Catégories
Mode

SHINESS : des bijoux 100% made in Belgium with love

Un savoir-faire de qualité

C’est dans leur atelier, situé non loin de Namur, que Inès et Florian imaginent et créent leurs bijoux de A à Z, du croquis jusqu’au plaquage. L’intitulé de la marque, Shiness, est tiré du prénom de la créatrice .”Je mets un peu de moi dans chacune des créations”, nous explique-t-elle. Son compagnon, Florian, est joaillier de formation. Un savoir-faire précieux qui nous garanti des bijoux de haute qualité.

Par exemple, les pièces Shiness qui sont “plaquées or” le sont à hauteur de 10 microns. Les microns représentent l’épaisseur de plaquage et la tenue de celui-ci. Notez que la plupart des bijoux sur le marché ne dépassent pas les 3 microns.

Une marque consciente

En plus d’offrir une belle qualité, les créations Shiness sont éco-responsables. Entièrement faites mains Belgique, elles sont fabriquées à partir d’argent recyclé. Inès et Florian se fournissent auprès d’une entreprise belge qui affine des métaux précieux pour les remettre en vente. Et  parce qu’ils ne font pas les choses à moitié, tous leurs packagings et supports de communication (boites, pochons, écrins, flyers,…) sont également conçus à partir de matériaux recyclés (et/ou bio). Ils possèdent une politique zéro-plastique inébranlable ; pas de papier-bulle ni de scotch. Bravo !

Le style

Les bijoux Shiness sont éco-responsables et qualitatifs mais tout aussi tendances ! Pour le moment, 6 collections existent : Wild, Farwest, Florale, Toîts de Ville, Intemporelle et Pure. Chaque création est disponible en argent, or ou or rose (à l’exception de pendentifs).

Voici une petite sélection de nos pièces coup de coeur :

Lire aussi … 

5 e-shops de bijoux belges 

Dans cette catégorie...

Catégories
Mode Sorties

Notre sélection de friperies à Bruxelles

Think Twice

Comment parler de friperies sans parler de Think Twice ? C’est l’incontournable en matière de vintage et de seconde main en Belgique. En effet, la boutique est présente à Bruxelles mais aussi à Anvers, Gand, Bruges et Louvain. On y trouve des vêtements, chaussures et accessoires renouvelés régulièrement. T2 fonctionne selon un cycle de 5 semaines au fil desquelles les prix baissent de plus en plus. Ça commence par des réductions de 30% puis 50% et finalement tout le magasin à 5€, 4€, 3€, 2€ et même 1€. De quoi faire de bonnes affaires à prix mini.

©Marie Lambrecht

Melting Pot Kilo

Le concept de Melting Pot Kilo, comme son nom l’indique, est de vendre à 15€ le kilo de vêtements. Sachant qu’une chemise pèse environ 200g, un T-shirt 150g, un sweat 250g, un pantalon 500g à 1kg, vous pouvez imaginer le prix à la pièce. Le stock étant assez grand et varié, vous pourrez aisément y dénicher quelques pièces pour pas grand-chose. Les deux magasins, à Bourse et à Marolles sont ouverts du lundi au dimanche. Pour celui de Marolles, il faudra, par contre, s’y rendre avec de l’argent liquide car ils ne prennent pas la carte.

vitrine melting pot kilo
©Melting Pot Kilo

Les enfants d’Edouard

Si vous voulez dénicher des pièces de luxe Vintage, pour femme ou homme, c’est certainement chez Les enfants d’Edouard que vous y arriverez. Ce dépôt-vente de Luxe offre un large choix de marques et de pièces de créateurs. Comme son nom l’indique, vous pouvez aussi leur vendre vos vêtements afin de recycler votre garde-robe. Vous trouverez la boutique sur l’Avenue Louise.

©Les enfants d’Edouard

Les Petits Riens

Les Petits Riens est une association qui fait de l’économie sociale.  Leurs boutiques solidaires ont pour but d’aider les sans-abri et les personnes en situation précaire. Il y a au total 27 boutiques à Bruxelles et en Belgique. Vous pouvez y déposer vos vêtements en bon état ou y acheter des articles à tout petit prix. Cette boutique est accessible à tous et tout le monde y est le bienvenu. En prime, les bénéfices sont reversés à des associations pour aider les personnes dans le besoin. De quoi dénicher des pièces sympas en aidant les autres.

