Catégories
Beauté

6 conseils pour prendre soin de sa peau en hiver

1. Hydratez-vous !

On le dit et le répète. Mais il est impossible de vous donner des conseils beauté et santé sans vous conseiller de vous hydrater. Donc, sortez vos meilleurs thés ou tisanes à consommer chauds ou froids.

Pourquoi est-ce si important de s’hydrater en hiver ?Vos muqueuses externes constituent la première barrière de protection contre les microbes, les virus et les infections. Il est donc essentiel de les garder en bonne santé. Ça vous aidera aussi davantage à combattre la sécheresse de votre peau due au froid.

théière et tasse tisane

2. Comprenez votre type de peau

Attention, parce que les signes de sécheresse ne sont pas les mêmes pour tout le monde. Une peau grasse peut aussi connaître ce manque d’hydratation et elle n’en devient pas une peau de type sèche pour autant. Comprenez-la et offrez-lui le soin qui lui correspond : des soins hydratants plus aqueux pour les peaux grasses ou plus huileux pour les plus sèches. 

Prenez le temps d’analyser la peau de votre visage pour l’entretenir à sa juste valeur.

main et crème hydratante

3. L’exfoliation

La sécheresse sur les joues et sur les lèvres, ce n’est pas très agréable ! Le froid assèche votre peau et provoque des peaux mortes. Ces particules forment des plaques de sécheresse sur votre visage qui empêchent la bonne pénétration des soins que vous allez appliquer. Pas de quoi s’inquiéter, il y a une solution ! Pour remettre le tout à zéro, on vous conseille de bien exfolier votre visage (avec un exfoliant pas trop abrasif qui convient à la peau plus fine de notre visage). Il est conseillé de le faire une à deux fois par semaine. Evidemment, il est indispensable de très bien s’hydrater derrière une exfoliation.

Petit tip : C’est un soin qui peut facilement être fait maison ➡ Un peu de sucre (grains fins) mélangé à une huile (huile de coco, huile d’argan, huile d’avocat, …) et un peu de miel. Vous devez obtenir une pâte qui se tient mais pas trop compacte. Votre peau vous remerciera.

femme masque visage

4. Une routine de soin régulière

En hiver plus que jamais, votre peau demande de la régularité. Matin et soir, accordez-lui ce moment de soin. Un bon nettoyage, un bon soin hydratant, … Si votre soin ne semble pas suffire à hydrater correctement votre peau, il n’est peut-être pas adapté. Ou alors, il a besoin d’un coup de boost supplémentaire comme un sérum. Si vous ne le connaissez pas, on vous le présente. Le sérum ne remplace pas une bonne hydratation. Cependant, il aide à la pénétration de tous les soins qui vont le suivre. Il en décuple l’impact et les résultats et il peut avoir différentes vertus : une hydratation supplémentaire, l’anti-âge, anti-fatigue, … 

huile visage et roll on

5. Osez les huiles

Et oui, même les peaux grasses ! Le tout est de trouver une huile adaptée. Il en existe énormément aujourd’hui de tout type, avec tout ingrédient et pour tout objectif. Mais il n’y a rien de plus hydratant et réconfortant pour une peau qui a été agressée par le vent et le froid. Si vous appréhendez la peau brillante, tentez le coup avant d’aller dormir ! Ça laissera la nuit à votre peau pour absorber tous les bienfaits de ce soin. Vous vous réveillerez avec la peau plus hydratée et plus repulpée que jamais !

mains et flacon d'huile

6. N’oubliez pas vos lèvres

Elles font partie de votre visage. Elles souffrent de la saison aussi ! Pensez à passer dessus avec votre exfoliant pour éliminer les peaux mortes et trouvez un baume à lèvre bien riche au miel, à l’aloé véra, ou à l’argan par exemple.  Il y a beaucoup d’ingrédients de ce style reconnu pour leurs bienfaits hydratants que l’on retrouve dans les produits lèvres. A vous de choisir ! 

