Vous souhaitez travailler avec nous ? Découvrez nos services ➡️ 

Mode in Belgium

Le webzine lifestyle conscient belge

Catégories
Lifestyle Sorties

Voyager de façon éco-responsable 

Tout le monde aime voyager (enfin, presque!). Pourtant, le tourisme (les déplacements mais aussi les infrastructures construites et les activités touristiques) ne sont pas très éco-responsables. Que faire ? Ne plus voyager? Voyager de manière consciente ? Y a-t-il des solutions pour voyager de façon éco-responsable ? On vous livre nos pistes de réflexions. 

L’avion pointé du doigt

Le voyage implique un déplacement : on part découvrir autre chose, on souhaite s’éloigner de chez soi. Le tourisme est motivé par la découverte et le dépaysement, il faut donc se déplacer. 

Les voyages en avion sont très souvent pointés du doigt car ils engendrent de fortes émissions de CO2 et pèsent lourd dans la balance du bilan carbone personnel (nous vous invitons d’ailleurs à calculer votre bilan carbone). Pourtant, à l’échelle mondiale, les voyages en avion ne concernent que moins de 10% de la population (source). Pourquoi l’avion est-il tant mal vu alors ? Car, c’est malgré tout l’un des moyens de transports (avec les croisières) les plus polluants du monde* et le problème réside dans le fait que prendre l’avion est devenu un acte normal et ce, même pour des “petites” distances et des courts séjours. 

Exemple : “Un aller-retour Bruxelles-New York a autant d’effet sur le climat que de rouler toute une année en voiture moyenne ou d’utiliser 1100 litres de mazout” (source).

Les moyens de transports plus green

Faut-il arrêter de prendre l’avion? Il faut en tout cas repenser sa façon de voyager et réfléchir à ses moyens de locomotion. Quelques exemples : 

  • Prendre l’avion moins souvent et l’éviter pour les distances inférieures à – de 1500 km. 
  • Essayer de ne pas partir en avion pour un court séjour. Le décollage et l’atterrissage sont les deux moments les plus polluants du vol et prendre deux fois l’avion sur un même week-end a un très lourd impact environnemental. 
  • Si l’avion est le moyen de transport le plus adapté, chercher un vol sans escale si possible. 
  • Opter pour des moyens de transports plus green comme le train, l’autocar ou le covoiturage quand cela est possible. Nous vous conseillons le comparateur TicTacTrip qui met en avant les trajets en bus, train et covoit’ (et on évite de regarder les offres alléchantes de Ryanair, *oups*). 
train

Le train est un des moyens de transport ayant le plus faible impact CO2. Certes, il est parfois cher (en fait, en retournant la situation, le problème vient aussi du très faible coût des avions low costs) mais de plus en plus d’offres existent pour favoriser ce mode de transport. Les trains Ouigo en France ou Izy qui font la liaison Bruxelles-Paris; l’Interrail qui permet de voyager à volonté sur une période déterminée en Europe, et le train de nuit qui se développe de plus en plus !

Enfin, on peut aussi compenser ses émissions de CO2 liées au voyage avec des plateformes comme Greentripper qui permet de sélectionner des associations en lien avec l’environnement.  

Compensations possible pour un aller retour en avion Valencia - Bruxelles

Le voyage n’est pas une compétition

Vous avez peut-être une bucket list de voyage à réaliser au cours de votre vie (à la rédac’, on en a une en tout cas). Mais voyager de façon éco-responsable nous invite à repenser notre comportement et ne pas envisager le voyage comme une compétition. Encore un concept “slow” à adopter! 

➡️Slow food 

➡️Slow life 

➡️Slow fashion 

Le slow travel s’oppose au tourisme de masse et implique de prendre son temps, s’imprégner de la destination, vivre chaque expérience de manière consciente et ne pas faire la course aux sites “à voir absolument”. 

Des gestes éco–responsables sur place

Ce n’est pas parce qu’on est en vacances qu’on oublie nos petits gestes éco-responsables du quotidien. Voyager de façon éco-responsable c’est essayer de minimiser le plus possible l’empreinte écologique de son passage. Cela peut, entre autres, passer par le choix d’un hébergement qui s’engage dans une démarche écologique. En Belgique, par exemple, les établissements (hôtels, chambres d’hôtes, gîtes) reçoivent la certification Greenkey pour récompenser leurs efforts en matière de protection de l’environnement (et bonne nouvelle : vous pouvez les réserver avec vos éco-chèques). 

Une fois sur place, privilégiez les activités douces comme les balades à pied ou à vélo, empruntez les transports publics, continuez de trier vos déchets, mangez local, … 

➡️Les gestes éco-responsables à adopter en voyage

➡️Bien choisir sa crème solaire cet été, pour l’environnement et votre santé

Staycations en Belgique

Qui a dit qu’il fallait aller loin pour être dépaysé ? La Belgique regorge de pépites! 

Ces articles pourraient vous intéresser:  

➡️Un staycation détente au Thon Hôtel Bristol Stéphanie, on dit oui !

➡️L’Anahata – Forest at home, un gîte chaleureux pour un séjour nature en Ardennes

➡️Lieux exceptionnels où s’évader en Belgique

➡️3 endroits en Belgique pour se reconnecter avec la nature

Voyager de façon éco-responsable (ou en tout cas faire de son mieux pour y arriver), c’est possible! Pensez-y pour cet été. 

Dans cette catégorie...