Vous souhaitez travailler avec nous ? Découvrez nos services ➡️ 

Mode in Belgium

Le webzine lifestyle conscient belge

Catégories
Lifestyle

HappyFlow, l’agenda belge pour une vie Waouw !

HappyFlow : comment devenir la meilleure version de soi-même ?

Derrière HappyFlow se cache Florence Havenne, graphiste, gestionnaire de projet et coach de vie. Elle nous conte son parcours, pour le moins motivant et encourageant.

« Il y a quelques années, j’aurais voulu être une Super-Woman qui sourit tout le temps, réussit tout ce qu’elle entreprend, est toujours là pour les autres, ne s’arrête jamais et sait tout faire… Un peu perfectionniste, idéaliste oui, je l’admets, un peu, beaucoup » 

Cette recherche du perfectionnisme, du profit, de l’efficacité est révélateur de notre société. Pourtant est-ce réellement une vie à mener ? Florence a reçu la réponse : NON. Son corps l’a lâché. Obligée de se reposer un moment, impensable pour elle, l’a pourtant éveillée sur bien des choses !

« Cette épreuve  s’est avérée en fin de compte être un magnifique cadeau! Elle m’a permis de me retrouver. Et c’est depuis lors que j’ai décidé d’être simplement moi-même, enfin… la meilleure version de moi-même » 

Et être soi-même ne signifie pas pour autant être parfaite et irréprochable mais bien, être heureux ! Elle décide donc de poursuivre sur cette voix, de se documenter et surtout d’aider chacun d’entre nous à rayonner et être épanouis.

« Depuis, je me suis formée au Coaching de vie, je lis beaucoup et je teste différents rituels pour cultiver le bonheur. Comme dirait Florence Servan-Schreiber, « Je m’essaie à l’art de réinventer ma vie! ». Du coup, je me suis découvert un nouveau métier : expérimentatrice en pratiques du bonheur! »

Son accomplissement ? Le bébé né de ce nouvel engagement et l’aboutissement de son parcours ? HappyFlow !

« HappyFlow est le doux mélange de ma sensibilité et mon univers graphique avec les outils de coaching / développement personnel et mon âme »

5 concepts clés pour cultiver un état d’esprit positif

Florence nous livre ses conseils pour vivre positivement et sereinement.

« Suite à ce burnout, j’ai commencé à observer comment faisaient ces personnes que je trouvais rayonnantes, épanouies dans leur vie auprès desquelles je me sentais bien. Grâce à toutes mes lectures , formations et découvertes, Je me suis rendue compte qu’elles avaient toutes un point commun: leur état d’esprit positif ». 

Mais comment y parvenir ?

Toutes ces personnes ont intégré dans leur quotidien 5 concepts qui leur permet de cultiver cet état d’esprit positif: 

  • Elles savent où elles vont. Elles ont une vision, un but qui a du SENS pour elles. 
  • Elles sont focalisées sur l’essentiel, elles passent à l’action en respectant leurs priorités. 
  • Elles cultivent des habitudes positives Elles savent que ce sont elles qui nous créent car « nous devenons ce que nous faisons de façon répétée ». 
  • Elles savourent leur vie. Elles voient les opportunités, les chances que leur offre la vie. Elles sont reconnaissantes pour ce qu’elles vivent. 

Elles apprennent de leurs expériences, et en retiennent toujours du positif. 

L’idée est de mettre en pratique au quotidien ces 5 clés pour devenir ami avec soi-même, la personne que nous fréquentons finalement le plus.

Un agenda pour une vie Waouw ?

Pourtant… Il nous est déjà tous arrivé de prendre de bonnes résolutions pour finalement les laisser tomber peu de temps après… comment parvenir à garder la motivation ?

« Ce n’est pas évident de garder un équilibre entre vie professionnelle, vie privée, vie familiale et qu’on a tendance à s’oublier. C’est difficile de garder le cap vers ses bonnes résolutions. C’est tout à fait normal, c’est humain. Dans ces moments-là, un grand coup de pouce est le bienvenu pour nous aider à revenir à l’essentiel ». 