Voilà nos meilleurs conseils pour affronter l’hiver et les grands froids ! Alors profitez de cette saison et de ce qu’elle nous offre. Les paysages, les activités, la nourriture spéciale de cette saison ! Profitez-en avec une peau en bonne santé.

Article rédigé par Chloé Goovaerts

Dans cette catégorie...

Catégories
Société

Octobre rose : un mois engagé et engageant

La pandémie de Covid-19 a impacté tous les secteurs existants de manière parfois positive, mais surtout négative. Le secteur de la santé n’a pas été épargné ! En effet, la participation au dépistage du cancer du sein a également souffert : fermeture des centres de dépistage, retard des invitations, … Il est l’heure de la remobilisation.

Un mois symbolique

Octobre rose apporte soutien, mobilisation et entraide. Et, cela, grâce à un mois entier d’actions et d’évènements. Rappelons tout de même que le cancer du sein est celui qui touche le plus de femmes dans le monde (avec plus de 2 millions de personnes diagnostiquées par an – source). Ainsi que la première cause de mortalité féminine par cancer. Ce mois a pour but d’inciter les femmes à se faire dépister régulièrement.

Un logo, un symbole : petite histoire

Ce ruban rose, c’est plus qu’un logo. C’est un symbole. Un signe bien distinctif et reconnaissable du soutien à la lutte contre le cancer du sein. Il nous vient tout droit des Etats-Unis au début des années 90, d’une association entre le magazine Self et la marque d’Estée Lauder, dont la belle fille est alors en rémission. La marque de cosmétiques a ensuite transposé cette initiative en France, en collaboration avec le magazine Marie-Claire cette fois. Depuis, porter ce ruban est signe d’engagement dans cette lutte sans fin. De plus en plus de marques et d’associations se joignent au mouvement chaque année. 

Quels sont les évènements de 2021 ?

  • NRJ : Tout le monde connaît cette radio, qu’on l’écoute ou pas. Cette année, elle a mis en place la Marche Rose. Nous vous présentons cet évènement en premier car il est le plus simple à réaliser. Cette marche invite tout le monde à faire minimum 10.000 pas par jour. Oui, c’est tout. Cette action est organisée par Pink Ribbon. Tous les fonds qu’ils récoltent servent à soutenir des projets concrets et destinés à lutter contre la maladie. Inscription ici.
  • Think Pink : la campagne des rubans roses qui se bat activement contre la maladie grâce aux récoltes de dons et des actions mises en place ne lâche pas l’affaire. Comme chaque année, l’association met en place la campagne des rubans roses. Une boîte qui rassemble un maximum d’informations utiles, pratiques et médicales sur la maladie. Le tout de rose vêtu. C’est faire un don mais aussi donner de la visibilité à l’association. Pour commander votre boîte, c’est par ici.

©Thinkpinkbelgium Instagram officiel
  • Delhaize : Depuis des années, Delhaize est partenaire de Think Pink. Via l’application Delhaize ou le site internet, il est possible de faire don de ses points SuperPlus. Points qui se transforment en euros (50 points = 0,50 cents). Une manière simple de faire un geste.
  • Orta : Cette marque de mode belge s’est investie dans la cause. Cela de deux manières. La première par la création du sweat Emily. Et 20% des ventes de cet article sont reversés à l’Institut Gustave Roussy, premier centre européen de lutte contre le cancer. Deuxièmement, la marque organise une marche solidaire. Ça se passe le 24 octobre, départ à 11h et ce au bois de la Cambre à Bruxelles. Le coût de participation est de 5 euros qui seront aussi reversés à l’Institut Gustave Roussy. Inscription via ce lien.
  • Les partenariats : Chaque année, Think Pink travaille avec des partenaires. L’avantage pour vous ? Une réduction sur le produit. L’avantage pour l’association ? Un don de X euros par achat de ce produit.

Parmi les marques participantes, on peut retrouver cette année Calor, Dim ou encore Amalys, …

Les actions sont multiples et vous entourent. Il suffit d’ouvrir l’œil !

