Vous souhaitez travailler avec nous ? Découvrez nos services ➡️ 

Mode in Belgium

Le webzine lifestyle conscient belge

Catégories
Lifestyle

5 façons d’apprendre le néerlandais sans sortir de chez soi

Que ce soit pour des raisons professionnelles ou pour le plaisir, apprendre le néerlandais n’est pas une mince affaire. Et oui, son apprentissage a donné des sueurs froides à bon nombre de belges durant leur scolarité… et les nouveaux arrivants en Belgique ont parfois peur de se lancer tant la tâche peut paraître ardue. Mais comme pour toute autre langue, il est tout à fait possible d’y arriver avec un peu de motivation et une méthode qui donne envie de s’y mettre. 

N°1 : Écouter/Regarder les infos

Encore plus qu’avant, se tenir au courant de l’actualité est devenu pour beaucoup d’entre nous un moment incontournable de la journée. Et si nous prenions l’habitude d’écouter les infos en néerlandais? En plus d’être un excellent moyen de se familiariser avec la langue, cela vous permettra de relever du vocabulaire en rapport avec les événements qui font notre actualité. Pour les grands débutants, n’hésitez pas à combiner cela avec votre bulletin d’information francophone habituel… les nouvelles sont souvent assez similaires donc cela vous permettra d’avoir quelques points de repère. Pour suivre l’actu, nous vous recommandons VRT NWS que vous pouvez suivre en radio, à la télé ou encore sur Internet.

N°2 : Ecouter de la musique

Cela vous est sûrement déjà arrivé de vous dire qu’il est plus facile de retenir les paroles d’une chanson plutôt que vos leçons quand vous alliez à l’école. Et pour cause, apprendre en musique vous permet d’imprimer des éléments dans votre mémoire sans vraiment vous en rendre compte et surtout, sans faire trop d’efforts. Il n’y a donc plus qu’à trouver des chansons qui vous plaisent (un petit tour sur Youtube et/ou sur les radios flamandes s’impose)  et éventuellement de trouver les paroles sur Internet pour vous aider un peu… et le tour est joué !

N°3 : Lire des articles en ligne

L’apprentissage d’une langue peut aussi s’aborder d’une autre façon, par la lecture par exemple. A ce niveau-là, rien de bien compliqué, il existe une multitude de ressources disponibles en ligne en quelques clics. Si votre niveau n’est pas encore très élevé, nous vous conseillons de vous diriger vers le site du journal néerlandophone Wablieft qui propose des articles écrits dans un néerlandais assez simple. Vous pouvez également consulter Bruzz.be qui est une bonne source pour trouver des textes sur des sujets d’actualité. 

N°4 : Trouver une personne avec qui pratiquer

Ce n’est pas un secret, la meilleure façon d’apprendre une langue c’est bien de la pratiquer régulièrement. Et pour cela, rien de mieux que de se trouver un acolyte avec qui s’exercer.  Lorsque vous aurez mémorisé un minimum de vocabulaire et que vous maîtriserez les bases de la grammaire, lancez-vous et partez à la recherche de quelqu’un avec qui vous pourrez discuter par écrit ou même de vive-voix. Selon nous, l’idéal est de trouver un natif néerlandophone (ou en tous cas quelqu’un qui a un niveau assez avancé) qui souhaite également s’améliorer dans une langue que vous maitrisez. De cette façon, cela permet un échange de bon procédé et cela a le mérite de mettre les deux personnes sur un même pied d’égalité : il n’y a pas de gêne à avoir, vous êtes tous les 2 là pour apprendre et vous entraider.

Aujourd’hui, grâce à Internet, il est très facile de se trouver un «partenaire linguistique ». On vous recommande tout particulièrement les groupes  “tandem”  sur Facebook (il y en a pas mal)  mais aussi le site Patati.be grâce auquel vous pourrez trouver une personne qui a quelques centres d’intérêts en commun avec vous.

N°5 : Faire des exercices

A priori, apprendre des listes de vocabulaire et des règles de grammaire par cœur n’est pas la façon la plus fun d’apprendre une langue. Cependant, cela peut quand même en aider certains au début de l’apprentissage. Le tout étant de trouver une plateforme qui structure les informations de façon claire…  et s’il y a des exercices, c’est vraiment une valeur ajoutée. Encore une fois, pas mal de ressources sont accessibles en ligne… mais elles ne se valent pas toutes! Si nous devions en faire une sélection, nous partirions sur Wallangues qui propose des fiches de grammaire très claires mais aussi des fiches de vocabulaires accompagnées de vidéos pour vous aider avec la prononciation. Après chaque leçon, la plateforme vous propose une série d’exercices pour vérifier si le savoir est bien acquis. Ensuite, nous sommes aussi assez fans de NedBox qui propose de textes et des vidéos très accessibles pour les débutants  avec des exercices de compréhension.

Avec toutes ces idées, vous n’avez plus d’excuses pour ne pas vous lancer et apprendre le néerlandais. Succes allemaal !

Julie Jandrain 

Dans cette catégorie...

Catégories
Lifestyle

8 conseils pour une rentrée organisée et éco-friendly

Si vous ne faites pas partie des petits chanceux qui prennent leurs vacances en septembre, la rentrée approche à grands pas ! Fini l’été, il est temps de reprendre le rythme, retourner au boulot ou sur les bancs d’école. On vous livre nos meilleurs conseils pour une rentrée organisée et éco-friendly. 

C’est (déjà) la rentrée !

La rentrée, c’est un peu le deuxième Nouvel an de l’année : l’occasion de repartir du bon pied, de fixer de nouveaux objectifs, de faire le tri. L’été chamboule bien souvent notre organisation (et tant mieux!) car on prend le temps de profiter des longs apéros, on ralentit le rythme avec la chaleur, on part en vacances… Mais lorsque la rentrée (des classes ou pas) sonne, c’est le moment pour (re)prendre quelques bonnes habitudes et terminer l’année en beauté et bien organisée. 

Nos conseils pour une rentrée organisée et éco-friendly

1. Reprendre un rythme régulier

Avec ou sans enfant, quelques jours avant la rentrée, essayez de reprendre un rythme plus régulier, réinstaurer une routine. 

L’été est souvent synonyme d’horaires décalés : on profite des longues soirées, on se réveille plus tard et les repas sont parfois retardés. Quelques jours avant la rentrée, anticipez et reprenez doucement votre rythme “normal”, de cette manière le retour à la réalité sera un peu moins dur. 

