un maillot longtemps il est préférable de le choisir de bonne qualité dès l’achat. Comme toujours, on préfère favoriser la qualité à la quantité. Exit les dizaines de maillots à moins de 10€ de chez SH*** (celui dont on ne doit pas prononcer le nom). L’idéal est bien sûr de faire son shopping chez des marques éthiques, comme Kaly Ora par exemple, qui favorisent des matières plus responsables (au minimum recyclées). Cependant, en fonction de votre budget, vous pouvez aussi choisir un maillot ou un bikini de la meilleure qualité possible dans une grande enseigne classique. Généralement l’épaisseur de la matière peut-être un bon indicateur de qualité, prêtez également attention à la coupe et aux coutures. Et, si celui de votre choix possède un petit “label” éco-responsable (conscious, Oeko-tex, matières recycylées,…), c’est toujours ça de pris!

Vous connaissez notre philosophie chez Mode in Belgium : rien ne sert de culpabiliser, on fait ce qu’on peut, à notre échelle et en conscience. 😊

Dans cette catégorie...

Catégories
Lifestyle

Les gestes éco-responsables à adopter en voyage

Profiter de ses vacances et avoir un comportement respectueux de l’environnement est possible. Le premier geste à appliquer serait sans doute d’éviter l’avion (nos idées de destinations sans avion en Europe dans cet article) et d’opter pour un mode de transport plus green. Néanmoins, ce n’est pas toujours possible et l’important est de faire de son mieux ! Voici une série de petits gestes éco-responsables faciles à adopter même en voyage. 

➡️Voyager de façon éco-responsable

➡️10 activités slow et éco-responsables à faire en été

Limiter et trier ses déchets

Même en vacances, on dit non au plastique à usage unique. Vous pouvez, par exemple, emporter avec vous quelques tote bags pour vos achats et votre gourde pour boire tout au long du voyage. 

Bien souvent, les vacances riment aussi avec apéro ou pique-nique sur la plage ou à la montagne, quand vous quittez le lieu, veillez à bien tout reprendre avec vous pour ne laisser aucune trace de votre passage. Repérez les poubelles de tri dans votre destination et triez tous les déchets qui peuvent être recyclés. 

Pour les fumeurs, pensez à emporter un petit cendrier portatif et surtout, ne jetez pas votre mégot dans la nature !

femme robe blanche gourde eau

Respecter la faune et la flore

Prenez en compte et soyez attentif à la nature qui vous encercle. Tout ce qui vous entoure fait partie intégrante d’un écosystème qui doit être respecté. Ainsi, on évite de ramasser des coquillages sur la plage, de cueillir des fleurs et de déranger ou nourrir les animaux sauvages, de sortir des chemins balisés en balade. 

Choisir une crème solaire respectueuse de l’environnement

Environ 25% de notre protection solaire se dilue dans l’eau quand on se baigne … et elle n’est pas toujours très éco-friendly ! Certains pays ont déjà interdit l’utilisation de crèmes solaires chimiques sur leurs plages. L’idéal est de choisir une crème solaire à base de filtres minéraux. 

➡️Bien choisir sa crème solaire 

Consommer local

En vacances à l’étranger ? Profitez-en pour goûter les spécialités locales à base de produits frais. En plus de limiter la production de CO2, vous soutenez l’économie locale et vous ferez sûrement de très belles découvertes culinaires. Ce conseil vaut également pour les souvenirs. Réfléchissez bien avant de ramener un cadeau de vacances et faites attention à sa provenance en privilégiant les achats chez les petits artisans. 

Utiliser les transports en commun ou se déplacer à pied

Une fois sur place, utilisez, quand cela est possible, les transports publics ou déplacez-vous à pied ou à vélo. Cela vous permettra aussi de réduire le rythme et de prendre le temps de découvrir les environs. 

