Vous souhaitez travailler avec nous ? Découvrez nos services ➡️ 

Mode in Belgium

Le webzine lifestyle conscient belge

Catégories
Mode

Bellerose, la marque belge qui habille toute la famille

Faire du shopping pour toute la famille sous une seule et même enseigne, belge qui plus est ? C’est possible avec Bellerose ! Depuis 1989, la marque habille tout le monde avec des collections stylées, confortables et intemporelles. Dans cet article, on aborde cette jolie marque belge mais également ses engagements. 

Un histoire de voyages et de mode

Bellerose, une marque de vêtements belge qui partage son nom avec un petit village américain près de New York City. Inspirée des nombreux voyages aux USA de son fondateur, Patrick Van Heurck, la marque Bellerose naît en 1989. Si au départ il s’agit d’une collection uniquement dédiée aux hommes, aujourd’hui, c’est le vestiaire de toute la famille que l’on retrouve chez Bellerose. 

Toute la famille s’habille chez Bellerose

Que trouve-t-on chez Bellerose ? Des vêtements et accessoires de mode pour petits et grands. En boutiques (en Belgique ou en France) et sur l’e-shop, des manteaux aux chaussettes en passant par les sacs et ceintures, tout le monde y trouve son bonheur. Un style dynamique, classique mais pas trop, parfois un peu vintage avec des mélanges de matières et de couleurs, ça peps

Bellerose propose également à des marques invitées (parmi lesquelles des marques plus spécialisées comme Patagonia, Yoko Wool ou encore Veja) de vendre sur l’e-shop de Bellerose ou en boutique.

enfants mode bellerose
©Bellerose

Savoir-faire et qualité

Si la marque perdure dans le temps, c’est probablement grâce à tout le savoir-faire mis en œuvre autour des collections. Depuis leurs bureaux à Bruxelles mais également sur le terrain, les équipes sont à la recherche constante des meilleurs tissus et artisans pour leurs vêtements. Ces derniers sont en bonne partie en fibres naturelles, plus résistantes, durables et confortables. Quand on achète une pièce Bellerose, on la garde des années et ça c’est important ! 

Une marque en marche vers l’éco-responsabilité

Si vous lisez Mode in Belgium régulièrement, vous n’êtes pas sans savoir que l’éthique et l’éco-responsabilité sont au cœur de nos préoccupations. On a donc challengé Bellerose pour savoir ce qui était mis en place chez eux … un indice, c’est plutôt positif ! 

On sait que ce n’est pas toujours évident pour une marque belge de produire de manière éthique et responsable : peu de matières premières disponibles en Belgique, peu d’ateliers et manufactures sur notre territoire. Ajoutez à cela une marque née à une époque où les questions environnementales n’étaient pas encore abordées comme elles le sont aujourd’hui … c’est donc tout à l’honneur de Bellerose de bousculer ses manières de faire et de tendre vers une mode durable et responsable.

➡️Le glossaire de la mode éthique et responsable 

La possibilité de faire réparer ses vêtements

Les tenues Bellerose sont faites pour durer dans le temps, les tissus utilisés sont de qualité. Néanmoins, il se peut que les vêtements souffrent de l’usure d’usage. La marque propose alors des réparations gratuites que ce soit une pièce achetée il y a 5 ans ou le mois dernier. Actuellement, seule la boutique de Gand dispose d’un atelier mais d’autres devraient rapidement s’en voir équipées. 

De la seconde main Bellerose

Tout récemment, Bellerose a lancé Bellerose Second Hand. Dans une approche circulaire de la mode, la marque vous offre la possibilité de vendre et acheter vos vêtements Bellerose. L’avantage ? Ils s’occupent de tout, des photos à la mise en ligne du vêtement. Vous n’avez qu’à envoyer les pièces que vous ne portez plus.  

bellerose seconde main
©Bellerose

Une production européenne autant que possible

Aujourd’hui, Bellerose compte environ 50% de ses vêtements fabriqués en Europe et dans le bassin méditerranéen. De plus, les matières utilisées sont au maximum des fibres naturelles, issues de culture biologique et/ou recyclées. Dans un but de réduction des transports, les vêtements sont fabriqués au plus proche des matières premières dans des usines sélectionnées avec soin. Elles doivent avoir signé les conventions de l’OIT (qui garantit le travail décent conformément aux normes internationales ) et REACH (qui assure un niveau élevé de protection de la santé et de l’environnement). 