Octobre Rose c’est du 1er octobre au 31 octobre. Mais la lutte contre le cancer du sein dure en réalité toute l’année. N’hésitez pas à suivre les différents évènements et l’actualité des différentes associations engagées dans ce combat. Parlons-en autour de nous. Si vous êtes une femme, faites vous dépister et inciter vos proches à le faire également. 

Article rédigé avec Chloé Goovaerts

Dans cette catégorie...

Catégories
Mode Société

3 fausses croyances sur la mode éthique et responsable

Qu'est-ce que la mode éthique et responsable ?

La mode éthique et responsable, on pourrait également parler au sens large du concept de slow fashion, s’oppose à la fast fashion. La fast fashion englobe toutes les marques et enseignes qui produisent de manière presque incessante de nouvelles collections de vêtements à des prix très attractifs. La production de ces vêtements est souvent délocalisée, les travailleurs sont rarement (ou jamais, disons-le!) payés au juste prix et les matières utilisées sont souvent très consommatrices d’eau et de produits chimiques. 

 

La mode éthique et responsable se positionne contre ce mouvement de fast fashion et de production à tout prix. Les marques qui s’engagent dans cette voie ont pour but de contribuer au bien-être des travailleurs de l’industrie textile et de les rémunérer de manière juste et équitable. Les matières premières sont sélectionnées pour leur faible empreinte écologique et traitées de la manière la plus naturelle possible (comme le lin, le chanvre biologique et la laine biologique par exemple) ou encore des matières recyclées (le coton ou le polyester recyclés entre autres). 

Fausse croyance 1 : C’est cher

Et oui, un t-shirt produit de manière responsable, dans une matière écologique et, surtout, par des personnes payées au juste prix coûte plus cher qu’un t-shirt d’une grande enseigne de fast fashion. 

Mais voyons cela de plus près : les vêtements conçus de manière responsable sont normalement faits pour durer dans le temps, comme un investissement. Refaire votre garde-robe tous les ans vous reviendra sûrement plus cher car le t-shirt acheté à 10€ a de fortes chances d’être difforme après 3 lavages. 

C’est également l’occasion de réfléchir à sa consommation et d’acheter de manière consciente des pièces qui nous ressemblent et dont on a réellement besoin. 

Vous pouvez également vous tourner vers les offres de seconde main et donner une seconde vie à un vêtement à moindre coût ! 

buy less choose well make it last

Fausse croyance 2 : On doit choisir entre son style et ses valeurs

Peu de choix, des matières brutes, des coupes trop classiques ou au contraire très extravagantes … Vous avez sans doute l’idée du “baba cool” en sarouel qui se promène en festival ? Cela a peut-être été vrai il y a 10 ans. Aujourd’hui, de nombreuses marques s’intéressent à la mode éthique et responsable, produisant des collections contemporaines et tendance où chacun peut trouver son bonheur. En Belgique, nous avons de jolies collections avec les marques Orta, Mardi et Méson par exemple ! 

Depuis quelques années, les friperies et la mode de seconde main se sont démarginalisées (et c’est tant mieux), remettant au goût du jour les tendances rétro et de nombreuses marques / créateurs proposent même des pièces upcyclées, donnant vie à des vêtements anciens. 

Fausse croyance 3 : Ce n’est pas ça qui va changer le monde

“Si les grandes entreprises ne changent pas leur fusil d’épaules, ça ne changera jamais rien ! Ce n’est pas moi qui vais contribuer à la préservation de la planète avec mon t-shirt responsable”. Et bien non, sans doute pas. Pourtant, rappelons que la mode est l’une des entreprises les plus polluantes ayant un impact direct sur le réchauffement climatique et les inégalités sociales (source : OXFAM), c’est aussi l’un des secteurs sur lesquels nous pouvons agir directement en tant que citoyen. 

Et oui, si tous les citoyens se mettaient à boycotter les enseignes de fast fashion … n’y aurait-il pas là une vraie force d’action ? Cette idée est évidemment radicale et chacun agit à son échelle et selon ses moyens. Chaque petit geste compte et pourrait faire bouger le monde vers un mode de vie plus responsable. 

Lire aussi … 

➡10 habitudes à prendre pour réduire son empreinte écologique 

Dans cette catégorie...