Ne pas abuser de la climatisation

Si vous partez dans un pays chaud, il est tentant d’allumer la climatisation à fond … C’est parfois difficile de faire sans,  mais essayez de ne pas en abuser. Si vous logez à l’hôtel, évitez également de la laisser au maximum quand vous n’êtes pas dans la chambre; baissez plutôt les rideaux ou volets durant la journée. 

Privilégier des activités non-polluantes

Vous n’êtes pas vraiment du genre bronzette toute la journée et vous aimez bouger ? Ok ! Mais essayez de privilégier des activités moins polluantes qui ne nécessitent pas de moteur comme le paddle ou le surf à la plage ou encore la randonnée ou l’escalade à la montagne.  

2 hommes paddle surf sur eau

Éteindre les lampes et ses appareils électriques

Un dernier geste très facile à mettre en place. Débranchez toujours vos appareils électriques et éteignez les lampes après votre passage dans une pièce. Découvrez aussi comment réduire votre empreinte numérique dans cet article

Lire aussi … 

➡️Dix habitudes à prendre pour diminuer son empreinte écologique

Alors, prêt à appliquer ces gestes éco-responsables en voyage ? 

Dans cette catégorie...

Catégories
Lifestyle Sorties

Slow travel : où et comment voyager en Europe ?

L’été rime souvent avec vacances, c’est le moment où l’on a besoin de déconnecter, profiter du beau temps et faire une pause au boulot. Est-il possible de voyager et concilier ses valeurs éco-responsables ? Oui ! Cela passe par des petits gestes à adopter sur place mais aussi une façon de repenser le voyage en lui-même. 

Quelques conseils slow travel

Adopter une attitude slow en voyage signifie faire attention à son comportement sur place. Il s’agit de continuer à trier ses déchets, essayer de laisser le moins de traces possible de son passage, réserver des hôtels ayant une charte éco-responsable. Cela passe également par le choix de son moyen de transport. Pour les trajets de moins de 1500 km on évite l’avion, on essaye de prendre plus souvent le train et utiliser les transports publics une fois sur place par exemple. Enfin, adopter le slow travel c’est aussi voyager de manière consciente, ralentir le rythme, tester de nouvelles activités et profiter à 100% de son voyage. 

Où partir depuis la Belgique en train ?

Amsterdam

En moins de 2h de train (2h30 en voiture!), rejoignez Amsterdam depuis Bruxelles pour un city-trip dans la jolie ville d’Amsterdam. Sur place, on opte évidemment pour le moyen de locomotion préféré des Hollandais … le vélo ! 

Vienne

Vous avez toujours rêvé de voyager en train de nuit ? Partez à la découverte de Vienne, au cœur de l’Autriche à bord du ÖBB Nightjet qui relie directement Bruxelles à Vienne (environ 14h de train), 3 fois par semaine. Une chose est sûre, le voyage commence dès l’embarquement dans le train.  

Barcelone

Barcelone vous semble loin ? Figurez-vous qu’elle est située à moins de 1500 km … alors si possible, on évite l’avion ! En moins de 10h de trajet, vous serez assis à manger des tapas ou à vous prélasser à la plage de la Barceloneta. Deux possibilités : Bruxelles – Valence – Barcelone ou Bruxelles – Paris – Barcelone. Et oui, c’est possible d’éviter l’avion ! 

Londres

Un grand classique ! Bruxelles est reliée directement à Londres par l’Eurostar. A plus de 300 km/h, vous serez à Londres en 2h top chrono. Attention, l’Angleterre ne faisant plus partie de l’Europe, vous aurez besoin d’un passeport pour vous rendre dans sa capitale. 

Marseille

Plutôt envie de vacances au bord de mer sous le signe du repos ? Saviez-vous que le sud de la France est relié par un direct Bruxelles-Marseille en 5h ? C’est le moment ou jamais de réserver ses vacances au soleil.  

Interrail : la solution slow pour un voyager en Europe

Le pass Interrail est un ticket de train combiné qui vous permet de voyager pour une durée déterminée de 4 jours à 3 mois en empruntant les trains que vous souhaitez à travers 33 pays européens. 

La vanlife, et pourquoi pas ?