Les engagements de Bellerose sont bien là et (on espère et encourage) sont en bonne voie pour continuer sur leur lancée.

Notre sélection coup de coeur

*article sponsorisé

Dans cette catégorie...

Catégories
Mode

Le blazer : son histoire et sélection chez les marques belges

Ça y est, c’est la rentrée. Back to school ou back to work, il y a du changement dans la garde-robe. On met généralement (et si on en a envie!) les petites robes de vacances et les mini short en jeans de côté pour ressortir des pièces plus classiques comme, par exemple, le blazer ! Depuis des années maintenant, le blazer s’impose comme un basique incontournable de tout dressing, homme ou femme d’ailleurs. 

Peut-être portez-vous déjà des blazers très régulièrement, mais connaissez-vous leur histoire ? 

Le blazer

Commençons peut-être par définir exactement ce qu’est un blazer. Lorsqu’on demande à notre grand ami Wikipedia, voici sa réponse : “le blazer est une veste croisée semblable à celle d’un complet-veston généralement taillée dans un tissu bleu foncé et ornée de boutons-écussons métalliques.” (source) Assez classique comme définition mais cela correspond bien à l’idée de base. Aujourd’hui, cette pièce est devenue un incontournable de la mode et se décline de bien des façons. On lui retrouve généralement ces points communs: une veste type costume ou uniforme, un col à revers, quelques boutons et des poches.

© Résultats Google Images pour “blazer”, le 6 septembre 2022

L’histoire du blazer

Il semblerait que l’origine exacte du blazer porte à discussion. En effet, on lui attribue son origine dans les vestes de costume “habit de cour” de l’époque de Louis XIV, le style dandy, ou encore les vestes de club nautique pour le blazer droit, l’uniforme militaire pour le blazer croisé… Le magazine Vogue, quant à lui, parle d’une création en 1885 par l’anglais John Redfern. Bref, son origine n’est pas claire et à l’air multiple mais on s’accordera plutôt pour affirmer que cette veste intemporelle appartenait au départ au vestiaire classique masculin. Mais il a rapidement intégré les garde-robes des femmes courant des 19ème et 20ème siècle avec les ensembles tailleurs, d’abord avec jupe et ensuite pantalon. 

Depuis, s’il est resté très présent dans les costumes classiques des hommes, du côté de la mode pour femme le blazer s’est détaché du style traditionnel et se décline sous toutes sortes de formes pour plaire à tous les tyles : oversized, masculin, cintré et ajusté, en ensemble tailleur, en robe, avec ou sans manche,… 

 

Un symbole d’empowerment des femmes

Le blazer est aussi apparu dans le dressing féminin comme un emblème de révolution féministe. En effet, la coupe initialement vue comme masculine du blazer est un moyen pour les femmes, à travers leur style, de s’approprier une forme de pouvoir. On est alors dans les années 60, après la Seconde Guerre mondiale. Le blazer se retrouve dans toutes les collections des grandes maisons de couture : Dior avec un tailleur chic traditionnel, Chanel avec élégance, Courrèges avec une silhouette dynamique ou encore Yves Saint Laurent avec le smoking. 

Aujourd’hui encore, pour beaucoup de femmes, porter le blazer est un moyen d’afficher une sorte de pouvoir, avec un côté très “girl boss”. 

Même si, on vous l’accorde, on ne devrait pas avoir à porter des vêtements “masculins” pour se donner du pouvoir… Mais c’est un autre débat… 

➡️Le féminisme a encore sa place ! 