©Les Petits Riens

Brussels Vintage Market

Cette fois, ce n’est pas un magasin mais un marché mensuel. Chaque premier dimanche du mois, le Brussels Vintage Market s’installe aux Halles Saint Géry. Vous pouvez vous y rendre afin de dénicher des pépites vintages, de secondes mains ou de créateurs. 

vintage market
©Brussels Vintage Market

Bien shopper en friperies

Les friperies font parfois peur car elles ne sont pas parfaitement agencées et rangées comme les boutiques plus traditionnelles. Il faut donc y aller un jour où on a tout le temps pour fouiller et essayer. Inutile aussi de s’y rendre avec une idée précise en tête, car impossible de savoir ce qu’il y a exactement en stock. En plus, en se focalisant sur une pièce, vous risquez de passer à côté de quelque chose d’encore mieux. Le shopping se fait ici surtout au coup de cœur ! Soyez également sûrs que vous prenez les vêtements car vous les aimez et non à cause du prix bas. Si vous ne comptez pas le porter, pas besoin de l’acheter, même si ce n’est qu’à 5€.

Marjorie Laforge

Dans cette catégorie...

Catégories
Mode

Sample Slow Jewelry : des bijoux durables et abordables au design épuré

Simplicité et délicatesse, deux mots parfaits pour décrire les bijoux Sample Slow Jewelry. Imaginés et fabriqués en argent 925 par deux jeunes femmes, Marie Walch et Nora d’Ursel, à Bruxelles. Mode in Belgium les a rencontrées.

Deux parcours, une rencontre

Nora a étudié l’économie et Marie l’architecture.

Lors de la réalisation de son mémoire sur les pop-up store, Nora se sent appelée par le monde des créateurs belges. Son diplôme d’économie en poche, elle veut se diriger vers quelque chose de plus artistique. C’est alors qu’elle commence une formation en bijouterie qui l’amènera à réaliser un stage dans un atelier Bruxellois.

De son côté, après ses études, Marie n’est pas tout à fait satisfaite. Elle nous explique : “J’étais frustrée que ce que je crée ne soit pas de mes propres mains. Je voulais créer le produit fini.”. C’est alors qu’elle se forme en joaillerie et qu’elle est embauchée là où Nora fera son stage.

C’est donc à ce moment que leurs chemins se croisent… pour ne plus se séparer. “Quand on trouve quelqu’un qui nous complète autant, on sait qu’il faut le faire, que c’est le moment”. Sample Slow Jewelry est né.

Nora & Marie / © Sample Slow Jewelry

Pourquoi “Sample” ?

Signifiant échantillon, l’idée était de choisir un mot anglais pour transmettre la connotation multiculturelle de Bruxelles à la marque ainsi que l’ouverture d’esprit. Les bijoux Sample Slow Jewelry sont également un “échantillon de leur savoir-faire”, nous expliquent les deux jeunes femmes. Finalement, avec ce nom, leur volonté était également qu’il évoque particulièrement les valeurs et l’identité de la marque.

En effet, l’univers épuré de Marie et Nora possède de jolies valeurs : simplicité, durabilité, ouverture d’esprit et artisanat.

© Sample Slow Jewelry

Slow

Que ce soit au niveau des matières ou du design des bijoux, elles mettent un point d’honneur à s’assurer de leur qualité. A mille lieues de la fast-fashion, les créatrices souhaitent assurer une longue vie à leurs réalisations. Elles partagent d’ailleurs des conseils d’entretiens sur leur page Instagram. C’est aussi pour cette raison que leurs bijoux sont entièrement personnalisables et sur mesure. Ils doivent correspondre au mieux à la personne à laquelle ils sont destinés… et c’est tant mieux !

© Sample Slow Jewelry

Convaincu(e)s? Vous pouvez découvrir et commander leurs bijoux sur leur e-shop. 

Dans cette catégorie...

