Vous souhaitez travailler avec nous ? Découvrez nos services ➡️ 

Le webzine lifestyle conscient belge

Catégories
Sorties

Que  faire à Bruxelles quand il fait beau  ?

Que faire à Bruxelles quand il fait beau ? On vous donne nos activités favorites … et gratuites ! 

Et quand il pleut ? 

➡️Que faire en Belgique quand il pleut ? 

BOIRE UN VERRE SUR UN ROOFTOP

Tout d’abord, commençons avec ce que les Belges savent faire le mieux : sortir en terrasses boire un verre au soleil ! Que ce soit à Flagey, Ixelles, Saint-Gilles ou encore dans le centre, quand il s’agit de profiter du beau temps, les terrasses ensoleillées sont parfaites pour ce job ! Et en été, les rooftops sont de sortie, on vous donne les meilleures adresses pour ne pas rater ça. 

Le Jardin (Rue du Marché aux Poulets 7, 1000 Bruxelles (entrée)) en plein centre pour profiter d’une vue imprenable sur la capitale.

Le « The roof by the 1040 » (Place Jourdan 1 1040 Bruxelles) un rooftop super branché pour profiter de la vue sur la place Jordan et le centre.

Le « The view » (Rue de Meudon 54 A, 1120 Bruxelles) clairement le plus “instagramable” des rooftop qui vous offre une vue imprenable sur le canal de Willebroek. 

Lire aussi … 

➡️Les terrasses de Bruxelles où manger cet été

SE PERDRE DANS LES RUES DE BRUXELLES

Dès qu’il fait beau, on a qu’une envie : aller se balader ! Que ce soit en ville ou en forêt, profitez du bon temps pour vous promener. Et ne manquez pas ce que ce qui se cache sous nos yeux : les architectures et tous les artistes urbains qu’on peut croiser par hasard. Et pour vous aider, voici quelques endroits plutôt sympas où se perdre. 

Sablons

Le quartier des Sablons et des Marolles. Si vous aimez chiner dans les brocantes, n’hésitez pas un seul instant à aller voir le marché aux puces quotidien sur la place du jeu de balle.

Saint Gery

La place Saint Gery. Si vous vient l’envie d’aller boire un verre entre 2 découvertes de coins sympas de Bruxelles, vous trouverez sans hésiter votre bonheur dans ce quartier autant animé la journée que la nuit ! Et en bonus, le Hall St Gery ne dort jamais puisqu’il y a toujours une expo ou une vente (aux plantes par exemple) organisée. 

Bailli

Le quartier Bailli et Châtelain. Le juste-milieu entre petits commerces et restaurants et à deux pas du Bois de la Cambre. 

Palais de justice

Et si en fin de journée vous vous retrouvez près du Palais de justice, allez admirer le coucher de soleil depuis la place Poelaert, vous ne serez pas déçu !

FAIRE LE PLEIN D’ART ET DE CULTURE

Pendant 2 mois à Bruxelles (du 18 juin au 15 août 2022),  le Vaux Hall ouvre ses portes et vous propose de faire le plein de culture et d’art dans un endroit magique ! Il s’agit d’un des endroits de Bruxelles animé par “Hello Summer”. Pour y accéder, il faut se perdre dans le parc royal et longer le théâtre royal du parc. Au programme, des activités culturelles et familiales pour que tous les publics puissent s’y retrouver. L’événement porte le nom de “Vaux Hall Summer”, se déroule tous les week-ends de l’été et c’est totalement gratuit ! 

Parce que la culture passe aussi par le street art, on vous conseille vivement de suivre le parcours de street art sur la BD. Ce parcours contient pas moins de 65 fresques murales à découvrir dans tout Bruxelles.
Le parcours vous emmène du centre-ville jusque Laeken, c’est ce qu’on peut appeler une belle balade !

Une chose est sûre, la ville de Bruxelles sait vous animer en été, alors n’hésitez pas et venez découvrir ce que la capitale de la ville a à offrir quand il fait beau ! 

 

Aline Vlasselaer

Dans cette catégorie...