Notre sélection de blazers 100% marques belges

Si vous ne l’avez pas encore adopté, cette rentrée 2022 est peut-être l’occasion de sauter le pas, vous le regretterez pas ! Le blazer est ultra confortable, pratique, à la fois chic et décontracté, et s’associe avec presque tout votre dressing de façon intemporelle. 

Pour l’occasion, voici notre sélection de blazer chez les marques belges pour la rentrée 2022. 

Dans cette catégorie...

Catégories
Mode

La teinture végétale pour une mode plus éthique

L’industrie de la mode est l’une des plus polluantes de la planète. Des mouvements tels que la slow fashion tente de contrer ce problème, on parle alors de mode éthique et éco-responsable. Les marques qui s’engagent dans cette voie font le choix de matières respectueuses de l’environnement tout en portant une attention particulière sur la fabrication, un geste que l’on salue. Néanmoins, il y a un élément dont on parle moins : les teintures. Et oui, la couleur de nos vêtements s’obtient par un procédé de coloration propre à l’industrie textile. La teinture peut être chimique ou végétale. 

Teinture chimique VS Teinture végétale

La teinture chimique est obtenue à partir de dérivés du pétrole, de métaux lourds ou de colorants azoïques et la teinture végétale est obtenue à partir de plantes, fruits ou minéraux. 

La première requiert de grandes quantités d’eau et les substances utilisées sont à la fois toxiques pour l’homme et pour l’environnement. Dans certains pays producteurs de textile (comme le Bangladesh ou la Chine), les techniques de traitement des eaux usées sont très rudimentaires et les colorants se retrouvent facilement dans les eaux de ville, une des pollutions les plus dangereuses. 

Contrairement aux teintures chimiques, les teintures végétales sont non nocives pour l’environnement car elles proviennent de sources naturelles et biodégradables. Elles demandent également une moins grande quantité d’eau. A grande échelle, la teinture végétale est moins facile à mettre en place et les grandes marques de fast fashion vont généralement privilégier la quantité sur la qualité … Pourtant du côté des créateurs belges, la teinture végétale se fait une place ! 

➡️Comment savoir si une marque de mode est éthique et éco-responsable?

Clairantine, créatrice belge adepte des teintures végétales

Clairantine est une jeune styliste et créatrice de vêtements pour femme (et hommes). Sa pièce phare est le kimono, un intemporel féminin et séduisant. La jeune femme a fait le choix de travailler avec la soie, une matière naturelle et d’opter pour la teinture à base de pigments végétaux. Elle réalise elle-même ses colorations de manière 100% artisanale dans un petit atelier. Clairantine utilise le bois de Campêche autrement appelé Haematoxylon Campechianum, donnant des tons violacé allant jusqu’au noir, elle utilise du Cachou autrement appelé Acacia Catechu, donnant des tons marron clair, marron foncé. A la rédac, on craque pour le kimono Lune Rousse et le carré de soie terracota !

La teinture végétale pour des couleurs uniques

Ce qui est chouette avec la teinture végétale, c’est qu’elle permet des coloris uniques ! Selon les plantes (ou autres) utilisées, chaque vêtement sera presque unique. La couleur peut aussi évoluer également avec le temps. 

Que ce soit des couleurs pastels, des couleurs vives ou encore des motifs, la teinture végétale permet de travailler son imagination tout en laissant la nature offrir ce qu’elle a de plus joli. 

Des tissus adaptés à toutes les peaux

Non-toxiques pour l’environnement, les teintures végétales respectent également l’homme. Nos vêtements sont directement en contact avec notre peau et porter des habits naturellement teintés ne comporte pas de risque de contact avec des substances toxiques. Ils vont être particulièrement adaptés aux peaux sensibles et aux plus jeunes. 