Florence a alors décidé de développer un outil pour nous aider à garder nos bonnes résolutions : l’agenda pour une vie Waouw.

« J’ai conçu cet agenda de A à Z grâce à mes talents de graphiste. 2 ans ont été nécessaires pour concevoir ce support idéal regroupant ces 5 clés pour avancer vers la meilleure version de soi-même ».

L’agenda permet de :

  • planifier l’année (de janvier à décembre)
  • faire le point sur l’année écoulée
  • construire son tableau de visualisation
  • créer son plan de vie
  • se fixer des objectifs pour l’année, par mois et par semaine
  • écrire ses ”to do lists”
  • noter ses gratitudes
  • évaluer ses apprentissages
  • inscrire ses challenges

La rédac' a testé pour vous

A la rédac on a reçu le dit agenda et nous en sommes en convaincues ! Ultra complet, il permet véritablement de se poser les bonnes questions sur l’année qui vient de se dérouler et à poser les mots sur nos objectifs ! A condition bien sûr de jouer le jeu et de le faire avec conviction. On reconnait bien les talents de graphistes de Florence. Esthétiquement l’agenda est joli et le design intérieur donne envie d’en prendre soin comme de son objet le plus cher. Chaque mois une page est dédiée à un planning mensuel et suivi de semainiers. Parfait pour bien organiser son mois et ses semaines.

Le petit point négatif selon nous : sa taille. Son format est de 165mm x 210mm ainsi que des anneaux. Pas possible de l’emmener dans un petit sac. Il est également peut-être un peu difficile au début de s’y retrouver entre les différents objectifs à se fixer et les différents tableaux à remplir.

Dans cette catégorie...

Catégories
Lifestyle

3 e-shops belges pour une meilleure consommation

Kazidomi

©Kazidomi

Nous vous présentions cette boutique en ligne il y a deux ans déjà. L’idée de base de Kazidomi est de proposer des produits alimentaires sélectionnés avec soins pour leur bienfaits pour la santé. Leur mission ? Rendre le “healthy lifestyle” plus abordable à tous. En plus de proposer des produits d’alimentation de qualité, l’e-shop regroupe également des articles de cosmétiques, des alternatives zéro-déchet ou encore des produits d’entretien. Leur sélection est très large et s’agrandit au jour le jour. Sur Kazidomi, plus besoin de faire le tri, chaque article et marque a été préalablement choisi pour nous proposer uniquement le meilleur.

Mention spéciale pour leur stories Instagram qui sont super intéressantes. N’hésitez pas à les suivre, vous pourriez apprendre de chouettes choses !

Kazidomi propose un système d’abonnement super intéressant pour les adeptes de ce type de produits. En effet, l’abonnement annuel coûte 100€ mais vous offre 20 à 50% de réduction sur chacun de vos paniers d’achat. Le calcul est vite fait, si vous achetez régulièrement l’abonnement est un “must” !

SIMONETTE A BICYLCETTE

© SIMONETTE A BICYCLETTE

Cette boutique nous propose des emballages. Comment-ça ? L’idée n’est elle pas de ne plus emballer ?! Pas s’il s’agit d’emballage réutilisables évidemment ! Sacs, pochettes, films, lingettes,… tous les produits Simonette à Bicylette sont sains pour la planète et pour vous. Leur plus ? Chaque article est fun, tendance et coloré. Qui a dit que le zéro déchet était boring

ZERO DECHET

© ZERO DECHET

Lors de nos recherches nous avons également découvert “Zéro déchet”. Difficile de faire plus évident comme nom pour un e-shop… zéro déchet. Avec des catégories telles que “Au marché”, “Dans la salle de bain”, “En ballade”, “Pour bébé”,… cette boutique en ligne propose également une gamme assez large d’articles pour une consommation responsable.