➡️Les bienfaits d’une routine bien-être quotidienne

➡️Bien dormir : 5 conseils à adopter 

2. Etablir son emploi du temps et remplir son agenda

A la rédac’, c’est notre partie préférée ! Acheter de la jolie papeterie, un nouvel agenda (ou un agenda numérique) et planifier son emploi du temps de la rentrée ! 

Et si cette année, on s’inspirait un peu des principes de la slow life pour organiser notre quotidien ? On priorise les tâches importantes et on planifie des moments pour soi, entre amis et en famille. Vous pouvez également profiter de la rentrée pour prendre tous les rendez-vous que vous repoussez (vous savez ce rendez-vous chez le dentiste ?). 

Quel agenda choisir ? Un agenda pratique à utiliser au quotidien et qui répond à vos critères. Doit-il rentrer dans votre sac ou va-t-il rester sur votre bureau ? Préférez-vous une page par jour ou une semaine par page pour une vue d’ensemble ?

D’autres préféreront l’agenda électronique disponible sur ordinateur et téléphone pour l’avoir toujours avec soi. 

3. Ranger ses placards (de cuisine)

Et si vous profitiez quelques jours avant la rentrée pour ranger certaines pièces de la maison ? La cuisine par exemple. 

A la mode du nettoyage de printemps, prévoyez un nettoyage pré-autonome. C’est le moment de faire le point sur vos placards, triez et listez les essentiels à racheter pour être prêts dès les premiers jours de la reprise. Vous souhaitez en profiter pour changer petit à petit vos habitudes de consommation ? Découvrez notre article sur Comment réduire l’impact de notre alimentation sur l’environnement

4. Prévoir des repas faciles pour les premiers jour de la rentrée

Ce conseil va de pair avec le rangement de la cuisine. Si vous avez le temps et l’envie, vous pouvez déjà prévoir quelques repas faciles à congeler ou mettre en bocaux pour les premiers jours de la rentrée. De bons petits plats colorés avec les légumes d’été encore disponibles pour mettre un peu de couleur et de vitamines dès le début de l’année.  


➡️“Busy, Busy”: le livre de recettes des gens pressés

5. Ranger son bureau (et checker toutes les tâches administratives)

Deuxième partie de la maison qui a peut-être besoin d’un petit coup de frais : le bureau (pièce et/ou meuble). 

Les papiers qui s’accumulent, les brols déposés à la hâte pendant les deux mois d’été … Allez un gros rangement pour y voir plus clair avant la rentrée ne peut être que bénéfique ! 

bureau minimaliste

N’oubliez pas de ranger également les dossiers de votre ordinateur et de trier votre boîte mail.

➡️5 gestes pour réduire son empreinte numérique 

Servez-vous de ce moment “rangement de bureau” pour checker toutes les tâches administratives qui devraient être faites avant la rentrée: inscription des enfants à l’école, demande de bourse, inscription au sport, … 

6. Faire le point sur les fournitures de bureau et scolaires

La rentrée est souvent synonyme d’achats : papeterie, fournitures de bureau, livres, vêtements, … Cette année, adoptez quelques réflexes éco-responsable avant de passer à l’action : triez et faites le point sur ce que vous pouvez garder, donner ou jeter; faites une liste des choses à acheter pour vous concentrer sur l’essentiel; faites un petit tour du côté de la seconde main; si vous achetez neuf, essayez d’être attentif à la composition et la provenance. 

Petite piqûre de rappel : adopter un mode de vie plus éco-responsable est important mais chacun son rythme et son échelle 😉 

Pour de la jolie papeterie, rendez-vous chez Bee Boutique, un concept store éco-responsable situé à  Waterloo qui en propose une très jolie sélection.

7. Faire une liste d’objectifs

Y-a-t-til des choses que vous voudriez accomplir avant la fin de l’année ? S’inscrire à une nouvelle activité, lire plus, faire du sport, réussir un objectif professionnel, consommer mieux, …. la liste est aussi longue que variée et propose à chacun ! 

➡️Self-love : 5 conseils pour cultiver l’amour de soi 

On l’a dit, la rentrée c’est le deuxième nouvel an, si vous voulez instaurer de nouvelles habitudes et atteindre de nouveaux objectifs, c’est le moment d’essayer. 

8. Lâcher prise

Si l’été nous apprend une chose c’est bien que ralentir le rythme et diminuer la pression a ses bons côtés. Alors si cette rentrée n’est pas aussi parfaite que vous l’espériez, si vous n’arrivez pas à mettre en place tous les conseils de cette liste : ce n’est pas grave! 

Prêt.e pour la rentrée ? Cette liste – non-exhaustive – de conseils pour une rentrée organisée et éco-friendly est là pour vous aider à affronter cette reprise … enfin, surtout le conseil n°8 ! 

Lire aussi … 

➡️Dix habitudes à prendre pour diminuer son empreinte écologique

Dans cette catégorie...

Catégories
Food

Brunch à Namur : les adresses gourmandes à tester 

Vous préférez le brunch tranquille du dimanche à la sortie mouvementée du samedi soir? Ça se comprend! Quel plaisir de retrouver ses ami.e.s autour d’un délicieux repas sucré salé. Plus besoin de se rendre dans la capitale pour trouver de chouettes restaurants pour un brunch, Namur a tout ce qu’il faut ! Nous avons repéré 5 adresses de brunch namuroises à tester absolument. 

Café Fleuri, le bistro tendance et instagrammable

Le Café Fleuri est situé à deux pas de la célèbre “Place du Vieux”, dans une petite ruelle piétonne du centre de Namur, cette adresse rencontre un succès florissant. Toasts, pancakes, smoothie bowl,… la carte de brunch du restaurant bistro est alléchante. Par ailleurs, le menu classique (hors brunch) est tout aussi tentant. Il suffit de jeter un œil aux photos des boissons et plats colorés sur internet pour avoir l’eau à la bouche. Une chose est sûre, c’est le spot parfait pour un moment sucré-salé gourmand et “instagrammable”. 

Epicure, pour un brunch frais et local le samedi

Également situé dans le vieux Namur, Rue du Marché, Epicure est une adresse qui propose une restauration locale savoureuse. L’établissement travaille avec différents producteurs et artisans de la région pour proposer, du mardi au vendredi, un lunch élaboré qui évolue de semaine en semaine, voire de jour en jour, en fonction de la saison et de la disponibilité des produits. Le samedi, Epicure propose un brunch maison sous forme de buffet sucré-salé à volonté. Il y a 3 services (10h, 11h30 et 13h) et il est recommandé de réserver. 