La teinture végétale, un vrai savoir-faire

La teinture est une technique utilisée depuis la nuit des temps. Cette méthode traditionnelle repose sur 3 étapes clés :  

Le morçandage qui permet de préparer le tissu à recevoir la teinture; la préparation du bain qui consiste à placer la matière colorante dans le pot, puis recouvrir avec de l’eau et enfin la teinture lorsqu’on place le textile dans le liquide pour le colorer. 

Privilégier la teinture végétale c’est aussi pérenniser cette méthode ancestrale !

*article sponsorisé 

Dans cette catégorie...

Catégories
Lifestyle

L’Envol du Colibri : du shopping éco-responsable et éthique à Namur et en ligne

Vous êtes adepte de shopping conscient et adorez découvrir des marques éthiques ? 

Située dans une des jolies rues commerçantes de Namur, la boutique éco-responsable l’Envol du Colibri vous accueille dans son univers respectueux de la planète et de ses habitants.

Des produits soigneusement sélectionnés

Mode pour femmes et hommes ou articles lifestyle tels que de la papeterie, des cosmétiques, de la déco ou du zéro-déchet, L’Envol du Colibri possède une large sélection de produits pour la vie du quotidien. Une gamme étoffée oui, mais sans compromettre la qualité et le respect de leurs valeurs. En effet, la boutique possède une liste de critères, comme une charte, auxquelles doivent répondre les marques qu’elle propose : biologique, éthique, équitable, respect des animaux (vegan),… Nous ne pouvons qu’adhérer à leur philosophie. 

Les matières éco-responsables (naturelles, bio et/ou recyclées, upcycling) ont une place importante dans leur sélection. Nous vous en parlions déjà dans notre article sur le chanvre textile, matière que l’on peut retrouver sous différentes formes chez l’Envol du Colibri. 

Une belle évolution pour un concept qui plaît

L’Envol du Colibri est en train de fêter ses 5 ans. En effet, l’aventure a commencé en mars-avril 2017 avec le lancement du webshop et des ventes privées à domicile à travers la Belgique. Une manière douce de faire du shopping expliquent les deux créatrices. En même temps, le concept se fait découvrir lors de pop-up et d’évènements divers (salon Hope, Slow Fashion Day d’Oxfam,…). 

Finalement, c’est en octobre 2019 que la boutique l’Envol du Colibri est inaugurée Rue Haute Marcelle en plein centre de Namur. Un rêve devenu réalité. L’occasion de proposer encore plus de marques éthiques et d’accessoires. 

Les ventes privées sont toujours d’actualité mais se font désormais à la boutique en dehors des heures d’ouverture, pour un moment convivial et de partage. 

La boutique L'envol du Colibri

Promouvoir une idéologie plutôt que de pousser à la consommation

Pour les deux fondatrices, l’Envol du Colibri répond davantage à l’envie de promouvoir une idéologie, des valeurs et un mouvement important pour la société actuelle et future en proposant des alternatives.

C’est Esther et Sophie qui sont à l’initiative de ce projet. A leur rencontre, les deux femmes ressentent le besoin d’un mode de vie authentique, slow et connecté à la nature. L’environnement et son respect les concernent beaucoup, elles mettent en place des actions quotidiennes pour faire au mieux et transmettent leurs valeurs à leurs enfants. 

Mais elles ont envie de faire plus, d’agir pour améliorer le monde de demain. Et c’est l’Envol du Colibri qui leur a offert cette possibilité. Une aventure remplie de sens qui ramène les questions essentielles au centre de nos habitudes d’achat. Bravo! 

Esther & Sophie - L'envol du Colibri

Sélection d’articles coup de coeur :

Dans cette catégorie...

Catégories
Mode

Mode belge : ces marques à suivre

La Belgique regorge de pépites ! Voici notre sélection de mode belge à connaitre absolument. 

Âme est une marque de prêt-à-porter anversoise qui mêle les univers du luxe et du décontracté. Les pièces, minimalistes et intemporelles, sont créées pour être portées en toutes circonstances, semaine ou week-end, et sans compromis de style.