Catégories
Société

GiveActions, l’application pour faire sa bonne action au quotidien

Le but de GiveActions est de permettre à chacun d’avoir un impact sur la planète et la société. Pour ça, chaque jour, il suffit de se connecter sur son compte et de choisir 2 projets qui nous tiennent à cœur. Afin d’aider à les concrétiser, nous sommes amenés à regarder une publicité et/ou à remplir un mini quizz d’un partenaire de l’application.

Les partenaires, quant à eux, donnent une somme à GiveActions en fonction du nombre de vues sur leurs annonces. L’argent est principalement reversé aux projets que vous avez choisi de soutenir. Donc plus il y a de GiveActionners qui font leur impact quotidien, plus le partenaire annonceur donne d’argent et plus les bonnes causes seront financées.

Des valeurs à partager

Les créateurs de GiveActions sont très attachés à l’environnement et aux causes sociales. C’est pour ça que nous pouvons choisir d’aider des projets qui visent à planter des arbres, sauver un animal ou encore aider des SDF… Chacun peut décider, en fonction de ses valeurs, quels projets soutenir. Les différents projets sont détaillés pour que nous puissions comprendre ce qui sera financé. En allant sur notre compte, on peut voir exactement quel est l’impact que nous avons eu en réalisant nos actions quotidiennes. De plus, GiveActions ne choisit que des entreprises qui partagent ses valeurs comme partenaires. Ici, pas de publicité de grosses multinationales mais uniquement d’entreprises éthiques. L’application crée ainsi un écosystème d’acteurs du changement.

« Individuellement on impacte le monde mais collectivement on le change » (Elias Printz, créateur de GiveAction) 

Une application ludique

Nous avons testé l’application et elle est très simple d’utilisation. Une fois notre compte finalisé, on se retrouve sur une page « home » avec les différentes actions à aider et celles qui sont déjà terminées. On y voit 3 projets en cours avec le nombre d’impacts déjà réalisés pour chacun. En cliquant sur les projets, on peut voir leur description et choisir de faire nous même un impact ou non. En allant sur l’onglet en forme d’étoile, on tombe sur le classement des joueurs qui ont réalisé le plus d’impacts ce mois-ci. Le top 10 peut gagner des cadeaux écologiques ou des bons de réduction en remerciement de leur aide. Sur notre profil, on peut voir notre nombre d’impacts total, nos flammes qui montrent le nombre de jours de connexion consécutifs, notre contributions aux différents projet et nos missions. Les missions, telles que parrainer un ami, permettent d’obtenir un booster d’impact et donc de se hisser en haut du classement des GiveActionners. Tout ça donne une application accessible à tous, amusante et solidaire où on peut réaliser sa bonne action du jour sans perdre de temps ni d’argent

Marjorie Laforge 

Dans cette catégorie...

Catégories
Beauté

Wash Wash Cousin, la cosmétique belge en mode badass !

Rock’n roll, death metal et cosmétique ?

Wash Wash Cousin, c’est la marque de Christel. Maman, entrepreneure, ancienne prof, fan de métal et de rock et de cosmétique.

« Wash Wash Cousin est né il y a 3 ans. J’avais suivi une formation de saponification et j’ai adoré ça ! J’ai eu mon fils, j’ai reçu beaucoup de produits dont la composition ne me plaisait pas du tout et j’ai donc décidé de faire du savon ! » nous explique Christel.

La production débute donc pour le cercle restreint de la famille et des amis mais rapidement, la jeune femme continue sur sa lancée et commence à former ses copines.  « Et du coup pourquoi je ne me lancerais pas ? ». Elle décide alors de lancer sa page Facebook et bon, Christel n’est pas du genre à suivre les codes, elle s’ennuie vite et voulait quelque chose de plus funky … alors elle décide d’appeler sa page Wash Wash Cousin et d’utiliser comme logo le signe « métalleux ». Et nous, on adore ! « C’est pour moi un moyen d’évacuer la pression, je veux m’épanouir avec des choses que j’aime ! » dit-elle.