Le Brunchist, la nouvelle adresse pour un brunch à Namur

L’établissement Le Brunchist a ouvert ses portes en mai 2022 dans la célèbre Rue de Brasseurs, toujours dans le vieux Namur. Son nom ne fait aucun doute, on s’y retrouve pour un moment brunch gourmand avec un menu local et de saison séduisant tant sucré que salé : avocado toasts, oeufs, pancakes, granola,… Le choix y est et on le prédit difficile. Le restaurant spécialisé dans les brunchs et cafés vous accueille du jeudi au dimanche de 9h30 à 16h30 dans un cadre joliment décoré, digne d’un tableau Pinterest. 

La Maison des Desserts, pour un brunch sucré et raffiné

La Maison des Desserts possède une réputation déjà bien établie dans la capitale wallonne. Célèbre pour ses pâtisseries, le salon de thé est situé dans une magnifique maison namuroise datant du 17ème siècle et propose des petits-déjeuners principalement sucrés mais également une carte de mets salés. Vous n’y retrouverez pas de menu brunch à proprement parler mais l’établissement vous accueille tout le week-end (et en semaine) de 8h à 18h. 

➡️Nos adresses gourmandes à Namur 

Le Pain Quotidien, l’incontournable pour un brunch

Faut-il réellement vous présenter le Pain Quotidien ? La chaîne de restaurant belge est une valeur sûre pour un brunch et sait généralement ravir tout le monde. Ce n’est pas sans raison qu’on retrouve même des établissements de l’autre côté de l’ancien, notamment à New-York. Namur possède bien entendu son propre « Pain Quot », une adresse classique mais indémodable. 

Café Nomade

Situé au bord de la Sambre, le Café Nomade vous offrira une magnifique vue sur la citadelle et
son téléphérique. Tous les trois mois, la carte se renouvelle pour vous proposer des produits de
saison, locaux et bien sûr artisanaux. Café nomade c’est aussi un espace de coworking qui vous
permettra de travailler dans le calme avec un café torréfié localement et d’autres gourmandises
à la main. Un dimanche par mois le café Nomade organise un brunch de quoi passer une bonne
journée.

Nous espérons vous avoir mis l’eau à la bouche. Il ne vous reste désormais plus qu’à choisir l’élu de vos papilles et de réserver pour un brunch à Namur ce week-end!

Découvrez aussi nos adresses de brunch dans le Brabant wallon

Dans cette catégorie...

Catégories
Mode

6 podcasts slow fashion pour les adeptes de mode éthique

Il s’écoute partout, il est long ou court, il s’agit d’interviews ou de monologues, nous parlons évidemment du podcast ! Ce dernier s’impose depuis quelques années comme le nouveau média à la mode. Il se glisse dans le creux de l’oreille et permet d’écouter des conversations, des débats, des réflexions sur des sujets variés. 

Dans cet article, nous vous proposons 6 podcasts slow fashion, belges mais pas que, à découvrir sans plus tarder. Que ce soit des rencontres avec des créateurs belges, des discussions sur les dérives de la fast fashion, des conseils pratiques pour adopter la slow fashion, ces 6 podcasts tentent de démocratiser les débats sur la mode et informer sur ce monde très souvent caractérisé par son manque de transparence. 

Notre sélection de podcasts slow fashion

We Love Belgian Brand, le podcast qui parle de mode belge

We Love Belgium Brand est un podcast belge créé par Astrid, une Française expatriée à Anvers depuis plus de 10 ans ! Son but ? Questionner, partager les modèles alternatifs et innovants et aller à la rencontre des créateurs belges. 

Astrid explique dans le tout premier épisode de son podcast qu’elle est passionnée par la mode depuis son plus jeune âge.  Rapidement, elle a su qu’elle voulait intégrer ce monde “qu’elle croyait de rose et de paillettes” dit-elle. Amoureuse de son pays d’adoption, elle s’est également prise de passion pour  les créateurs du plat pays” (un point commun avec Mode in Belgium ¨sourire¨). Son podcast We Love Belgian Brand propose sous forme d’interview des rencontres de créateurs belges (en français et néerlandais) pour les questionner sur leur métier,  le développement de leur marque et la façon dont ils ont remis en question certains modèles traditionnels. 

Notre recommandation ? L’épisode 5, la rencontre avec la co-créatrice de Juna Fae, une marque de bijou éthique et belge.

Nouveau modèle, remettre la mode traditionnelle en question

Nouveau modèle n’est pas un podcast belge mais français. Chloé Cohen, la créatrice, invite autour de son micro des femmes engagées, voire militantes, dans le monde de la mode. Les profils sont variés : historiennes, chimistes, stylistes, journalistes, chaque femme apporte un regard nouveau sur la slow fashion dans ce podcast. Chloé les interroge sur leurs valeurs, leur parcours et leurs projets pour améliorer le monde de l’industrie textile. La mode est le sujet principal de ce podcast mais les discussions engendrent également des réflexions sur l’environnement, le féminisme, la responsabilité de chacun, les droits humains et la façon dont ils peuvent être bafoués par la fast fashion. Bref, chaque épisode nous invite, de manière très bienveillante, à nous interroger sur les facettes de la mode traditionnelle et du pourquoi un nouveau modèle est nécessaire .

Nous vous recommandons, entre autres, l’épisode “Sophie Kurkdjian, historienne : Comment en est-on arrivé là ?”.

So Rare, des rencontres belges et inspirantes

So Rare est le podcast de Sophie Carrée PR, une agence de presse belge spécialisée mode et lifestyle. Dans ce podcast, à travers 6 épisodes, on part à la rencontre de femmes mais également d’hommes pour en apprendre plus sur leurs histoires. Développé entre 2019 et 2020, le projet est aujourd’hui mis en pause mais les épisodes sont toujours accessibles sur toutes les plateformes d’écoute. 

Le premier épisode de la série est particulièrement intéressant : “Franck Kerckhof, lutter contre la fast-fashion avec l’Empty Shop by Oxfam Solidarité”.

On(Ward) Fashion, le podcast slow fashion du média The Good Goods

Développé par le média français The Good Goods et animé par la co-fondatrice de ce dernier, le podcast On(Ward) Fashion propose chaque semaine (ou presque) un nouvel épisode dont le but est de donner des solutions pour une mode durable. Victoire reçoit à son micro des hommes et femmes, entrepreneur.e.s engagés qui partagent leur expertise pour nous guider et conseiller vers une mode éthique et responsable. Au départ pensé pour aider les marques dans leur propre développement et amélioration, le podcast s’adresse également à toute personne désireuse d’en apprendre plus sur la slow fashion.