Sélection : 

Orta est une marque née en 2017 de l’envie de Marion de créer une marque transparente, éthique et abordable, Made in Europe. Et c’est un pari réussi! Orta ce sont des collections raffinées, pleines de douceurs avec des créations de qualité, durables et à prix raisonnable. La marque connaît un succès grandissant, nous vous conseillons de vous abonner à la newsletter pour être au courant de la date et l’heure de sortie des nouvelles collections car les pièces se vendent rapidement. 

Sélection : 

A-TYPIQ propose des pièces minimalistes et féminines au style moderne. Lancée par Noemie et Claudia, la marque s’inscrit dans un style luxueux tout en affichant des prix raisonnables pour ce type de fabrication et de matières. La durabilité est au centre de la philosophie de A-TYPIQ qui choisit ses matériaux en fonction. 

Sélection : 

Né à Liège, le label YSEULT a été fondé par Perrine Bourguignon. Les collections sont dessinées en Belgique et produites en Europe. “Fun, espiègle, sans prise de tête, éthique, mais pas donneuse de leçon,” voilà comment la créatrice décrit l’univers de la marque. Nous repérons des pièces intemporelles tout en étant stylisées et uniques avec des matières et imprimés singuliers. 

➡️Yseult, le label liégeois qui promeut une mode 100% belge et écoresponsable

Sélection :

La marque a été fondée en 2016 par Alexandra Jacmin, diplômée de La Cambre, et sa sœur jumelle Ségolène. Depuis, le label s’est fait sa petite place dans l’horizon de la mode belge actuelle. Les collections, éco-responsables, s’inspirent de l’univers des années seventies et nineties et s’articulent principalement autour du denim, matière phare de FAÇON JACMIN. La marque propose trois collections : du prêt-à-porter avec des design timeless, des collections saisonnières et des capsules de pièces upcyclées. 

Sélection :

photo cover : © Âme Antwerp 

Dans cette catégorie...

Catégories
Lifestyle Mode

Atome Boutique, le concept store éthique à découvrir absolument

UNE BOUTIQUE ENGAGÉE

« En faisant votre shopping chez Atome, vous prenez soin du monde de demain »

Atome est une boutique – atelier éthique qui propose des vêtements, bijoux, accessoires, cosmétiques naturels et produits zéro déchets, principalement pour femmes, à Ath. Elle est également une vitrine pour créateurs et un atelier événementiel. Tenue par Alisson depuis 3 ans, cette boutique vous offre l’opportunité de faire du shopping de manière plus consciente et responsable.

Chez Atome, vous êtes certains de faire de jolies découvertes. Alisson met un point d’honneur à dénicher des marques et créateurs qu’on ne voit pas toujours partout. Elle apprend à les connaître et se fait un plaisir de vous raconter l’histoire derrière chaque création disponible dans sa boutique. 

Très attachée à ses valeurs, Alisson souhaite garder ce contact humain et réellement collaborer avec les artisans, pour leurs produits mais également pour leur personnalité. Elle privilégie la mode éthique, au niveau des matières et/ou avec une production en petites séries. Pour les accessoires et la décoration, elle privilégie un maximum des créations uniques. 

UN LIEU DE PARTAGE

Atome n’est pas juste un magasin, c’est également un espace pour prendre son temps, découvrir de nouveaux produits, se laisser tenter par une pièce unique, s’asseoir autour d’un café et discuter avec Alisson, profiter du moment présent. Avec une ambiance décontractée et chaleureuse, tout y est pour un moment shopping agréable et de qualité.