Leurs produits sont sélectionnés pour leur côté éthique, le plus local possible, avec le moins d’emballage possible, etc… A découvrir !

Lire aussi … 

➡️3 e-shops qui changent de l’ordinaire

➡️5 supermarchés bio à Bruxelles 

➡️Slow food : un véritable art de vivre 

Plus d’excuses, avec ces trois  sites, impossible de ne pas trouver un moyen pour réduire ses déchets et améliorer sa consommation. N’hésitez pas à partager avec nous d’autres bons plans et adresses « conscious » sur Facebook ou Instagram !

Dans cette catégorie...

Catégories
Mode

SHINESS : des bijoux 100% made in Belgium with love

Un savoir-faire de qualité

C’est dans leur atelier, situé non loin de Namur, que Inès et Florian imaginent et créent leurs bijoux de A à Z, du croquis jusqu’au plaquage. L’intitulé de la marque, Shiness, est tiré du prénom de la créatrice .”Je mets un peu de moi dans chacune des créations”, nous explique-t-elle. Son compagnon, Florian, est joaillier de formation. Un savoir-faire précieux qui nous garanti des bijoux de haute qualité.

Par exemple, les pièces Shiness qui sont “plaquées or” le sont à hauteur de 10 microns. Les microns représentent l’épaisseur de plaquage et la tenue de celui-ci. Notez que la plupart des bijoux sur le marché ne dépassent pas les 3 microns.

Une marque consciente

En plus d’offrir une belle qualité, les créations Shiness sont éco-responsables. Entièrement faites mains Belgique, elles sont fabriquées à partir d’argent recyclé. Inès et Florian se fournissent auprès d’une entreprise belge qui affine des métaux précieux pour les remettre en vente. Et  parce qu’ils ne font pas les choses à moitié, tous leurs packagings et supports de communication (boites, pochons, écrins, flyers,…) sont également conçus à partir de matériaux recyclés (et/ou bio). Ils possèdent une politique zéro-plastique inébranlable ; pas de papier-bulle ni de scotch. Bravo !

Le style

Les bijoux Shiness sont éco-responsables et qualitatifs mais tout aussi tendances ! Pour le moment, 6 collections existent : Wild, Farwest, Florale, Toîts de Ville, Intemporelle et Pure. Chaque création est disponible en argent, or ou or rose (à l’exception de pendentifs).

Voici une petite sélection de nos pièces coup de coeur :

Lire aussi … 

5 e-shops de bijoux belges 

Dans cette catégorie...

Catégories
Food

5 bars-restaurants d’hôtels cosy à Bruxelles

The Poet

Situé dans le quartier du Luxembourg, The Poet est le nouveau bar et restaurant de l’hôtel Renaissance, ouvert depuis le mois de septembre. Lors de la soirée d’ouverture, nous avons été charmées par l’ambiance raffinée des lieux et la bonne humeur des barmans. Le comptoir, très chic, est illuminé par des abat-jours aux couleurs chaudes qui donnent une impression de calme et de confort. Les mixologistes y créent des cocktails originaux et gourmands, adaptés aux envies de chacun. The Poet est un lieu de partage, comme l’indique son slogan « Sharing food & ideas » où vous pouvez vous rendre à tout moment de la journée, du matin au soir, pour un repas d’affaire, un rendez-vous amoureux ou une sortie entre amis.

©The Poet Bruxelles

OUIbar + KTCHN

Toujours dans le quartier du Luxembourg, le OUIbar + KTCHN fait partie du Radisson Red hôtel. On y est accueilli tous les jours, du matin au soir dans une ambiance décontractée et colorée aux allures américaines. Ce lieu convivial est idéal pour déguster un burger, se détendre ou boire un verre. En soirée, vous pouvez y boire un cocktail entre amis ou collègues tout en jouant au billard ou au baby-foot.