Plusieurs thématiques sont abordées et classées en 3 catégories :  #TECh,  #MARQUES et  #EXPERTS – chaque épisode est précédé du # et vous permet de repérer facilement les sujets susceptibles de vous intéresser. Ce podcast est au départ pensé pour aider les marques dans leur propre développement et amélioration mais 

On vous recommande tout particulièrement l’épisode “#MARQUE Cepovett – Le vêtement de métier, ovni dans le monde de la mode” !

Matières Premières, le podcast qui décrypte la mode et ses dérives

Matières Premières est un podcast 100% documentaire animé par Anthony Vincent, journaliste mode chez Madmoizelle, un média français. Anthony souhaite à travers ce format aider et guider toute personne soucieuse de mieux choisir ses vêtements (un autre fan de l’adage : moins mais mieux!) et se tourner vers un mode durable. 

A travers les 6 premiers épisodes de la série, l’animateur interroge chaque matière première de l’industrie textile : ses avantages, ses dérives, son impact, son entretien. Des questions intéressantes qui tentent de faire la part des choses, de trier le vrai du faux mais surtout de rendre accessible à tous l’information ! Le dernier épisode en ligne aborde quant à lui la question de la seconde main et des sites de reventes … 

Avec son format pratique de 30 min, ce sont tous les épisodes que l’on vous recommande ! 

➡️Notre guide des matières éco-responsables 

93 Remèdes à la Mode, la slow fashion en pratique

Le podcast 93 Remèdes à la Mode pose ce constat : “l’industrie de la mode semble à bien des égards malade mais porte aussi en elle des valeurs de créativité, d’affranchissement et d’expression personnelle (…)”. Alors comment faire pour rendre la mode plus éthique? Faire de la slow fashion le nouveau modèle de l’industrie textile ? Trois associations françaises ont décidé de s’associer pour créer un podcast (mais pas que, il s’agit également d’ateliers et d’animations) qui livre de vrais conseils pratiques pour adopter la slow fashion. 

On aime particulièrement l’épisode qui aborde le sujet de l’upcycling : “Fait maison, do it yourself ou encore upcycling, de quoi parle-t-on ?”. 

Sur la route du travail, en cuisinant, en faisant votre sport ou le soir dans votre lit, le podcast s’écoute partout. Instructif et divertissant, ce format en séduit plus d’un et ce, quels que soient vos sujets de prédilection. Pour les amateurs.trices  de mode engagée, ces 6 podcasts slow fashion devraient vous plaire ! 

➡️4 podcasts belges à écouter sans plus tarder 

Dans cette catégorie...

Catégories
Beauté

Ces super aliments à intégrer à sa routine beauté

Que ton alimentation soit ta première médecine”, nous disait déjà Hippocrate il y a près de 2500 ans. En effet, l’importance d’une bonne santé de notre organisme et son impact sur notre apparence n’est plus à prouver. Les produits de beauté, le maquillage et les soins esthétiques ne remplaceront jamais un mode de vie et une alimentation saine. Intégrés à nos habitudes journalières, certains super aliments peuvent booster notre santé et apporter de nombreux bienfaits, notamment pour notre peau. 

Qu’est-ce qu’un super aliment ?

Un super aliment est un aliment entièrement naturel qui possède une valeur nutritionnelle importante et pleine de bienfaits pour la santé. Antioxydants, vitamines, minéraux, oligo-éléments, protéines,… ces divers nutriments peuvent servir comme base d’une alimentation saine et naturelle mais aussi permettre de compléter des apports en besoins journaliers insuffisants. 

Bref, ils sont très intéressants.

1. La spiruline, l’algue verte riche en fer et détoxifiante

La spiruline est une microalgue verte de la famille des cyanobactéries. Elle est reconnue par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) comme le “meilleur aliment du 21ème siècle pour l’humanité”, rien que ça. Cette algue peut se vanter d’une composition en nutriments extraordinaire et donc très intéressante pour la santé avec de nombreuses vertus. Ce super aliment est ultra riche en fer, ce qui le rend déjà très utile pour de nombreuses femmes menstruées. 

Pour la peau, la spiruline possède également de multiples bienfaits. Grâce à l’iode et la vitamine A, son effet détoxifiant absorbe les toxines et permet de limiter l’excès de sébum et ainsi purifier la peau et diminuer les imperfections. Pour les peaux plus matures et/ou déshydratées, ce sont ses vertus antioxydantes et régénérantes qui sont intéressantes. Finalement, ses vitamines et plus particulièrement son taux important de bêta-carotène apporteront éclat aux peaux ternes en boostant la mélanine. Notez que la spiruline peut également être un allié de taille pour une belle chevelure : brillance, anti-chute et anti-pellicules. Une vraie mine d’or à intégrer à votre routine sans plus tarder !

La spiruline se trouve sur le marché sous forme de poudre, de gélules ou de paillettes. Nous vous conseillons les gélules pour une prise quotidienne sous forme de cure. 

Si vous souhaitez réaliser un masque beauté pour le visage, vous pouvez opter pour la poudre à ajouter à une huile végétale de votre choix et du yaourt. Faire poser 20 min sur une peau propre, avant d’appliquer vos soins. 

pourdre spiruline

2. Le curcuma, l’épice racine aux multiples vertus

Cette épice en poudre à la jolie couleur ocre dorée est issue de la racine de la plante du même nom, de la famille des Zingibéracées. Elle nous provient d’Inde et d’Asie du Sud-Est. Utilisée d’abord comme teinture pour la laine, elle a vite été reprise également en cuisine et en médecine jusqu’à intégrer le domaine de la beauté et l’esthétique. 

 

Intégrée à l’alimentation, le curcuma apportera de nombreux bienfaits digestifs, antioxydants et anti-inflammatoires. 

Comme allié beauté, le curcuma est reconnu pour ses vertus anti-âge et régénérantes. Cette poudre dorée, appliquée directement sur la peau sous forme de cataplasme (poudre + eau) ou intégrée dans un soin skincare, lui apportera de nombreux bénéfices. Elle est particulièrement recommandée pour les peaux avec de l’eczéma ou du psoriasis, grâce au tetrahidrocurcuminoide* (THC) qui la compose. 