Lors de notre visite nous avons pu flâner dans la boutique et découvrir, à chaque passage, quelque chose que nous n’avions pas vu au départ. Il y a beaucoup d’articles, de toutes tailles, de tous genres et il y en a pour tous les goûts, et tous les budgets! En effet, contrairement aux idées reçues, les créateurs éthiques ne sont pas toujours synonyme de prix élevés…

UNE GÉRANTE PASSIONNÉE

Alisson est très attentionnée envers ses clients et n’hésite pas à aller vers eux pour les aider à trouver la perle rare qui leur conviendrait le mieux. Artiste dans l’âme, elle se lance dans la création d’Atome en 2018 poussée par ses ambitions et ses différents voyages à l’étranger. Elle souhaite permettre aux créateurs d’avoir une vitrine mais aussi, permettre aux acheteurs de découvrir de nouveaux concepts, toujours dans l’esprit éthique et responsable. Alisson a voulu créer un endroit pour établir de vrais liens avec les autres, cozy et authentique, parfait pour apprendre à prendre le temps. Les marques, créateurs, artisans ou encore artistes, avec lesquels elle travaille ne sont pas choisis par hasard. Il est important qu’ils partagent les mêmes valeurs qu’elle.

©Atome Boutique

Le petit plus : un e-shop est en préparation, comme ça plus d’excuses si vous n’habitez pas près de Ath pour shopper les dernières découvertes éthiques d’Alisson. 

Article écrit avec Natty Di Vito (Stagiaire) 

*article sponsorisé

Dans cette catégorie...

Catégories
Mode

Mansour Martin, la marque belge émergente

Les deux visages derrière la marque

D’un côté Mansour Badjoko, diplômé de la Cambre à Paris, a travaillé en tant que styliste pour de nombreuses marques de mode durant ces 10 dernières années. Il a aussi contribué à la création de projet personnel comme la réalisation de costume de danse et de théâtre. Et de l’autre Martin Liesnard, diplômé en gestion de la mode et du design à l’université de Paris. Il s’est fait une place auprès des marques de mode, de parfum et de divertissement grâce à son ingéniosité en communication et marketing. Sa passion pour la mode lui vient de sa grand-mère, couturière, qui lui a révélé cet art dès petit.  Les deux belges, amis depuis des années, ont mis leur savoir-faire en commun pour créer une marque à leur image.

Les 2 visages ©Mansour Martin

Des vêtements écoresponsables

Avec leurs vêtements fabriqués en Europe, la marque se veut plus éco-responsable sur presque la totalité de ses produits. Les deux amis partagent leur intérêt pour l’engagement d’une mode durable, consciente et respectueuse de notre environnement. Dans le but de lutter contre cette industrie de la mode et du fast fashion, bien trop polluant pour notre planète. La marque a comme philosophie de produire des vêtements de qualité en Europe, et plus principalement en France, Belgique et Portugal en adoptant une démarche innovante, durable et éthique.

Une diversité des genres

Une marque qui met en lumière la diversité des genres avec des pièces originales pour un homme sensuel, rêveur, assumé mais aussi pensé pour les femmes. Les collections comprennent des pièces unisexes pour embellir la garde-robe de chaque identité. La marque explore aussi l’évolution de notre société et s’inspire de la culture pop et urbaine pour créer un univers élaboré.

Une histoire pour chaque collection

Monsour Martin construit toute une histoire autour de chaque collection à laquelle elle s’attache. Dans la première collection capsule, les deux bruxellois se sont inspirés du brutalisme architectural. Qui reprend un sweet-shirt totalement éco-responsable avec l’emblème de la marque, un short ample fendu et une chemise longue à partir de tissus italiens ou japonais.

Les articles de la marque sont disponibles dans le magasin « Stijl » à Bruxelles ou sur leur site internet Mansour Martin. 

Dans cette catégorie...

Catégories
Mode

Look Me Up : La location de tenues de soirée au système ultra bien pensé

Loue ton style… A ta façon

Depuis quelque temps, le concept des locations de vêtements chics pour des occasions particulières est de plus en plus populaire. Eco-friendly et économique, cette solution slow fashion a tout pour plaire. Cependant, comme l’a remarqué Valérie, les boutiques consacrées à ça sont souvent très locales et tout le monde n’en a pas près de chez soi. Elle a donc voulu pousser l’idée plus loin en créant Look Me Up qui vous propose 3 méthodes différentes. 