Loui bar & restaurant

Appartenant à l’hôtel 5 étoiles Steigenberger Wiltcher’s, sur l’avenue Louise, ce bar et restaurant est un incontournable de la capitale. Si vous désirez vous faire plaisir avec un repas ou une soirée dans une ambiance luxueuse, c’est l’endroit idéal. Le restaurant est à la fois authentique, moderne et agréable. On vous y propose de nombreux cocktails signature et des plats gastronomiques.

Popular & Perché

L’hôtel Jam, à Saint-Gilles, propose 2 bars originaux. Le premier, Popular, est un cocktail bar et restaurant italien à l’ambiance énergique et conviviale. Un gros néon Popular illumine la pièce à la décoration moderne et dynamique. L’endroit est à l’image des italiens, simple et fort à la fois. Les produits sont de qualité, leurs recettes sont traditionnelles et vous pouvez les accompagner par l’un de leurs cocktails pleins de soleil. S’il fait beau et que vous voulez profiter d’une magnifique vue sur Bruxelles, il suffit de monter au dernier étage du Jam. Vous y découvrirez un rooftop bar, Perché, où vous pourrez boire et prendre quelques photos instagrammables.

©jamhotel.be

Atrium restaurant & lounge bar

Caché en plein centre de Bruxelles, l’Atrium appartient au Radisson Blu. Le cadre intimiste dans un bâtiment d’architecte qui mêle ancien, nature et moderne donne l’impression d’être hors du temps. En journée, les lieux sont lumineux et idéaux pour les repas d’entreprise ou pour se détendre. En soirée, le coin lounge bar est l’endroit idéal pour boire un verre au calme. La carte des vins et cocktails nous propose un large choix de boissons que l’on déguste confortablement installé dans leurs sièges.

Marjorie Laforge

Dans cette catégorie...

Catégories
Mode Sorties

Notre sélection de friperies à Bruxelles

*mis à jour le 23 juin 2022 

De passage dans la capitale ? Fan de shopping vintage ? Voici notre sélection de friperies à Bruxelles ! 

Think Twice

Comment parler de friperies sans parler de Think Twice ? C’est l’incontournable en matière de vintage et de seconde main en Belgique. En effet, la boutique est présente à Bruxelles mais aussi à Anvers, Gand, Bruges et Louvain. On y trouve des vêtements, chaussures et accessoires renouvelés régulièrement. T2 fonctionne selon un cycle de 5 semaines au fil desquelles les prix baissent de plus en plus. Ça commence par des réductions de 30% puis 50% et finalement tout le magasin à 5€, 4€, 3€, 2€ et même 1€. De quoi faire de bonnes affaires à prix mini.

Rue du Vieux Marché aux Grains 57, 1000 Bruxelles ou Rue des Eperonniers 71, 1000 Bruxelles 

©Marie Lambrecht

Melting Pot Kilo

Le concept de Melting Pot Kilo, comme son nom l’indique, est de vendre à 15€ le kilo de vêtements. Sachant qu’une chemise pèse environ 200g, un T-shirt 150g, un sweat 250g, un pantalon 500g à 1kg, vous pouvez imaginer le prix à la pièce. Le stock étant assez grand et varié, vous pourrez aisément y dénicher quelques pièces pour pas grand-chose. Les deux magasins, à Bourse et à Marolles sont ouverts du lundi au dimanche. Pour celui de Marolles, il faudra, par contre, s’y rendre avec de l’argent liquide car ils ne prennent pas la carte.

Rue haute 154, 1000 Bruxelles ou Rue des Poissonniers 2, 1000 Bruxelles

vitrine melting pot kilo
©Melting Pot Kilo

Les enfants d’Edouard

Si vous voulez dénicher des pièces de luxe Vintage, pour femme ou homme, c’est certainement chez Les enfants d’Edouard que vous y arriverez. Ce dépôt-vente de Luxe offre un large choix de marques et de pièces de créateurs. Comme son nom l’indique, vous pouvez aussi leur vendre vos vêtements afin de recycler votre garde-robe. Vous trouverez la boutique sur l’Avenue Louise.