A la mode depuis quelques années, voyager en van est une solution pour éviter de prendre l’avion. Certes, ce mode de voyage n’est pas adapté, ni au goût de tout le monde. Sillonner les routes à travers un van aménagé suppose moins de confort mais aussi de très belles découvertes !

Et si on testait au moins une fois dans sa vie ? De plus en plus d’entreprises mettent en location des vans déjà aménagés pour expérimenter l’aventure. Pour une première expérience, vous pouvez rester en Belgique ou partir sur les routes allemandes, un pays où la vanlife est très appréciée avec de nombreuses aires de stationnement prévues à cet effet (le camping sauvage par contre est interdit). Vous pouvez aussi vous rendre aux Pays-Bas, à la découverte de la Zélande et ses paysages naturels et sauvages. 

Discoverent, micro-aventures pour voyage inoubliable

Envie de vacances sportives, d’activités qui sortent de l’ordinaire mais qui allient découverte et éco-responsabilité ?

DiscoveRent est une Agence d’Aventure Responsable qui propose à la fois des expéditions en Europe et des micro-aventures en Belgique. Marie et Maxime, à la tête du projet, souhaitent prouver qu’il est possible de faire un voyage d’exception sans partir à l’autre bout du monde ! DiscoveRent encourage le train et le covoiturage et ils choisissent leur partenaire avec soin : des logements en pleine nature et des activités respectueuses de l’environnement. Lors de chaque aventure, vous êtes entourés de guides professionnels et les activités sont adaptées à tous les niveaux. 3 expéditions en Europe sont prévues pour cet été : 

PS : DiscoveRent a lancé sa campagne de financement, ça se passe par ici

Et en Belgique alors ?

Pas besoin de partir au bout du monde pour être dépaysé, notre pays regorge aussi de pépites ! 

Sahara de Lommel

Des dunes de sable blanc niché … un véritable air de Sahara mais vous êtes pourtant bien en Belgique, à Lommel, situé à 1h seulement de la capitale. Se reposer, se balader, se prélasser au soleil, tous les éléments pour une journée dépaysante sont réunis ! 

Le jardin japonais de Hasselt

Fan de culture japonaise ? Rendez-vous à Hasselt pour assouvir votre passion. Maison de cérémonie, divers petits monuments, étangs, cascades et cerisiers qui évoluent au fil des saisons, tout y est pour retrouver l’ambiance zen d’un véritable jardin japonais. 

L’Ardenne belge

Région historique et naturelle, l’Ardenne belge est le poumon vert de la Belgique et il y en a pour tous les goûts. Coup de cœur à la rédac’ pour le  Parc naturel des deux Ourthes, parfait pour un long week-end. 

*Article sponsorisé

Dans cette catégorie...

Catégories
Lifestyle Sorties

Voyager de façon éco-responsable 

Tout le monde aime voyager (enfin, presque!). Pourtant, le tourisme (les déplacements mais aussi les infrastructures construites et les activités touristiques) ne sont pas très éco-responsables. Que faire ? Ne plus voyager? Voyager de manière consciente ? Y a-t-il des solutions pour voyager de façon éco-responsable ? On vous livre nos pistes de réflexions. 

L’avion pointé du doigt

Le voyage implique un déplacement : on part découvrir autre chose, on souhaite s’éloigner de chez soi. Le tourisme est motivé par la découverte et le dépaysement, il faut donc se déplacer. 

Les voyages en avion sont très souvent pointés du doigt car ils engendrent de fortes émissions de CO2 et pèsent lourd dans la balance du bilan carbone personnel (nous vous invitons d’ailleurs à calculer votre bilan carbone). Pourtant, à l’échelle mondiale, les voyages en avion ne concernent que moins de 10% de la population (source). Pourquoi l’avion est-il tant mal vu alors ? Car, c’est malgré tout l’un des moyens de transports (avec les croisières) les plus polluants du monde* et le problème réside dans le fait que prendre l’avion est devenu un acte normal et ce, même pour des “petites” distances et des courts séjours. 