*oui, ce mot est aussi difficile à lire qu’à écrire (haha)

poudre curcuma

3. Le collagène marin, le complément alimentaire protéine de jouvence

Le collagène est la protéine la plus présente dans la composition du corps humain. Os, cartilage, peau, il est essentiel à notre organisme pour en assurer la régénération et l’élasticité. A partir d’un certain âge, aux alentours de 35 ans, la production de collagène par notre corps commence à diminuer progressivement (de 1%) chaque année. Phénomène qui peut être accéléré par le tabagisme, l’excès de sucre, l’exposition au soleil, le stress… 

Au niveau de la peau, c’est notamment la diminution du collagène qui provoque l’apparition de rides et ridules, de par une hydratation et une élasticité moins bonnes. Cela peut aussi causer une perte de cheveux et des ongles cassants. 

Se supplémenter en collagène (marin ou pas) est conseillé lorsqu’on se soucie de l’apparence de sa peau et qu’on souhaite lutter contre les signes du vieillissement cutané. Cette protéine permet donc en effet de lutter efficacement contre certains effets de l’âge. 

Consommer du collagène peut également être une bonne idée lors d’une grossesse pour booster l’élasticité et la fermeté de la peau et ainsi lutter contre l’apparition de vergetures. 

Le collagène peut être d’origine marine ou bovine, on le préfère marin pour une provenance généralement moins douteuse, plus écologique et de meilleure qualité. Le collagène marin sera également mieux absorbé par l’organisme. 

4. L’açaï, la délicieuse baie antioxydante

L’açaï est un fruit, ou plus exactement une baie provenant d’un palmier qui pousse dans la région amazonienne. Sa couleur mauve très colorante rappelle la myrtille. Une teinte qui est due à la présence de pigments antioxydants. Cette baie amazonienne possède un goût très apprécié entre le cacao et la noisette, légèrement sucré. Riche en fibres et en protéines, elle est principalement utilisée pour ses propriétés énergisantes, stimulantes et digestives. Cependant, son fort apport antioxydant sera également bénéfique pour l’apparence de la peau en réduisant le stress oxydatif. 

acai baie

5. Le matcha, l’extraordinaire poudre de thé vert japonaise

Le matcha est une poudre très fine de thé vert Tencha moulu originaire d’Asie où elle est utilisée pour la cérémonie du thé japonaise, un art traditionnel inspiré par le bouddhisme. La particularité du matcha par rapport au thé vert classique est qu’on le consomme sous forme de poudre dans son entièreté, sans l’infuser. Il est également cultivé de façon plus élaborée, pour produire une feuille encore plus riche et qualitative, ce qui lui donne cette magnifique couleur verte intense. 

En consommant du matcha, on profite donc des bienfaits du thé vert de façon décuplée. En effet, cette super-boisson contient plus de 170 fois plus de protéines, 130 fois plus de calcium, 2 fois plus de caféine et 32 fois plus de vitamine C que le thé vert ordinaire, le Sencha. 

Le matcha réduit l’inflammation, ralentit la dégénérescence cellulaire et détoxifie la peau. Ce serait dommage de ne pas en profiter. La qualité de ce produit d’exception en fait un ingrédient très doux pour tous les organismes. 

Lire aussi…

➡️Le thé matcha et ses bienfaits 

matcha

6. L’aloe vera, l’indispensable produit skincare green

Très utilisée dans l’industrie cosmétique, l’aloe vera est également un super aliment beauté.  Cette plante grasse très présente dans nos intérieurs possède de multiples vertus reconnues pour la peau et l’organisme. 

En usage externe (gel cosmétique) ou interne (jus alimentaire), ses bienfaits sont variés : lutte contre le psoriasis, guérison des brûlures et inflammations de la peau, traitement de la colite ulcéreuse, soulage la constipation,… 

L’aloe vera sous forme de gel 100% naturel est en effet un produit de beauté incontournable de la cosmétique green. On l’utilise principalement pour ses propriétés apaisantes face aux brûlures (coups de soleil notamment), mais aussi cicatrisantes et antiseptiques. Le gel d’aloe vera possède une texture fraîche et agréable d’utilisation sur la peau.  

feuille aloe vera

Il ne vous reste plus qu’à choisir quels super aliments intégrer à votre assiette et/ou votre routine skincare pour profiter de leurs exceptionnels bienfaits, et rayonner de santé. 🙂 

Retrouvez tous ces super aliments sur l’eshop de produits sains Kazidomi :

Pssst! Profitez de 20€ de réduction sur l’abonnement annuel avec le code de Marine “HAPPYISCHIC20”. 

Dans cette catégorie...

Catégories
Lifestyle

Déco et meubles de seconde main : nos bonnes adresses

Fan de déco ? En train de rénover une maison ? De meubler une pièce ? Et si vous vous tourniez aussi vers la seconde main pour la déco et le mobilier? Économique, écologique et originale, cette solution est parfaite ! Voici nos bonnes adresses pour vous aider dans vos recherches de décoration et meubles d’occasion. 

➡️Une déco éthique et éco-responsable 

Les Petits Riens : le vintage pour tous les budgets

Sans doute le plus connu de tous, Les Petits Riens est une ASBL belge. Cette association lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale. Dans ce but, elle reverse tous les bénéfices récoltés en vendant des vêtements et meubles de seconde main, pour ses actions qui luttent contre la pauvreté et l’exclusion sociale. Les Petits Riens c’est l’endroit idéal, adapté à tous les budgets et tous les besoins. Vous trouverez des vêtements pour tout le monde, du mobilier en tout genre et même de l’électroménager ! 

Il existe en tout 27 magasins « Les Petits Riens » en Belgique. Pour les pépites déco, rendez-vous à Wavre, Bruxelles, Namur et à Liège ! 

Troc : meubles et déco de seconde main de qualité à petits prix

Achat, vente et dépôt sont possibles dans les magasins Troc de Belgique. Présents un peu partout dans le pays, vous y trouverez du mobilier, de l’électroménager, du matériel audiovisuel et des divers objets de décoration, le tout d’occasion ! Chaque objet en vente chez Troc a été soumis aux yeux d’un expert pour garantir une certaine qualité. Gros plus, Troc est également disponible en ligne. 

L’Entrep’eau à Bastogne : donner une seconde vie au mobilier

L’Entrep’eau est une ressourcerie située à Bastogne. L’idée ? Récupérer, réparer et revaloriser le mobilier et la décoration avant de les revendre et leur offrir une nouvelle vie. Entreprise sociale et solidaire, L’Entrep’eau soutient l’économie circulaire. De plus, l’équipe propose également des ateliers de relookage de meubles, une idée excellente pour donner un coup de neuf à son intérieur à moindre coût. 