Av. Louise 175, 1050 Bruxelles

©Les enfants d’Edouard

Les Petits Riens

Les Petits Riens est une association qui fait de l’économie sociale.  Leurs boutiques solidaires ont pour but d’aider les sans-abri et les personnes en situation précaire. Il y a au total 27 boutiques à Bruxelles et en Belgique. Vous pouvez y déposer vos vêtements en bon état ou y acheter des articles à tout petit prix. Cette boutique est accessible à tous et tout le monde y est le bienvenu. En prime, les bénéfices sont reversés à des associations pour aider les personnes dans le besoin. De quoi dénicher des pièces sympas en aidant les autres.

Rue Américaine 101, 1050 Ixelles – Notre préféré mais la liste des Petits riens à Bruxelles est ici

©Les Petits Riens

Brussels Vintage Market

Cette fois, ce n’est pas un magasin mais un marché mensuel. Chaque premier dimanche du mois, le Brussels Vintage Market s’installe aux Halles Saint Géry. Vous pouvez vous y rendre afin de dénicher des pépites vintages, de secondes mains ou de créateurs. 

Av. de la Couronne 227, 1050 Ixelles

vintage market
©Brussels Vintage Market

Épisode

Un classique. Épisode est une enseigne assez connue puisque vous pouvez en trouver ailleurs qu’à Bruxelles (à Anvers, par exemple, mais aussi dans d’autres villes d’Europe). Cette friperie propose un large choix de vêtements et de styles, tout est rangé par catégorie dans le magasin est c’est plutôt satisfaisant. Les prix sont prédéfinis, un peu plus élevés que dans la plupart des friperies, mais la sélection en vaut le détour !

Rue de la Violette 28, 1000 Bruxelles

© www.episode.eu

Bison 4

La friperie Bison 4 vous propose les tendances vintage streetwear du moment. Le magasin a beau être plus petit que les autres, il en vaut malgré tout le détour. Vous trouverez des pièces de marques (parfois de luxe !) dans une ambiance rien qu’à elle. La musique vous plonge dans une ambiance rap qui va comme un gant au style de vêtement que cette friperie vous propose !  

Rue des Teinturies 4, 1000 Bruxelles

© mammouth.media

Hérésie

Hérésie est une friperie assez récente qui a ouvert il y a quelques années. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle propose des vêtements qu’on ne trouve généralement pas dans les autres magasins de seconde main. Cette friperie se décrit comme le magasin parfait pour s’habiller comme les Spice Girls des années 2000. Pour y être déjà allé, on peut vous promettre que ce n’est pas un mensonge !

Rue de l’Etuve 39, 1000 Bruxelles

© heresie_bxl

City store vintage

Le magasin City Store Vintage ne paie pas de mine, mais une fois rentré dedans c’est une véritable mine d’or que vous trouverez. Les vêtements et accessoires ne sont pas vraiment rangés par catégorie donc ici, pour trouver son bonheur, il faut un peu fouiller ! Mais c’est le charme de cette friperie, Il y en a pour tous les styles, toutes les saisons, et tous les budgets ! 

Boulevard Anspach 103, 1000 Bruxelles

© www.city-store-vintage.business.site

Bien shopper en friperies

Les friperies font parfois peur car elles ne sont pas parfaitement agencées et rangées comme les boutiques plus traditionnelles. Il faut donc y aller un jour où on a tout le temps pour fouiller et essayer. Inutile aussi de s’y rendre avec une idée précise en tête, car impossible de savoir ce qu’il y a exactement en stock. En plus, en se focalisant sur une pièce, vous risquez de passer à côté de quelque chose d’encore mieux. Le shopping se fait ici surtout au coup de cœur ! Soyez également sûrs que vous prenez les vêtements car vous les aimez et non à cause du prix bas. Si vous ne comptez pas le porter, pas besoin de l’acheter, même si ce n’est qu’à 5€.