Exemple : “Un aller-retour Bruxelles-New York a autant d’effet sur le climat que de rouler toute une année en voiture moyenne ou d’utiliser 1100 litres de mazout” (source).

Les moyens de transports plus green

Faut-il arrêter de prendre l’avion? Il faut en tout cas repenser sa façon de voyager et réfléchir à ses moyens de locomotion. Quelques exemples : 

  • Prendre l’avion moins souvent et l’éviter pour les distances inférieures à – de 1500 km. 
  • Essayer de ne pas partir en avion pour un court séjour. Le décollage et l’atterrissage sont les deux moments les plus polluants du vol et prendre deux fois l’avion sur un même week-end a un très lourd impact environnemental. 
  • Si l’avion est le moyen de transport le plus adapté, chercher un vol sans escale si possible. 
  • Opter pour des moyens de transports plus green comme le train, l’autocar ou le covoiturage quand cela est possible. Nous vous conseillons le comparateur TicTacTrip qui met en avant les trajets en bus, train et covoit’ (et on évite de regarder les offres alléchantes de Ryanair, *oups*). 
train

Le train est un des moyens de transport ayant le plus faible impact CO2. Certes, il est parfois cher (en fait, en retournant la situation, le problème vient aussi du très faible coût des avions low costs) mais de plus en plus d’offres existent pour favoriser ce mode de transport. Les trains Ouigo en France ou Izy qui font la liaison Bruxelles-Paris; l’Interrail qui permet de voyager à volonté sur une période déterminée en Europe, et le train de nuit qui se développe de plus en plus !

Enfin, on peut aussi compenser ses émissions de CO2 liées au voyage avec des plateformes comme Greentripper qui permet de sélectionner des associations en lien avec l’environnement.  

Compensations possible pour un aller retour en avion Valencia - Bruxelles

Le voyage n’est pas une compétition

Vous avez peut-être une bucket list de voyage à réaliser au cours de votre vie (à la rédac’, on en a une en tout cas). Mais voyager de façon éco-responsable nous invite à repenser notre comportement et ne pas envisager le voyage comme une compétition. Encore un concept “slow” à adopter! 

➡️Slow food 

➡️Slow life 

➡️Slow fashion 

Le slow travel s’oppose au tourisme de masse et implique de prendre son temps, s’imprégner de la destination, vivre chaque expérience de manière consciente et ne pas faire la course aux sites “à voir absolument”. 

Des gestes éco–responsables sur place

Ce n’est pas parce qu’on est en vacances qu’on oublie nos petits gestes éco-responsables du quotidien. Voyager de façon éco-responsable c’est essayer de minimiser le plus possible l’empreinte écologique de son passage. Cela peut, entre autres, passer par le choix d’un hébergement qui s’engage dans une démarche écologique. En Belgique, par exemple, les établissements (hôtels, chambres d’hôtes, gîtes) reçoivent la certification Greenkey pour récompenser leurs efforts en matière de protection de l’environnement (et bonne nouvelle : vous pouvez les réserver avec vos éco-chèques). 

Une fois sur place, privilégiez les activités douces comme les balades à pied ou à vélo, empruntez les transports publics, continuez de trier vos déchets, mangez local, … 

➡️Les gestes éco-responsables à adopter en voyage

➡️Bien choisir sa crème solaire cet été, pour l’environnement et votre santé

Staycations en Belgique

Qui a dit qu’il fallait aller loin pour être dépaysé ? La Belgique regorge de pépites! 

Ces articles pourraient vous intéresser:  

➡️Un staycation détente au Thon Hôtel Bristol Stéphanie, on dit oui !

➡️L’Anahata – Forest at home, un gîte chaleureux pour un séjour nature en Ardennes

➡️Lieux exceptionnels où s’évader en Belgique

➡️3 endroits en Belgique pour se reconnecter avec la nature

Voyager de façon éco-responsable (ou en tout cas faire de son mieux pour y arriver), c’est possible! Pensez-y pour cet été. 