La Ressourcerie namuroise : la deuxième main responsable et durable

La Ressourcerie namuroise est une référence en matière de meubles de seconde main ! Elle se divise en différentes antennes : Collecte (un service de collecte et de vide main); Ravik (4 magasins pour shopper vintage) et Ravik Création (des ateliers de menuiserie et d’aménagement). Présents à Namur, Andenne, Ciney et Florennes, les magasins de la Ressourcerie proposent  du mobilier pour toutes les pièces de la maison mais également de la vaisselle, de la déco, des livres, des articles de nurserie, … bref tout ce dont vous pourriez avoir besoin. Chaque article vendu est lavé, réparé, revalorisé et possède le label Rec’Up

Trans’Form à Charleroi : l’occasion à prix mini

Initiative du CPAS de la ville de Charleroi, la boutique Trans’form revend en seconde main du mobilier, du matériel électroménager et de la décoration à petits prix. Après avoir récupéré chez les particuliers les objets, ce sont des apprentis ou personnes en réinsertion sociale qui se chargent de les réparer et de les remettre en valeur avant leur revente. Une belle initiative à soutenir et bénéfique pour tous les maillons de la chaîne. 

Marketplace : la seconde main près de chez soi

Dernière recommandation pour shopper de la déco et des meubles d’occasion : MarketPlace. Cette plateforme mise en place par Facebook permet de trouver autour de chez soi des objets de deuxième main à des particuliers. Très simple d’utilisation grâce à la barre de recherche, vous pouvez également déterminer le périmètre (en kilomètres) autour de chez vous ainsi qu’un prix minimum et maximum et l’état. Une fois la recherche lancée, il ne vous reste plus qu’à échanger avec le vendeur pour clôturer la vente. Simple et efficace. 

Cette liste n’est évidemment pas exhaustive. La Belgique ne manque pas de bonne adresse pour acheter en seconde main.

Dans cette catégorie...

Catégories
Sorties

10 lieux nature où se baigner en Belgique

L’été 2022 est chaud, très chaud. Se baigner apparaît souvent comme la solution miracle pour survivre à la chaleur ! Et comme tout le monde n’a pas de piscine chez lui, Mode in Belgium vous partage 10 lieux où se baigner en Belgique (en Wallonie). 

Lire aussi … 

➡️Nos conseils pour rester au frais sans air conditionné 

➡️10 activités slow et éco-responsables à faire en été

Se baigner en pleine nature peut comporter certains risques à la fois sur le plan sanitaire (bactéries) mais également physique (risque d’hydrocution, noyade, etc.). Mais pas de panique ! Les administrations régionales ont établi une liste de sites officiels où se baigner en Belgique. Ceux-ci font l’objet durant la période d’été (à partir du 15 mai jusqu’au 30 septembre) d’un contrôle de la qualité de l’eau et, selon les lieux, d’une surveillance. 

La Plage de Renipont (Lasne)

Située dans le Brabant Wallon, la Plage de Renipont est un spot incontournable des habitants de la région pour se rafraîchir durant les journées ensoleillées. Le lac s’étend sur environ 9 hectares et au programme sur place: aires de jeux pour enfants, cabines de plage et même une guinguette si vous avez une petite faim. De quoi passer une bonne journée au bord de l’eau. 

Les Lacs de l’Eau d’Heure

Les Lacs de l’Eau d’Heure sont composés du Lac de Falemprise (à Cerfontaine) et du Lac de la Plate-Taille (à Froidchapelle). Dans les deux, il est possible de se baigner mais également de pratiquer bon nombre d’activités aquatiques : kayak, pédalos, planche à voile, paddle surf, et bien d’autres encore. De plus, autour de ces zones de baignade vous pourrez profiter d’un mini-golf, de sentiers balisés et d’un parcours d’aventure dans les arbres. Un environnement qui plaira à toute la famille. 

pedalo

Le Lac de Claire-Fontaine (Godarville)

A proximité de Charleroi aussi il est possible de se baigner. Pour cela, direction le domaine de Claire-Fontaine, un immense espace naturel avec de nombreuses activités dont un très grand lac où se rafraîchir. 

Les Etangs de Recht (St-Vith)

En province liégeoise, les étangs de Recht sont le lieu idéal pour les amateurs de nature. Il s’agit ici d’un espace sans aménagement spécifique pour la baignade mis à part son autorisation. Vous ne trouverez donc pas de centre de loisirs ni d’activités aquatiques. Idéal pour profiter d’une journée au calme. 

Le Lac de Robertville

Également situé dans la province de Liège, le Lac de Robertville ou Robertville-les-Bains de son petit nom estival, invite chaque année les habitants et visiteurs à venir profiter de son espace de baignade dans son bassin de natation en plein air. Et pour ceux qui cherchent juste à se reposer, vous avez le choix entre étendre votre serviette sur l’herbe ou le sable, que demandez de plus ? 

Le Lac de Neufchâteau

A côté de Neufchâteau se trouve un lac artificiel d’environ 4 hectares. Ici aussi un petit plongeon est autorisé. Apprécié des amateurs de pêche mais également des marcheurs (il est possible d’y faire le tour) tout comme des nageurs ! 

Info août 2022: le lac est actuellement fermé sur ordre de la Police. Pour être tenu au courant de sa réouverture, les infos se trouvent sur le site officiel de la ville : lien

Le Lac de Chérapont (Gouvy)

Dans les Ardennes, à quelques kilomètres du Grand Duché du Luxembourg, venez passer une journée au Lac de Chérapont, un grand domaine entouré d’ arbres et de vallées. Ici aussi toute la famille est conviée avec de nombreuses activités, un restaurant et un camping sur place. 

La Semois, la Lesse et l’Ourthe

Ces trois rivières belges offrent elles aussi des lieux de baignade durant l’été. Le must ? Coupler une descente en kayak et quelques moments dans l’eau pour se rafraîchir. Pour les trois rivières, vous trouverez plusieurs agences de location de kayaks. 

Les points d’eaux et lieux où se baigner en Belgique ne manquent pas et l’été est le meilleur moment pour en profiter et (re)découvrir notre beau pays. 

Dans cette catégorie...

Catégories
Food

Brunch à Charleroi : 5 adresses à ne pas manquer

A la recherche d’un bon brunch à Charleroi ? Le Pays Noir propose quelques adresses plutôt sympathiques pour notre rituel préféré du week-end. 

