Vous souhaitez travailler avec nous ? Découvrez nos services ➡️ 

Mode in Belgium

Le webzine lifestyle conscient belge

Catégories
Lifestyle

Les huiles essentielles et leur impact écologique méconnu

Si vous êtes adepte de cosmétique green ou que vous avez déjà fabriqué vos propres produits de beauté, d’hygiène et d’entretien à la maison, vous avez très probablement déjà utilisé des huiles essentielles. Celles-ci sont souvent employées pour leurs propriétés thérapeutiques reconnues mais également pour leur fort pouvoir parfumant. 

Malheureusement, aussi naturelles soient-elles, les huiles essentielles ne sont pas aussi eco-friendly qu’on pourrait l’imaginer… 

L’impact écologique des huiles essentielles

La surexploitation et déforestation causées par les huiles essentielles

Tout d’abord, ces petits élixirs d’origine végétale sont très demandés et provoquent la surexploitation et la déforestation de cultures et plantes sauvages. Un phénomène dangereux pour la biodiversité de la flore qui provoque un risque de disparition progressive pour certaines espèces. 

Comment est-ce possible ? Cela s’explique par le fait que les huiles essentielles sont obtenues grâce à la distillation des composés aromatiques des plantes. Ce processus demande souvent des quantités phénoménales de matières premières. 

Et effet, par exemple, pour produire 1L d’huile essentielle, il faudra 2000 oranges ou 3 à 5 tonnes de pétales de roses! Nous vous laissons imaginer… 

Toxicité des huiles essentielles

Ensuite, il ne faut pas négliger non plus le fait que la concentration de ces essences végétales est parfois tellement importante que cet aspect les rend toxiques et néfastes pour l’environnement et la biodiversité mais aussi pour les organismes vivants, dont l’humain. 

Étant de plus en plus utilisées dans les cosmétiques et les produits d’entretien, les huiles essentielles sont davantage présentes dans les eaux usées qui se retrouvent dans la nature. Celles-ci impactent alors parfois dangereusement les écosystèmes locaux. 

C’est d’ailleurs également pour leur risque de toxicité que les huiles essentielles sont fortement déconseillées pour les femmes enceintes et les bébés notamment. C’est particulièrement le cas pour les huiles essentielles d’agrumes : citron, pamplemousse, orange douce, mandarine, bergamote… L’HE d’eucalyptus est également une de celles qu’il faut utiliser avec parcimonie et en connaissance car elle pourrait provoquer des convulsions. 

Enfin, certaines huiles essentielles sont également suspectées d’agir comme des perturbateurs endocriniens et pourraient donc causer des déséquilibres hormonaux. 

La solution ? Une utilisation raisonnée et en conscience

Il n’est bien entendu pas nécessaire de devenir parano et de diaboliser les huiles essentielles pour autant. Celles-ci restent une super solution naturelle pour soigner de nombreux maux. Cependant, pour toutes les raisons mentionnées ci-dessus, il est important de les exploiter avec parcimonie et en connaissance de cause. 

On favorise leur utilisation à des fins thérapeutiques et on se fait conseiller par une personne professionnelle pour une utilisation optimale… et en toute sécurité. On évite également si possible de les ajouter à nos produits cosmétiques et de nettoyage juste pour leur parfum. 

Finalement, lors de l’achat d’huiles essentielles on favorise des producteurs locaux et labellisés pour garantir une production respectueuse de l’environnement.  

Envie d’adopter les huiles essentielles pour leurs vertus ?

Jayu by Laura propose ses conseils en aromathérapie sous forme d’atelier en mettant l’accent sur le pouvoir psychologique, émotionnel et énergétique des huiles essentielles. Elle offre également la création de synergies personnalisées, un service qui vous permet de comprendre et gérer au mieux vos émotions et utiliser à bon escient les huiles essentielles. 

Lire aussi…

➡️ Les 3 huiles essentielles à avoir chez soi 

 

Dans cette catégorie...