Marjorie Laforge

Dans cette catégorie...

Catégories
Mode

Kosha, sport et confort made in Belgium !

Feel Kosha, bien-être physique et psychologique

« La grande tendance aujourd’hui c’est le bien-être, prendre soin de soi, se ressourcer » explique Alexandra, la créatrice. 

Kosha signifie « enveloppe », l’enveloppe de l’homme en sanskrit, langue de l’hindouisme et du bouddhisme. Alexandra veut que lorsque l’on se glisse dans son legging, on s’y sente bien. Elle souhaite donner l’envie et, surtout, encourage les femmes à faire du sport et se sentir bien grâce à ses tenues confortables.

« Cette ligne de vêtements s’adresse à toutes les femmes, pro-actives, qui allient vie de travail, vie familiale, vie sociale ».

Ce sont des leggings confortables et élégants que l’on peut garder toute la journée et dans lequel on se sent bien, comme une deuxième peau. Il ne s’agit pas d’un legging qui laisse apparaitre la petite culotte (pour les fitness girls, il est donc squat friendly ). Il nous met en valeur et ça, on adhère !

Mode éthique, responsabilité sociétale

« Je voulais une marque qui réponde à des valeurs éthiques et sociétales » nous dit Alexandra.

Les vêtements sont dessinés en Belgique et produits au Portugal à partir de tissus italiens et français ! De plus, une attention particulière est portée aux conditions de travail.

« C’est un véritable challenge de travailler le plus possible de manière européenne. Nous ne sommes pas les champions à ce niveau-là, il manque les matières premières et il est tentant, en voyant les prix de faire fabriquer en Asie ou autre. Mais nous y travaillons et nous vendons un produit équitable! » explique la jeune femme.

Kosha est une marque qui se veut transparente. La liste des entreprises avec lesquelles elle travaille est d’ailleurs disponible sur leur site internet.

Des leggings réversibles

Alexandra a travaillé 5 ans dans le monde de la mode. Elle connait ce domaine et a rassemblé toutes ses connaissances du milieu pour créer sa propre ligne. Elle sélectionne de manière très soignée les matières et peut ensuite compter sur ses connaissances techniques pour en faire un produit de qualité. « Design et qualité sont pour moi les deux points essentiels de ma collection » explique Alexandra.

Quatre leggings sont disponibles et tous sont réversibles ! C’est parfait, un jour un côté, un jour l’autre. Plutôt envie d’une tenue sobre ? Mettez le côté uni du legging. Si, par contre, vous cherchez un peu de fun et de couleur, optez pour le côté à motifs ! « Ce côté réversible répond également à ma philosophie, un seul vêtement en fait en réalité deux et cela va dans le sens d’une consommation réfléchie » ajoute Alexandra.

Une brassière, unie, est également disponible pour chaque legging.

Pour la suite, Alexandra ne pense pas à s’étendre en dehors du monde de l’Activewear. Elle souhaite continuer à se spécialiser et à innover avec des matières nouvelles.

Plus d’informations

Vous pouvez retrouvez les leggins et brassières Kosha sur l’e-shop de la marque.

Lire aussi …

➡️Le yoga, et s’y on s’y mettait ? 

Dans cette catégorie...

Catégories
Mode

Sample Slow Jewelry : des bijoux durables et abordables au design épuré

Simplicité et délicatesse, deux mots parfaits pour décrire les bijoux Sample Slow Jewelry. Imaginés et fabriqués en argent 925 par deux jeunes femmes, Marie Walch et Nora d’Ursel, à Bruxelles. Mode in Belgium les a rencontrées.

Deux parcours, une rencontre

Nora a étudié l’économie et Marie l’architecture.