Dans cette catégorie...

Catégories
Lifestyle Sorties

Mystery Travel, l’agence de voyage belge qui fait rêver

Voyage mystère ?

« C’est en ne sachant rien que l’on est le plus émerveillé, non ? »

Vous avez déjà eu envie d’aller à l’aéroport et d’acheter un billet d’avion au hasard et partir vers l’inconnu ? L’équipe Mystery Travel, une agence de voyage belge, peut réaliser votre rêve et vous proposer une nouvelle façon de voyager. Le concept est original : après avoir rempli un questionnaire sur vos goûts et envies, vos dates de voyage, votre budget ainsi qu’avoir choisi une formule particulière (city-trip, séjour, voyage de noces ou encore enterrement de vie de jeune fille), Mystery Travel concocte pour vous votre voyage mystère qui sera bien sûr ponctué de surprises et restera inoubliable.

Imaginez arriver dans un endroit où vous n’avez encore rien prévu, où vous n’avez pas repéré les attractions touristiques principales, ni votre hôtel et les restaurants avoisinants… Pour Nadine, la fondatrice de l’agence, ce saut vers l’inconnu est excitant et permet de découvrir une destination de manière différente. Et c’est vrai, toutes les recherches que l’on effectue avant un voyage, si elles réduisent nos incertitudes et nous permettent de ne rien rater sur place, peuvent aussi enlever la part de merveilleux que doit contenir un séjour dans une nouvelle destination. Heureusement, Mystery Travel est quand même là pour repérer pour vous les bons plans et vous propose, tout au long de votre séjour, une sélection personnelle des lieux et activités authentiques à découvrir.

©Mystery Travel

Et concrètement comment cela se passe-t-il ?

Après avoir rempli le formulaire et déterminé vos desiderata de voyage avec l’équipe, vous recevez chez vous une première enveloppe. L’aventure commence. Dans celle-ci, vos indispensables de voyage à emporter. Les idées fusent pour essayer de deviner la destination ! Ensuite, un jeu pour découvrir l’heure de rendez-vous à l’aéroport vous est proposé. La volonté est vraiment de réveiller vos âmes aventureuses.

Un deuxième courrier est envoyé contenant la mascotte de Mystery Travel (Marco Polo) qui va vous accompagner et faire réaliser des défis sur place ! Deux lieux  sont à découvrir avec lui. « C’est un point de vue différent qui aide aussi les voyageurs à explorer la destination différemment, sortir des sentiers battus » nous explique Nadine.

Enfin, une dernière enveloppe contenant les papiers de départ scellée (la loi belge oblige que les voyageurs reçoivent leur papier de voyage avant la réalisation de celui-ci) vous est remise. Bien sûr, il est conseillé de ne pas l’ouvrir !

©Mystery Travel

Transmettre la passion du voyage

« Un voyage où l’on ne sait pas où l’on va mais où la seule certitude est, quel que soit l’endroit de destination, de savoir que l’on va s’y plaire »

©Mystery Travel

A la tête de Mystery Travel : Nadine. Grande fan de l’émission Rendez-vous en Terre Inconnue, elle baigne dans l’univers du voyage depuis toujours avec sa famille. Elle a néanmoins consacré la première partie de sa carrière à l’événementiel, un domaine qui la passionne tout autant. Wedding planner dévouée, il manquait pour elle l’occasion de suivre ses mariés après le mariage et plus particulièrement dans leur voyage de noces ! Là voilà alors comblée avec ses deux passions.

Mais comment est né Mystery Travel ? Elle a constaté que lors de ses voyages en famille, son mari et ses enfants étaient souvent plus émerveillés par ce qu’ils voyaient qu’elle, qui avait tout organisé. L’idée de transmettre cette expérience à d’autres lui est alors venue. Elle veut aussi que ses clients se rendent compte que ce n’est pas la destination mais le voyage lui-même qui doit correspondre à vos envies du moment !

Dans cette catégorie...