Catégories
Beauté Lifestyle

Les 3 huiles essentielles à avoir chez soi

Qui est Rachel ?

Rachel est esthéticienne, herboriste et aromathérapeute de formation. Elle s’est spécialisée en soin visage et en massage.

Chez Rachel Essentielle, vous trouverez des soins uniques 100 % sur mesure. Des matières premières végétales naturelles sont utilisées pour tous les soins: hydrolats, huiles végétales, poudres de plantes ou encore des huiles essentielles pour le bonheur de votre peau. A noter également, aucun produit issu de la chimie lourde n’est utilisé.

© Rachel Essentielle

À savoir sur les huiles essentielles

Les huiles essentielles sont un extrait de molécule aromatique , ce n’est pas une huile car il n’y a pas de lipide ni de vitamine ce n’est qu’un concentré chimique. On parle ici de chimie verte. 

On conseille généralement de les diluer dans une huile végétale mais certaines peuvent s’utiliser pur. 

Les huiles essentielles ne peuvent s’utiliser juste avant une exposition au soleil.

Quoi qu’il en soit, il est conseillé de prendre connaissance des contres indications en fonction de vous.

➡️Les huiles essentielles et leur impact écologique méconnu

Les 3 huiles essentielles chouchou de Rachel

Lavande aspic autrement dit Lavandula latifolia en latin

Cette huile est un antidouleur. Elle apaise les maux, les courbatures mais pas que!

Mucolytique et expectorante aux niveaux des voies respiratoires, il suffit d’appliquer quelques gouttes sur le torse (3 – 4 gouttes max) pour à nouveau mieux respirer.

Elle est également efficace contre les brûlures, les irritations. Afin d’apaiser celle-ci, on mélange quelques gouttes de Lavande aspic avec une huile végétale.

Pour terminer, elle sera votre alliée contre les piqûres d’insectes. Quelques gouttes pendant 2-3 jours et vos piqûres ne seront plus que de mauvais souvenir.

La lavande aspic est autorisée sur les enfants.

L’huile essentielle de zeste d’orange douce autrement dit Citrus sinensis en latin

Rachel décrit l’odeur comme gourmande et divine. 

Son conseil ? L’inhaler grâce aux diffuseurs prévus à cet effet. Cela assainit l’atmosphère, apaise et procure de la gaieté. C’est également un bon antistress pour les petits tracas du quotidien.

Rachel nous partage en bonus, une recette pour un gommage simple, naturel, purifiant et doux :

-1 cuillère à café de sucre blanc

– Huile végétale

– 3 gouttes d’huile essentielle d’orange douce

Petit plus : quelques gouttes d’huile essentielle de zeste d’orange dans vos draps pour qu’ils sentent bon.

agrumes

L’huile essentielle de menthe poivrée autrement dit Mentha piperita en latin

C’est un antalgique, un antidouleur. 

Cette huile essentielle est efficace contre la migraine, il suffit de quelques gouttes pures sur les tempes afin d’anesthésiant la douleur.

Elle est conseillée également après les repas trop lourds. Deux gouttes sur le ventre, au niveau du foie, afin d’aider la digestion. Vous verrez, le ventre dégonfle en peu de temps.

Si par contre vous avez des nausées, dans ce cas, Rachel préconise l’inhalation pour vous sentir mieux. 

Dernier petit tip : la menthe poivrée est votre allié contre la mauvaise haleine, il suffit d’une petite goutte dans la bouche et le tour est joué !

Attention, Rachel nous parle de contre-indication pour les enfants de moins de 12 ans, pour les femmes enceintes et allaitantes, ainsi que pour les personnes souffrant d’hypertension.

INFOS

Rachel peut donc vous accueillir dans son cabinet pour des consultations d’aromathérapie et d’aromacosmétique. Elle sera ravie de vous donner des conseils pour vous accompagner avec les huiles essentielles mais également pour vous trouver une routine beauté adaptée et 100 % sur-mesure.

Alors? Qui prend rendez-vous?

Philippine Caluwaerts

Dans cette catégorie...