Le brunch de la Brasserie du Quai 10

En quelques années, l’espace du Quai 10 est devenu un incontournable de Charleroi. Espace pluriel qui regroupe un cinéma, un espace de jeux vidéo et une brasserie, le tout dans un bâtiment très contemporain au bord de la Meuse. Cerise sur le gâteau : la brasserie propose un brunch délicieux sous forme de buffet à volonté sucré / salé tous les dimanches. Si la formule “buffet à volonté” peut faire peur, pas de panique ! Les produits sont frais et les recettes très originales. Pensez à réserver pour vous assurer une table! 

Prix ? 35€ / personne

La Maison Blanche Coffee, pour bruncher en plein centre de Charleroi

La Maison Blanche Coffee se situe sur le Boulevard Tirou, dans un ancien bureau d’assurances, en plein centre-ville de Charleroi. Le lieu se distingue par sa décoration : chaque pièce vous emmène dans un univers différent. L’ancienne salle des coffres du bureau a d’ailleurs été conservée, on mange donc au milieu d’une centaine de coffres-forts !  En plus d’une déco originale (et très instagrammable, avouons-le), le restaurant propose une carte de brunchs, disponible tous les jours. Mention spéciale pour la formule Brunch Healthy avec les toasts au guacamole. 

Prix ? entre 24,90€ et 28,90€ / personne 

Les Filles de l’Atelier Gourmand, le brunch carolo incontournable

Une ambiance très familiale et chaleureuse, c’est ce que promettent Les Filles de l’Atelier Gourmand. Tous les dimanches, retrouvez-les pour un brunch d’exception (uniquement sur réservation) composé de produits frais, de saison et faits maison. On vous recommande de goûter leur cheesecake. Les Filles de l’Atelier Gourmand proposent également, en plus du brunch, une carte (pour les autres jours de la semaine) qui change régulièrement selon les produits et leurs envies. 

Prix ? 30€ par personne 

Un grand classique, Le Pain Quotidien

Un grand classique que l’on retrouve dans d’autres villes belges, le Pain Quot’ comme disent les intimes, vous accueille tous les jours avec une carte variée de pains, toasts, viennoiseries, tartes et boissons chaudes. Une formule brunch est également disponible pour ravir les amateurs de ce petit plaisir dominical. A la rédac’, on apprécie particulièrement “Le Botaniste” servi avec du taboulé et du guacamole, miam ! 

Prix ? 22,45€ la formule brunch par personne 

Brunch’ez moi pour un brunch à la maison

Profitez d’un bon brunch sans bouger de chez soi ? Brunch’ez moi a la solution ! Ce traiteur à domicile propose de vous livrer tous les week-ends (samedi et dimanche) une boxe pour deux personnes. Au choix du sucré, du salé ou une combinaison des deux avec la boxe mixte, notre préférée. Les produits sont frais et les quantités très copieuses.  

Livraison possible à Charleroi, Bruxelles, Brabant Wallon et Namur 

Prix : 34,90€ par boxe (pour deux personnes) 

Alors, on brunch à Charleroi ce week-end ? 

➡️Bruxelles : 5 brunchs à tester absolument

➡️Bruncher dans le Brabant wallon 

Dans cette catégorie...

Catégories
Société

Éco-anxiété : zoom sur ce phénomène contemporain 

Vous êtes sensible à la cause environnementale ? Les conséquences certaines et de plus en plus présentes du réchauffement climatique vous angoissent et vous font parfois reconsidérer vos perspectives d’avenir ? Vous êtes alors probablement, comme beaucoup d’entre nous, victime d’éco-anxiété. 

On parle aussi, de “solastalgie” qui se définirait comme “une forme de souffrance et de détresse psychique ou existentielle causée par les changements environnementaux passés, actuels ou attendus, en particulier concernant la destruction des écosystèmes et de la biodiversité, et par extension le réchauffement climatique.” (source

Une peur du futur chez les jeunes générations

Cette angoisse quant à l’avenir de la planète, et donc de manière directe de notre propre avenir, fait partie des maux propres à notre société contemporaine. En effet, depuis quelques années il devient constamment plus difficile de fermer les yeux sur la réalité du réchauffement climatique et ses conséquences. Enfin, si certains y arrivent encore, nous sommes de plus en plus nombreux à faire face à la réalité, particulièrement chez les jeunes adultes. Il ne s’agit plus d’une inquiétude réservée à une minorité de “hippies marginaux”. 

De nombreux jeunes se considèrent aujourd’hui éco-anxieux. Certains subissent cette angoisse plus intensément que d’autres avec un sentiment profond de déprime et de souffrance. Un état qui incite même plusieurs à revoir leurs envies pour l’avenir comme, par exemple, avoir des enfants. 

Les personnes privilégiées davantage touchées par l’éco-anxiété

A noter également que l’éco-anxiété semble plus présente chez les personnes éduquées et de classes sociales supérieures, que l’on pourrait aussi appeler “privilégiées” (sans émettre de jugement sur ce terme). Un fait qui peut être facilement expliqué mais dont il ne faut pas faire une généralité. De plus, malheureusement, les citoyens qui n’ont pas le “luxe” de se soucier des questions environnementales au quotidien sont et seront probablement les premiers impactés par les conséquences du désastre écologique.  

Une éco-anxiété justifiée par les rapports scientifiques du GIEC

Des peurs et angoisses qui sont totalement fondées lorsqu’on prête attention aux rapports émis par le GIEC, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, un organisme ouvert à tous les pays membres de l’Organisation des Nations unies. Catastrophes naturelles de plus en plus fréquentes, sécheresses, famines, migrations,… Le dernier rapport en date est clair : les conséquences du réchauffement climatique concernent tout le monde sur la planète et devraient être plus graves qu’attendues initialement. Un programme donc peu réjouissant qui ne fait que renforcer ce climat général d’éco-anxiété chez les jeunes. 

De l’anxiété mais pas que

On parle d’éco-anxiété pour désigner cette impuissance face aux désastre climatique et à la dégradation de l’environnement mais l’anxiété n’est pas le seul sentiment qui peut être évoqué. La colère, la tristesse, la peur… et même la souffrance en font bien souvent tout autant partie. Un lot de ressentis qu’il n’est pas toujours facile à gérer au quotidien. 

