Vous souhaitez travailler avec nous ? Découvrez nos services ➡️ 

Mode in Belgium

Le webzine lifestyle conscient belge

Bellerose, la marque belge qui habille toute la famille

Focus sur la marque belge Bellerose qui s’adresse à toute la famille avec des vêtements confortables et durables qu’on adopte au quotidien.

Partager

vêtements bellerose femme

Faire du shopping pour toute la famille sous une seule et même enseigne, belge qui plus est ? C’est possible avec Bellerose ! Depuis 1989, la marque habille tout le monde avec des collections stylées, confortables et intemporelles. Dans cet article, on aborde cette jolie marque belge mais également ses engagements. 

Un histoire de voyages et de mode

Bellerose, une marque de vêtements belge qui partage son nom avec un petit village américain près de New York City. Inspirée des nombreux voyages aux USA de son fondateur, Patrick Van Heurck, la marque Bellerose naît en 1989. Si au départ il s’agit d’une collection uniquement dédiée aux hommes, aujourd’hui, c’est le vestiaire de toute la famille que l’on retrouve chez Bellerose. 

Toute la famille s’habille chez Bellerose

Que trouve-t-on chez Bellerose ? Des vêtements et accessoires de mode pour petits et grands. En boutiques (en Belgique ou en France) et sur l’e-shop, des manteaux aux chaussettes en passant par les sacs et ceintures, tout le monde y trouve son bonheur. Un style dynamique, classique mais pas trop, parfois un peu vintage avec des mélanges de matières et de couleurs, ça peps

Bellerose propose également à des marques invitées (parmi lesquelles des marques plus spécialisées comme Patagonia, Yoko Wool ou encore Veja) de vendre sur l’e-shop de Bellerose ou en boutique.

enfants mode bellerose
©Bellerose

Savoir-faire et qualité

Si la marque perdure dans le temps, c’est probablement grâce à tout le savoir-faire mis en œuvre autour des collections. Depuis leurs bureaux à Bruxelles mais également sur le terrain, les équipes sont à la recherche constante des meilleurs tissus et artisans pour leurs vêtements. Ces derniers sont en bonne partie en fibres naturelles, plus résistantes, durables et confortables. Quand on achète une pièce Bellerose, on la garde des années et ça c’est important ! 

Une marque en marche vers l’éco-responsabilité

Si vous lisez Mode in Belgium régulièrement, vous n’êtes pas sans savoir que l’éthique et l’éco-responsabilité sont au cœur de nos préoccupations. On a donc challengé Bellerose pour savoir ce qui était mis en place chez eux … un indice, c’est plutôt positif ! 

On sait que ce n’est pas toujours évident pour une marque belge de produire de manière éthique et responsable : peu de matières premières disponibles en Belgique, peu d’ateliers et manufactures sur notre territoire. Ajoutez à cela une marque née à une époque où les questions environnementales n’étaient pas encore abordées comme elles le sont aujourd’hui … c’est donc tout à l’honneur de Bellerose de bousculer ses manières de faire et de tendre vers une mode durable et responsable.

➡️Le glossaire de la mode éthique et responsable 

La possibilité de faire réparer ses vêtements

Les tenues Bellerose sont faites pour durer dans le temps, les tissus utilisés sont de qualité. Néanmoins, il se peut que les vêtements souffrent de l’usure d’usage. La marque propose alors des réparations gratuites que ce soit une pièce achetée il y a 5 ans ou le mois dernier. Actuellement, seule la boutique de Gand dispose d’un atelier mais d’autres devraient rapidement s’en voir équipées. 

De la seconde main Bellerose

Tout récemment, Bellerose a lancé Bellerose Second Hand. Dans une approche circulaire de la mode, la marque vous offre la possibilité de vendre et acheter vos vêtements Bellerose. L’avantage ? Ils s’occupent de tout, des photos à la mise en ligne du vêtement. Vous n’avez qu’à envoyer les pièces que vous ne portez plus.  

bellerose seconde main
©Bellerose

Une production européenne autant que possible

Aujourd’hui, Bellerose compte environ 50% de ses vêtements fabriqués en Europe et dans le bassin méditerranéen. De plus, les matières utilisées sont au maximum des fibres naturelles, issues de culture biologique et/ou recyclées. Dans un but de réduction des transports, les vêtements sont fabriqués au plus proche des matières premières dans des usines sélectionnées avec soin. Elles doivent avoir signé les conventions de l’OIT (qui garantit le travail décent conformément aux normes internationales ) et REACH (qui assure un niveau élevé de protection de la santé et de l’environnement). 

Les engagements de Bellerose sont bien là et (on espère et encourage) sont en bonne voie pour continuer sur leur lancée.

Notre sélection coup de coeur

*article sponsorisé

Dans cette catégorie...

Les derniers articles

Nous suivre

anti black friday

Le Black Friday ? Non merci !

Ce vendredi 25 novembre, c’est le Black Friday, une action commerciale qui a vu le jour aux Etats-Unis avant de s’exporter en Europe. Au programme, des promotions toutes plus folles les unes que les autres … ou pas ! Découvrez les marques belges qui s’opposent à cet événement et refusent de pousser à la surconsommation.