La page facebook est lancée mais cela reste une activité complémentaire. Christel est prof d’anglais, elle continue à travailler tout en suivant des études d’aromathérapie chez Bioflore ! Mais son bébé prend de l’ampleur et elle s’y consacre aujourd’hui pleinement. L’équipe s’est aussi agrandie, elle est rejointe par son frère et sa sœur pour l’aider dans cette merveilleuse aventure.

Une marque zéro-déchet pour les besoins du quotidien

face aux politiques qui font la sourde oreille , il est plus que temps de réagir. Nos armes : Vous proposer une salle de bain entièrement zéro déchet. Notre terrain de combat ? Le monde entier mon pote ! (Mais on va commencer par la Belgique » peut-on lire sur le site de Wash Wash Cousin.

Tous les produits créés par Christel répondent à ses besoins mais également à ceux des personnes qui l’entourent. Les essentiels ? Du shampoing solide, de l’après-shampoing solide, du dentifrice solide, du baume à lèvre, du baume déodorant. Bref, le nécessaire du quotidien !

Notre coup de cœur ? Le baume déodorant ! Super pratique pour la vie de tous les jours mais également pour voyager. Il dure plus d’un an, économiquement aussi c’est avantageux 

Le petit plus de la marque : proposer une gamme étendue de produits, c’est-à-dire que vous ayez les cheveux secs, les cheveux gras ou encore pour laver votre bébé, Wash Wash Cousin a un produit correspondant !

Nature et BIO

Tous les produits Wash Wash Cousin sont fabriqués à partir d’huiles végétales et d’huiles essentielles biologiques produites de manière artisanale. « Chez Wash Wash Cousin, on aime bien se marrer mais nos formulations sont réfléchies, testées, vérifiées, re-testées et finalement validées » explique la marque. Christel met l’accent sur la qualité de ses produits. Les savons sont obtenus par une saponification à froid, elle fait également très attention aux odeurs !

Dans cette catégorie...

Catégories
Food Sorties

5 endroits pour boire un verre à Namur

Chez Juliette! – Le bar à fromages

Non, il n’y a pas que la Place du Vieux Marché à Namur! Si vous voulez vous en éloigner et vous rapprocher des bords de Sambre, allez faire un tour Chez Juliette! Ce nouveau bar à fromages situé Place Maurice Servais. C’est l’endroit idéal pour prendre l’apéro entre amis un soir d’été. C’est le genre de bar où vous pourrez retrouver la rédac’: terrasse, ambiance cosy à l’intérieur tout en restant sobre et authentique au niveau de l’aménagement, fromages de petits producteurs et bières de microbrasseries. Plus qu’un bar, Chez Juliette! se veut être un lieu de quartier et propose également une panoplie d’activités (concerts, expositions, …) pour tous!

Infos:

Place Maurice Servais, 16

Ouvert du jeudi au dimanche

FacebookInstagram

@ Chez Juliette

Bistro Bisou – La terrasse parisienne

Le dernier repère en date des namurois, c’est le nouveau Bistro Bisou. Il a tout pour fonctionner: terrasse chauffée façon parisienne pour les soirées encore fraîches, décoration intérieure prête à être instagrammée et petite restauration de brasserie comme on aime. Situé en face de l’école Sainte-Marie dans le piétonnier, il est également à l’écart des bars de la Place du Vieux pour plus de tranquillité. C’est un endroit à la fois convivial et branché. Vous l’aurez donc compris, c’est THE place to be à Namur!

Infos:

Rue des Fossés Fleuris, 46

Ouvert tous les jours et brunch le dimanche

Bistro BisouFacebookInstagram

@ Bistro Bisou

Botanical by Alfonse – Le bar à cocktails

Après avoir lancé sa caravan-bar, Valentin Norberg et Charlie Guilliams se sont installés Rue des Brasseurs pour lancer leur bar à cocktails. Tout est minutieusement pensé afin de nous proposer un projet très abouti autour de la mixologie, ou l’art de faire des cocktails. Dans une ambiance vintage, les propositions sont originales et tout à fait abordables. De plus, on apprécie les considérations « zéro déchet et local » prônées par les tenanciers. Si vous hésitez encore à y aller, vous n’avez qu’à regarder cette vidéo. Et oui, ils sont pros jusqu’au bout!