Lors de la réalisation de son mémoire sur les pop-up store, Nora se sent appelée par le monde des créateurs belges. Son diplôme d’économie en poche, elle veut se diriger vers quelque chose de plus artistique. C’est alors qu’elle commence une formation en bijouterie qui l’amènera à réaliser un stage dans un atelier Bruxellois.

De son côté, après ses études, Marie n’est pas tout à fait satisfaite. Elle nous explique : “J’étais frustrée que ce que je crée ne soit pas de mes propres mains. Je voulais créer le produit fini.”. C’est alors qu’elle se forme en joaillerie et qu’elle est embauchée là où Nora fera son stage.

C’est donc à ce moment que leurs chemins se croisent… pour ne plus se séparer. “Quand on trouve quelqu’un qui nous complète autant, on sait qu’il faut le faire, que c’est le moment”. Sample Slow Jewelry est né.

Nora & Marie / © Sample Slow Jewelry

Pourquoi “Sample” ?

Signifiant échantillon, l’idée était de choisir un mot anglais pour transmettre la connotation multiculturelle de Bruxelles à la marque ainsi que l’ouverture d’esprit. Les bijoux Sample Slow Jewelry sont également un “échantillon de leur savoir-faire”, nous expliquent les deux jeunes femmes. Finalement, avec ce nom, leur volonté était également qu’il évoque particulièrement les valeurs et l’identité de la marque.

En effet, l’univers épuré de Marie et Nora possède de jolies valeurs : simplicité, durabilité, ouverture d’esprit et artisanat.

© Sample Slow Jewelry

Slow

Que ce soit au niveau des matières ou du design des bijoux, elles mettent un point d’honneur à s’assurer de leur qualité. A mille lieues de la fast-fashion, les créatrices souhaitent assurer une longue vie à leurs réalisations. Elles partagent d’ailleurs des conseils d’entretiens sur leur page Instagram. C’est aussi pour cette raison que leurs bijoux sont entièrement personnalisables et sur mesure. Ils doivent correspondre au mieux à la personne à laquelle ils sont destinés… et c’est tant mieux !

© Sample Slow Jewelry

Convaincu(e)s? Vous pouvez découvrir et commander leurs bijoux sur leur e-shop. 

Dans cette catégorie...

Catégories
Food Lifestyle

Rencontre avec Audrey Elsen, auteure du livre Cuisine Vivante

Un parcours éclectique et révélateur

Lors de notre interview, Audrey commence par nous expliquer son parcours universitaire.

 « J’ai étudié Sciences Politique à l’ULB car je voulais être dans la coopération et le développement. En même temps j’ai fait art du spectacle et écriture cinématographique. Enfin, j’ai fait un master en management à l’ICHEC. Diplômes en poche, je suis partie à Londres où j’ai travaillé pour le Green Parti et Amnesty International ».

Un ensemble de formations qui impressionne mais qui ne nous mène pas encore au domaine de la nutrition …

« J’ai grandi au Luxembourg dans une famille active : gourmande, branchée culture du produit et de la terre. On fait nos courses chez les petits producteurs, si on mange de la viande on sait d’où elle vient. Mon grand-père adorait les réunions de famille dans les restos étoilés, mon papa était actif dans l’alimentation et a eu plusieurs magasins. Une famille de gros gourmands et gourmets ! »

Ayant grandi dans la culture de la bonne nourriture, nous commençons à comprendre sa passion gourmande.

 « De retour à Bruxelles après mon séjour à Londres, j’ai trouvé un job à Bruxelles pour le CNCD 11.11.11. Je travaillais sur les différentes campagnes dont le travail décent, l’environnement et le droit à l’alimentation. Ce job au sein du CNCD a été un déclic pour moi. J’ai pris conscience des impacts de la consommation des aliments. Tout est lié finalement avec la nourriture. Manger est un acte politique, nous le faisons trois fois par jour. Cet acte façonne le monde et la santé de demain et conditionne de nombreux rapports de forces» nous explique-t-elle.