 

  1. Tout d’abord, la location sans essayage où vous commandez directement votre tenue sur le site et vous vous la faites livrer. Pour vous aider, les tenues sont décrites de manière précise (voire franche, s’il le faut) sur le site.
  2. Il y a également la méthode avec essayage privé. Vous sélectionnez jusqu’à 3 tenues sur le site que vous vous faites livrer par voie postale pour les essayer chez vous et ensuite les renvoyer grâce à l’étiquette fournie par Look Me Up.
  3. Finalement, la méthode probablement la plus fun est l’option “Look Me Up Party”. Vous organisez un moment d’essayage entre copines (entre 5 et 10 personnes) qui sera animé par une ambassadrice Look Me Up au lieu de votre choix. Ce moment peut être organisé sous forme de soirée ou de brunch. De quoi passer un super moment “fashion” entre amies. 

Les collections

Pour le moment Look Me Up propose une collection d’une cinquantaine de looks (robe courte, robe longue, combinaison,…). Une sélection déjà très variée, pour tous les goûts, morphologies et occasions, qui provient de marques et créateurs plus connus comme Bash, Maje, Sézanne etc. ou encore de créateurs européens moins populaires mais tout aussi sympas ! En moyenne, les robes valent 200€ neuve. 

Philosophie ORECA

Valérie a voulu adopter la philosophie ORECA dans le fonctionnement de Look Me Up.

  • O pour originalité 
  • R pour responsabilité
  • E pour efficacité 
  • C pour conseil 
  • A pour abordabilité

Infos pratiques

3 gammes de prix sont proposées : les pièces “Quick Wins” à 20€, les “Dressed Up” à 40€ et les fabulous à 50€. Ce prix initial est pour 4 jours de location. Il est possible de rallonger la période de location à 8 ou 12 jours moyennant un supplément de 15€ ou 25€.  Le prix de la livraison est non inclus. Le pressing, lui, est offert. Tout est expliqué clairement sur le site de Look Me Up

On peut en tout cas affirmer que le concept de Look Me Up a été ultra bien pensé et mis en place. Vivement le retour des mariages et autres festivités pour en profiter!

Dans cette catégorie...

Catégories
Mode

Upcy’chic : La plateforme en ligne éco-responsable des jeunes espoirs de la mode

Née en mai 2020, cette jeune entreprise a démarré son aventure en vendant des masques en tissus afin de répondre à la demande grandissante et pour limiter la prolifération des déchets de masques jetables. Depuis, Upcy’chic ne cesse de grossir en proposant de nouvelles créations d’artistes passionné.e.s. s’inclinant dans une démarche éthique et éco-responsable.

➡️Upcycling, quand la mode devient circulaire

In student, we trust

Derrière Upcy’chic, se cache Joyce Musa, une étudiante entrepreneure qui a décidé de lancer une plateforme en ligne de mode éthique. Au départ, elle démarre le projet avec l’une de ses amies en école de stylisme. En l’observant, elle constate que son amie est confrontée à plusieurs difficultés. D’une part, sa créativité est limitée par les exigences artistiques de son école. D’autres parts, elle investit beaucoup d’argent pour ses collections qui finissent généralement au fond d’un placard – sans en retirer aucun bénéfice.

Face à ce constat, elle se dit qu’elle doit réagir en lui proposant ses compétences en communication pour lui offrir une vitrine en ligne dans laquelle elle ne serait pas contrainte créativement et surtout grâce à laquelle elle pourrait vivre de sa passion et de ses créations. De fil en aiguille, leur projet grossit et inclut d’autres créateurs et créatrices. Leurs seules conditions, proposer des pièces portables, éco-responsables et uniques. 