Infos:

Rue des Brasseurs, 46

Ouvert du mercredi au samedi

Alfonse & StuffFacebookInstagram

@ Botanical by Alfonse

Art Salon – Le lieu où siroter et chiner

Pour les plus chineurs d’entre vous, sachez que vous pouvez à présent siroter votre breuvage tout en dévalisant le bar Art Salon à Namur! Anciennement Comptoir de l’Olivier, l’équipe namuroise de la marque Mais-Qui-Es-Tu s’est emparée du lieu pour y lancer leur nouveau projet. Ici, vous pouvez acheter l’ensemble des meubles du bar en prenant un verre entre amis. Si vous aimez les meubles anciens, mais détestez les vide-greniers sous la pluie, c’est donc le combo parfait pour une journée brocante à Namur!

Infos:

Rue de la Croix, 39

Ouvert tous les jours sauf le dimanche

FacebookInstagram

@ Art Salon

Le Piano Bar – L’habituel

Et puis si vous êtes namurois (ou que vous souhaitez l’être un peu plus), vous n’avez peut-être pas envie de changer vos habitudes car vous avez votre QG, où vous êtes sûr de rencontrer quelqu’un que vous connaissez: le Piano Bar. Véritable enseigne de la ville, c’est le lieu de rassemblement de la Place du Vieux. Récemment réaménagé et modernisé, il dispose à présent d’une nouvelle scène utilisée lors du festival Beautés Soniques ou d’autres concerts live. Et si vous ne savez pas quoi faire durant la semaine, les soirées karaoké et blind test hebdomadaires du Piano Bar viendront égayer votre rythme de vie: métro-boulot-Piano! Mais pas trop tard non plus… On est à Namur!

Infos:

Place du Marché aux Légumes, 10

Ouvert tous les jours et tous les soirs

FacebookInstagram

@ Piano Bar

Diego Mitrugno

Dans cette catégorie...

Catégories
Food

Du chocolat belge, éthique, bio et goûteux, c’est possible ?

Le chocolat belge est mondialement reconnu comme étant l’un des meilleurs du marché. Pourtant, si l’on regarde de plus près, la réputation de l’étiquette made in belgium chocolate pourrait être remise en question. Un goût, certes bon, mais une liste d’ingrédients plutôt douteuse : beaucoup de sucre, de la vanilline, le l’huile de palme et de la lécithine de soja. En somme, plein d’arômes qui masquent le goût de fèves de mauvaise qualité.

C’est lors d’un voyage à Prague que Björn Becker et Julia Mikerova repèrent un choco-café. Ils y découvrent l’énorme diversité des saveurs du chocolat qui, finalement, ne se limite pas au chocolat noir, au lait, ou blanc. Séduits par le concept, ils décident de se lancer dans l’aventure de Mike et Becky, un atelier-bar qui propose des chocolats chauds et des tablettes de chocolat bean-to-bar.

©Mike et Becky

Bean-to-bar, kesako ?

Bean-to-bar se traduit littéralement par « de la fève à la tablette ». Dans leur atelier de Bruxelles, Björn et Julia fabriquent minutieusement leurs chocolats.  Ils sélectionnent, torréfient, cassent, vannent, broient, conchent, tempèrent, moulent chaque fève de cacao puis les empaquent à la main dans des emballages réutilisables. Ce processus, totalement transparent, permet aux fèves de développer tous leurs arômes et un maximum de saveurs.

Chez Mike et Becky, bean-to-bar signifie plus qu’une fabrication honnête et transparente du chocolat. En effet, Björn et Julia insistent pour que leurs fèves proviennent de plantations biologiques dans lesquelles la rémunération des employés est correcte et où les enfants ne travaillent pas. Accompagnés d’autres faiseurs de chocolats et chocolatiers bean-to-bar, Björn et Julia ont écrit une charte afin de fixer des règles plus justes, honnêtes et de transparence. De cette manière, ils souhaitent rendre sa noblesse au chocolat belge en montrant qu’il est possible de préparer du – délicieux – chocolat sans artifice et de manière éthique.

chocolat mike et becky
©Mike et Becky

Un chocolat belge, éthique, bio et goûteux, c’est possible ?