Catégories
Société

5 gestes pour réduire son empreinte numérique

Et si on vous disait que vous pouviez agir pour la planète en faisant un peu de tri dans votre ordinateur et en changeant vos habitudes sur internet ? Chaque mail envoyé ou stocké, chaque recherche sur Google, chaque téléchargement de photos ou de vidéos nécessitent le fonctionnement de ‘data center’, d’énormes hangars remplis de serveurs  qui chauffent énormément et ont besoin d’être refroidis de manière constante… Evidemment tout cela demande beaucoup d’énergie. Si certains petits gestes peuvent nous paraître inutiles, une simple petite goutte dans l’océan … à la rédac’ nous sommes persuadées que chaque geste, à son échelle, a son importance. Voici 5 gestes à mettre en place pour réduire son empreinte numérique.

L’empreinte numérique, qu’est-ce que c’est ?

L’empreinte numérique se définit par les traces qu’on laisse derrière soi sur internet et l’énergie nécessaire à ce passage. Cette empreinte numérique crée de la pollution numérique et fait grimper notre bilan carbone. Dans le monde, le numérique serait responsable de 4% des gaz à effet de serre (source). Un chiffre considérable sur lequel chacun peut agir à son échelle. 

Cette empreinte prend également en compte la construction et la consommation électrique de nos appareils électroniques comme le téléphone, l’ordinateur ou encore la tablette.

5 gestes pour réduire son empreinte numérique

Changer son moteur de recherche

Un premier geste : dire non à Google. Ce dernier est le moteur le plus puissant du monde et nécessite des serveurs énormes et très polluants. 

Vous pouvez opter pour des moteurs de recherches alternatifs, qui polluent également, mais qui compensent leur empreinte carbone par des dons à des associations ou en plantant des arbres comme Ecosia

Un premier geste qui paraît très simple mais pas toujours évident à mettre en place quand on travaille dans le domaine du digital et où Google est le ‘sacro-saint’ des moteurs de recherche. Si c’est également votre cas, commencez à alterner les moteurs de recherche pour vos recherches pro et personnelles. On le redit, chaque petit geste compte. 

Trier sa boite mail

Envoyer, recevoir, stocker des emails consomme. Alors c’est parti pour un gros tri dans sa (ses) boite.s mails, quelques exemples : 

  • Se désabonner des newsletters qu’on ne lit pas  
  • Supprimer tous les vieux e-mails 
  • Vider sa boîte de Spam 

Vous pouvez utiliser l’outil gratuit Cleanfox (aussi disponible sur téléphone portable!). 

Petite recommandation supplémentaire : quand vous envoyez un mail avec une pièce jointe, pensez à réduire la taille de cette dernière.  

Eviter les espaces de stockages en ligne

Les clouds (ou drive) en ligne sont certes très pratiques mais très polluants car ils font tourner à plein régime les data centers.

Si c’est possible, privilégiez des moyens de stockage comme un disque dur externe ou une clé USB. De nouveau, pour le boulot, cette mesure n’est pas toujours facile à appliquer mais vous pouvez le faire pour vos dossiers personnels.

Enregistrer dans les favoris les sites que l’on consulte fréquemment

Vous allez peut-être sur certains sites tous les jours (Mode in Belgium peut-être ? *rire*)? Enregistrez-les dans vos favoris pour éviter de lancer une nouvelle recherche à chaque fois. Cela permet de consommer 4 fois moins de CO2.

Éteindre ses appareils électroniques et Opter pour des appareils reconditionnés

En veille, nos appareils consomment encore de 20 à 40% d’énergie. On adopte le réflexe de les éteindre quand on ne les utilise pas. 

Votre téléphone vous a lâché ? Vous devez en racheter un ? Dans un premier temps, pensez déjà à recycler correctement vos appareils électroniques. Vous trouverez les points de collecte en Belgique, ici

Au moment de l’achat, faites un tour sur le marché de la seconde main reconditionnée ! Le site le plus connu est Blackmarket mais de plus en plus de grandes enseignes proposent aussi ce service. 

 

Cet article devrait aussi vous intéresser : 

➡️Dix habitudes à prendre pour diminuer son empreinte écologique

Dans cette catégorie...