©Upcy'chic

Mais cette idée de visibilité de jeunes designers n’est pas la seule motivation de Joyce. Effectivement, cette entrepreneure vise également à changer les codes de l’industrie de la mode. Cette dernière est réputée comme étant l’une des plus polluantes au monde et se retrouve souvent au centre de polémiques niant les droits humains. C’est pourquoi Joyce veut inscrire Upcy’chic dans une démarche éthique et responsable. Toutes les pièces de l’eshop sont issues du slow fashion, sont upclyclées et fabriquées en Belgique par des designers aux études ou diplômés. 

Depuis novembre 2020, la start up collabore avec les sections modes de l’EFP, centre de formation des métiers en alternance à Bruxelles. Samedi 12 décembre, la première collection de vêtements de fêtes a été lancée.

Quelles pièces shopper ?

Upcy’chic met en avant des pièces upcyclées, issus du slow fashion et du deadstock – aka des pièces issues d’anciennes collections restées au placard. C’est-à-dire que tout l’eshop est garanti local, éco-responsable, unique et passionné. 

On y trouve des masques, des lingettes démaquillantes réutilisables, des chouchous à sequins, des cols Claudine revisités, des pochettes upcyclées et surtout des créations de vêtement exclusifs et uniques. Mais aussi depuis décembre une collection spéciale fêtes composée de 3 robes pour femmes mais également des robes de petites filles*.

*Dispose d’un service après-vente qui permet à la nouvelle acquisitrice de bénéficier d’un service de retouche afin d’adapter chaque vêtement à sa taille.

©Upcy'chic

Et plus à venir…

Upcy’chic n’a pas encore joué toutes ses cartes. Sur Instagram, la start up a annoncé vouloir lancer une collaboration d’upcycling avec une influenceuse slow fashion… Si une de ces dernières est intéressée, cela promet de jolies pépites. 

Aussi, pour le moment, les créations d’habits sont destinées au vestiaire féminin et jeune fille. À l’avenir, des créations pour hommes devraient voir le jour. 

Stay tuned…

Laetitia Bindji 

Dans cette catégorie...

Catégories
Lifestyle Mode

Merossi : mode et décoration audacieuses

Fruit de l’union entre les racines ouzbèques et la vie occidentale de sa fondatrice, Merossi propose des articles hauts de gamme conçus à partir d’une matière noble aux techniques de fabrication ancestrales ; la soie. Qualité et originalité sont les mots d’ordre de cette marque qui ne propose à la vente que des articles en édition limitée.

LES CRÉATIONS

Les housses de coussins, tissées et brodées à la main en Ouzbékistan, illuminent la maison et font voyager. Leurs motifs délicats et leurs couleurs sont inspirés de visites, jardins, lieux insolites du monde entier.

Les vestes aux couleurs chatoyantes assurent un look hors du commun et donnent vie à toutes les tenues. Deux types de vestes sont pour le moment disponibles ; une longue aux allures de Kimono et une courte dite « bomber ». Déclinées en plusieurs couleurs, il y en a pour tous les goûts.

Les sacs à main, ornés de motifs de soie uniques, sont fabriqués en Toscane par des artisans qualifiés. Là encore les modèles se portent selon les goûts et se transforment. Le sac « Clara par exemple dispose d’un système de rabat en soie personnalisable qui permet de changer de motif selon ses envies. On peut aussi choisir de le porter à l’épaule ou bien à la main façon pochette de soirée.

Chaque finition est pensée de sorte à offrir un produit beau, original et de qualité.

© Merossi

LES ENGAGEMENTS

Également soucieuse du développement durable, Merossi réalise chaque article avec des procédés respectueux de l’environnement. Les pigments utilisés lors de la coloration de la soie sont d’origine naturelle, et sa confection se fait selon des méthodes traditionnelles ayant plus de 2000 ans. Quant aux sacs à main,  la marque fait le choix d’utiliser des matières qui ne proviennent pas de source animale, sans PVC ni solvants.

coussins colorés
© Merossi

Merossi, c’est un mariage entre élégance, originalité et tradition !

*article sponsorisé

Dans cette catégorie...