Et bien oui ! Les tablettes de chocolat Mike et Becky ne contiennent que 3 ingrédients : du cacao, du sucre et du beurre de cacao. La particularité de leurs tablettes est qu’elles sont toutes conçues selon un processus identique. Elles se composent de 70% de cacao et 30% de sucre. Ainsi, il est possible de découvrir toutes les subtilités cachées derrière chaque plantation. Ce n’est plus le producteur qui, selon sa propre interprétation, ajoute plus ou moins de sucre ou un autre arôme. Ici, le chocolat est mis en valeur uniquement grâce au goût de ses fèves.

Les fèves de cacao choisies par Mike et Becky sont issues de cinq plantations différentes : Marañón au Pérou, San Jose au Belize, Öko Caribe en République Dominicaine, Mutwanga en République Démocratique du Congo et Idukki Hills en Inde. Grâce à celles-ci, Björn et Julia ont développé trois collections de tablettes de chocolat : la classique, l’inclusion qui incorpore d’autres ingrédients, et la variante qui est le résultat d’une altération lors de la fabrication du chocolat.

Si votre bonheur ne se cache pas parmi les chocolats Mike et Becky, vous le trouverez probablement dans leur chocolathèque, dans laquelle d’autres tablettes bean-to-bar sont vendues. Il est également possible de se rendre chez Mike et Becky pour savourer un onctueux et délicieux chocolat chaud accompagné d’une petite pâtisserie maison. Pour la période estivale qui pointe le bout de son nez, Mike et Becky proposent aussi un chocolat froid.

Un chocolat pour…

Envie d’offrir – ou de vous offrir – une tablette ? Ou vous avez simplement envie de tester l’une des pépites Mike et Becky, mais vous hésitez encore sur laquelle ? Pas de panique : nous avons demandé à Björn quelle tablette, selon lui, se marie le mieux selon la situation …

  • Un chocolat pour cuisiner ?

« Pour la cuisine, je dirais un chocolat faiblement sucré afin que la personne puisse doser selon ses choix et ses goûts. Donc soit, le Dark Canyon 85% du Pérou, une variation du Marañón 70%, soit un chocolat 100% cacao de l’un de nos amis que nous vendons dans notre chocolathèque. »

  • Un chocolat à associer avec du vin ?

« Cette question est très difficile voire impossible, tant la diversité des vins est grande. Mais je dirais également un chocolat peu sucré (70% cacao) et de préférence sans lait. »

  • Un chocolat pour séduire ?

« Un homme ou une femme ? Car selon le genre j’en donnerai des différents. Pour un homme, le Marañón 70 % du Pérou. Pour une femme, le San José 70% du Belize ou le Öko Caribe 70% de la République Dominicaine. »

  • Le chocolat plaisir coupable ?

« Sans hésitation le Nibs & Co 55% du Congo. Un chocolat au lait (55%) agrémentée de morceaux de cacao grillés. Un régal. »

Le but de Björn et Julia est d’offrir à ses client l’occasion de vivre une bonne expérience via un voyage sensoriel. Lors de notre dégustation, nous avons découvert que le chocolat noir n’est pas amer. Au contraire, les différentes tablettes offrent des surprises à chaque bouchée. L’explosion de saveurs n’a jamais été si vraie, pour nous, que lors de cette appréciation. Le dicton dit que nous avons tous des gouts propres et uniques. Du coup, nous vous invitons à vous laisser tenter par l’expérience en ouvrant la porte de Mike et Becky. En plus d’un joli espace cosy et agréable, vous y trouverez Björn et Julia, pour vous conseiller et vous aider à trouver le chocolat qui vous donnera envie de consommer différemment.

InFOS

Mike et Becky, Avenue Brugmann 243, 1180 Bruxelles

Ouvert du mardi au dimanche de 13-19h

+32 498 44 06 40

Possibilité d’y organiser des anniversaires et autres évènements forts en chocolat.

Laetitia Bindji

Dans cette catégorie...