Comment gérer l'éco-anxiété

Il ne s’agit peut-être pas d’une maladie reconnue par l’organisation mondiale de la santé (OMS), l’éco-anxiété grandissante des citoyens n’en est pas moins prise au sérieux par certains spécialistes de la psychologie. Certains thérapeuthes ou autres coach se spécialisent dans ce domaine pour les personnes qui ressentent le besoin de se faire accompagner de manière professionnelle et peut-être trouver des solutions concrètes. C’est notamment le cas de Isabelle Giraldo, une belgo-colombienne installée dans le nord de l’Allemagne qui a quitté son job dans l’architecture pour devenir facilitatrice de pleine conscience et éco-thérapeute. “Je t’aide à transformer tes “contre quoi je me bats” (une lutte qui nous épuise) en “pour quoi je me lève” (une motivation qui nous met en action)”, peut-on lire sur son site internet.

Pour d’autres éco-anxieux.ses, ce sont des cercles de paroles ouverts à tous qui leur apportent du réconfort. La méditation peut également être un beau moyen de gérer ses émotions et de s’apaiser l’esprit. Finalement, l’activisme, même à son échelle, est bien entendu également un autre moyen de faire face à la situation. 

Quoi qu’il en soit, si ce phénomène vous touche particulièrement et vous pose problème au quotidien, n’hésitez pas à en parler autour de vous. Vous n’êtes pas seul.e.s. Le partage et l’échange à ce sujet avec d’autres personnes peuvent déjà être d’une grande aide.

Lire aussi … 

➡️Ces solutions écolos qui ne sont pas tellement écologiques

➡️Bilan carbone : on fait le point pour 2021

Dans cette catégorie...

Catégories
Mode

Upcycling, quand la mode devient circulaire

Chaque année, 4 millions de tonnes de vêtements mais également des chutes de tissus sont jetées (chiffre pour l’Europe, source)… un vrai désastre écologique. Heureusement, aujourd’hui, les choses commencent à bouger et des initiatives voient le jour dans le but de réduire ce gaspillage textile (et toutes autres formes de pollution liées à l’industrie de la mode). 

Découvrez nos articles sur la mode éco-responsable  … 

➡️Comment adopter la slow fashion ? 

➡️Comment savoir si une marque de mode est éthique et éco-responsable?

➡️Le glossaire de la mode éthique et responsable 

Upcycling, qu’est-ce que c’est ?

Qu’est-ce que l’upcycling ? “Surcyclage” en français, le terme désigne le fait de créer de nouvelles pièces de vêtements (ou accessoires) à partir de textiles existants. On donne une nouvelle vie à ces derniers tout en leur donnant une valeur supérieure. Quelques exemples pour illustrer le terme : transformer une paire de rideaux en un ensemble veste – jupe; assembler deux chemises pour en faire une nouvelle; transformer des essuis de bain en top; et bien d’autres encore, la seule limite de l’upcycling étant l’imagination. 

Une lutte contre le gaspillage de surproduction dans les industries textiles

L’upcycling vient résoudre un problème du monde textile : que faire des chutes de tissus, des vêtements que l’on ne porte plus et des invendus issus de la surproduction ? Ils sont déjà produits alors, il faut les utiliser ! 

L’upcycling peut s’appliquer aux vêtements mais également aux récupérables, c’est-à-dire les rouleaux de tissu, les chutes textiles, les linges de maison, … ceux-ci peuvent être neufs ou usagés. 

Upclycling et recyclage, quelle différence ?

En s’intéressant à l’upcycling, on peut rapidement se demander quelle est la différence avec le recyclage. Si les deux donnent une nouvelle vie à un objet ou une matière, la façon de le faire est différente. L’upcycling transforme sans détruire tandis que le recyclage consiste à défaire (ou détruire) la matière première pour créer une nouvelle matière première qui servira à la création. Dans la mode responsable, certaines marques travaillent par exemple avec du nylon recyclé pour les maillots de bain. 

➡️Notre guide des matières éco-responsables 

Upcycling et recyclage s’inscrivent dans une logique de mode circulaire où tout se réutilise. 

La mode circulaire, une solution durable et responsable ?

L’upcycling est bien plus qu’une tendance mais c’est aussi une nouvelle manière de consommer la mode de manière durable et responsable. Il s’inscrit dans un modèle d’économie circulaire qui revalorise l’existant. On fait vivre le vêtement le plus longtemps possible. 

Prendre le parti pris de réutiliser les stocks déjà existants permet de diminuer l’impact environnemental de production (et de la gestion des déchets) des vêtements, limitant le plus possible l’utilisation des ressources nécessaires à la création de ces derniers. Bien souvent, les créations upcyclées s’inscrivent également dans une démarche d’économie locale en utilisant les stocks disponibles à proximité. 

La mode est-elle indéfiniment circulaire ? Il arrive évidemment un moment où l’issue ultime du vêtement est de “mourir”. Dans un modèle d’économie circulaire parfait, il faudrait que ce dernier soit biodégradable, ne laissant presque aucune trace de son passage dans la nature (des matières comme la laine naturelle ou le chanvre sont biodégradables par exemple). Dans les faits, ce n’est pas toujours aussi simple. Néanmoins, faire le choix de matières durables et d’un modèle de production et création éco-responsable est déjà un pas énorme dans le changement des habitudes de consommation. Mais, vous le savez, chez Mode in Belgium, on préconise surtout de faire de son mieux, selon ses moyens 🙂

Adopter l’upcycling et laisser libre cours à son imagination

Dans la mode mais pas que, l’upcycling permet de laisser libre cours à son imagination ! 

Certaines marques en font leur spécialité comme méson, une jeune marque belge qui met à l’honneur chaque pièce de la maison en donnant vie à de nouveaux vêtements tendances et non genrés. Upcychic est également une plateforme belge créée pour mettre en avant les jeunes créateurs d’upcyling, de la chemise à la pochette en passant par le top, on trouve des pièces tendances et originales. 

L’avantage de l’upcylcing c’est que ce sont des pièces uniques ou presque, une bonne manière d’affirmer son style avec originalité. 

A vous de jouer

Et pourquoi ne pas tester de votre côté ? Vous avez sans doute des vêtements que vous ne portez plus ou des chutes de tissus (des anciens mouchoirs, des vieux essuies vaisselles, etc.) qui traînent chez vous ! Donnez-leur une nouvelle vie. Vous pouvez créer une éponge tawashi avec plusieurs morceaux de tissus; découpez un ancien jeans pour en faire un nouveau short; transformez un foulard en top; … les possibilités sont infinies et peuvent s’appliquer dans tous les domaines, de la mode à la déco ! 

Dans cette catégorie...