 « J’ai alors eu envie de trouver, moi, une action concrète pour sensibiliser les gens et rajouter une autre vision de la nourriture, qui est l’effet sur la santé de chacun».

Après différentes formations et cours de cuisine, elle commence à travailler pour différentes traiteurs et finit par rejoindre l’équipe de Martine Fallon (spécialiste en « cuisine énergie ») avant de se lancer seule.

©Cuisine Vivante – Audrey Elsen

Cuisine vivante, le livre qui vous invite à bien manger

« Ce livre, c’est un peu la réunion, l’aboutissement de mon parcours. C’est la proposition d’actions concrètes pour manger de façon plus saine, dans le respect de l’homme et de la planète »  nous dit-elle.

Audrey définit la cuisine vivante comme la sélection des meilleurs aliments et la façon de conserver leurs nutriments en les cuisinant en toute légèreté. C’est une cuisine qui permet aussi de nous tenir en bonne santé et de profiter de chaque repas. Nous nous nourrissons pour remplir un besoin biologique mais le repas est aussi un moment important de notre vie quotidienne et sociale.

« Pour moi, c’est la seule alimentation qui tient la promesse de nourrir le corps mais aussi l’esprit ».

Ce livre est le parfait équilibre entre l’engagement d’Audrey, les informations nutritionnelles essentielles à comprendre et à connaitre et les recettes concrètes à réaliser chez soi.

Notre avis sur le livre ? On aime les conseils, en partie déjà connus mais, accompagnés d’idées pratiques pour les mettre en place dans notre quotidien et les recettes colorées et pas ennuyeuses (avec des graines, des légumes, des fruits) ! De plus, les bénéfices des ventes du livre sont reversés à 11.11.11 pour soutenir les projets de développement.

Audrey Elsen - Cuisine vivante

Régime ou pas régime ?

Généralement, la volonté de faire attention à sa ligne et à ce que l’on mange s’accompagne de l’idée d’un régime. Nous avons demandé à Audrey ce qu’elle en pensait et elle n’est pas de cet avis :

« Sauf contre-indications médicales, pas régime !! Si l’on est en bonne santé, nous n’avons pas besoin de régime mais il se peut, que nous ayons besoin d’un changement d’habitudes alimentaires. Un régime n’est pas tenable dans la durée et bonjour l’effet yo-yo. Cela rejoint ma vision de la nourriture qui nourrit le corps et l’esprit : il faut prendre de bonnes habitudes, sans se priver et sans être dans l’excès. Je dis souvent aux gens de varier leurs poisons d’ailleurs ».

Si vous êtes fan de cookies, OK pour un cookie et pourquoi pas l’adapter dans une version plus saine que celle du supermarché ?

Détox ou pas détox ?

 L’avis d’Audrey est mitigé sur la question :

« Détox oui mais à certaines conditions : il faut être en bonne santé générale, il faut être suivi par un praticien de santé reconnu, il faut une entrée et une sortie de détox, prévoir un sport doux pour éliminer les toxines. Et puis surtout, il faut le faire au bon moment et l’hiver n’est pas très approprié car il fait froid. Pour moi, il faut respecter le rythme du corps et des saisons. Le moment idéal est le début du printemps. Il est aussi important d’écouter son corps. Tout le monde n’est pas fait pour la cure jus de légumes ou la cure de raisins. Il faut comprendre ce qui est bon pour soi ».

Ateliers, séjours et cours de cuisine

Comme il n’est pas toujours facile de changer seul ses habitudes, Audrey propose des sessions de coaching nutritionnel ainsi que des ateliers de cuisine. Avec Wellness Experience (co-fondatrice), elle invite à des séjours détente liant activités bien-être, cuisine vivante et retour à soi. L’idée est de proposer un moment pour (ré)apprendre à connaitre son corps, l’écouter, répondre à ses besoins tout en l’associant à de bonnes habitudes alimentaires.

Toutes les infos sur son site internet

Dans cette catégorie...