Vous souhaitez travailler avec nous ? Découvrez nos services ➡️ 

Mode in Belgium

Le webzine lifestyle conscient belge

BruZelle, le projet solidaire qui lutte contre la précarité menstruelle

En Belgique, la précarité menace majoritairement les femmes que les hommes*. Dans cette situation, des femmes ont un accès limité aux produits d’hygiène de base, comme les protections périodiques. Pour contrer ce fléau, BruZelle collecte et distribue des serviettes intimes aux femmes en difficultés.

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
serviette hygiénique et branches

Fin 2017, la Chambre approuvait un projet de loi diminuant la TVA des protections périodiques de 21 à 6%. Un premier pas vers une démocratisation de ces biens – de premières nécessités. Mais un pas qui reste trop petit pour des personnes menstruées aux revenus faibles voire absents. Ce phénomène s’appelle la précarité menstruelle. C’est-à-dire que l’accès aux protections hygiéniques est difficile ou qu’il faille choisir (ou renoncer) à l’achat soit de biens de première nécessité soit des protections hygiéniques, par manque de moyens financiers.

C’est pour aider ces femmes que BruZelle est née. Ce projet solidaire remédie à ce problème toute l’année et dans tout le pays en collectant – sur base de dons – des protections hygiéniques afin de les redistribuer gratuitement, discrètement et dans la dignité à celles dans le besoin. 

L’association a également une mission de sensibilisation, d’information, de communication, de conscientisation et d’éducation à la problématique des règles en milieu précaire ou en situation d’urgence. L’équipe de BruZelle participe régulièrement à des conférences, colloques, séminaires, journées de rencontre, interviews organisées autour de la précarité en général et de la précarité menstruelle en particulier.

logo bruzelle

Comment les soutenir ?

  • En déposant des serviettes menstruelles ou du tissu dans les points de collecte BruZelle (attention, les protections hygiéniques doivent impérativement être des serviettes emballées individuellement. Les tampons et coupes menstruelles ne sont pas collectés)
  • En installant un point de collecte ou en devenant une personne relais
  • En devenant bénévole
  • En associant BruZelle à vos évènements
  • En parlant de BruZelle autour de vous et en relayant leurs activités sur vos réseaux sociaux
  • En confectionnant des trousses
  • En participant aux ateliers « remplissage de trousses »
  • En faisant un don financier

Pour plus d’informations et de renseignements : SiteFacebook 

Découvrez les différents points de collecte BruZelle.

Les femmes qui seraient intéressées de recevoir une trousse remplie de protections intimes peuvent se rendre aux permanences dans le local BruZelle, situé au centre de Bruxelles.

Presque toutes les femmes ont leurs règles, et ce, tous les mois. Pourtant, le sujet des menstruations est encore trop peu abordé – même si il devient de moins en moins tabou. À notre sens, il est important d’être conscient.e.s, qu’une fois de plus, nous ne sommes pas tou.t.e.s égaux face aux inégalités et ce même pour les choses naturelles. Nous apprécions le premier effort de nos politiques avec la diminution de la « taxe tampon » mais nous espérons qu’ils suivront l’exemple de l’Ecosse qui a voté pour la gratuité des protections hygiéniques intimes afin que l’hygiène intime soit accessible à toutes.

Laetitia Bindji

Dans cette catégorie...

Les derniers articles

Nous suivre

illustration upcycling

Upcycling, quand la mode devient circulaire

Transformer un essui de bain en crop top ou une paire de rideaux en tailleur ? Tout est possible avec l’upcycling, une tendance de la mode circulaire. Zoom sur cette pratique éco-friendly comme on aime.