Catégories
Mode

6 tendances à suivre (ou pas) cet automne-hiver 2021

Haaaa l’automne-hiver, on aime ou on déteste ! Néanmoins, la fin d’année qui est connue froide chez nous a l’avantage de nous faire ressortir les grosses laines, les beaux vêtements en maille, les bonnets et tous les accessoires réconfortants qui vont avec. Et, comme chaque année, des tendances émergent. Voyons ensemble ce qui a été vu sur les derniers runways ! 

tendances automne-hiver

1. Le cuir

Il part et revient depuis des années, 2021 marque son grand retour. Pantalon, perfecto, gants, le cuir est partout ! C’est une matière intemporelle qui ne cesse de revenir en force quand on pensait l’avoir oubliée. Mais une telle acquisition n’est pas un achat anodin. Une pièce en cuir de qualité est durable sur des dizaines d’années si l’on en prend soin. Par contre, il existe aujourd’hui beaucoup d’alternatives. Entre autres nous pouvons citer le simili-cuir, le faux cuir, le cuir vegan,…. A vous de faire votre choix en pleine conscience et en vous renseignant pour trouver la version qui correspond le mieux à vos valeurs.

2. Le Plaid

Vous l’aurez peut-être remarqué, cette tendance du plaid ou du pyjama s’est fait une place cette saison. On a l’air de vouloir davantage le confort et la chaleur. Ce sont souvent des ensembles monochromes, un survêtement amélioré en quelque sorte qu’on peut voir en une déclinaison de couleurs souvent impressionnante. Il y en a pour tous les goûts avec cette tendance !

3. Les ensembles

Justement, parlons-en ! Un ensemble c’est un haut et un bas que vous pouvez dissocier pour créer vos propres associations ou alors les porter tel qu’ils ont été prévus. Pas de prise de tête le matin, on enfile son ensemble que l’on voit généralement monochrome, une veste et une paire de chaussures et c’est parti ! 

4. Le pull sans manche

Pièce phare des années 70-80, il fait son grand retour après ses amis le tailleur pantalon et le blazer oversize. Le secret pour le maîtriser, c’est le layering ! C’est une pièce qui se porte en superposition à d’autres comme une chemise ou des pulls col rond… L’essayer c’est l’adopter !

5. LA fausse fourrure

On vous parlait de confort et de chaleur, ça tombe bien avec le retour presque annuel de la fausse fourrure. Vous vous en doutez, cela concerne surtout les gros manteaux ou les doudounes que l’on veut bien douillettes et réconfortantes pour braver le froid ! D’ailleurs, bonne nouvelle parce que le groupe Kering qui comprend Gucci, Saint Laurent, Bottega Veneta, Balenciaga, Alexander McQueen et Brioni a totalement renoncé à la fourrure ! 

6. LA doudoune

On va terminer par cette pièce que l’on ne présente plus, l’indispensable pour passer un hiver bien au chaud, la doudoune. Orange, noire, blanche, rose, longue, courte, déstructurée, … On l’aime sous toutes ses couleurs et toutes ses formes. Si vous aviez un seul achat à faire cet hiver, ce serait celui-là (si vous ne l’avez pas déjà). Si vous la choisissez de qualité, elle vous durera dans le temps, reviendra chaque année à la mode et ne vous décevra pas !

Vous êtes paré.e à affronter le froid dans les conditions les plus stylées mais n’oubliez pas qu’il n’existe pas un seul style. Les modes vont et reviennent et ça ne dicte en rien la qualité de vos choix ou ce que vous aimez porter même.

Article rédigé par Chloé Goovaerts

Dans cette catégorie...

Catégories
Lifestyle Sorties

Halloween : un escape game urbain effrayant avec les Red Nights de Coddy

Des escape games, dans votre ville !

Il y a quelques mois, nous vous présentions Coddy, une start-up belge qui a lancé son application mobile d’escape games urbains. Leur concept ? Développer une version urbaine des fameux jeux de type “Escape Game”, très en vogue depuis quelques années. Leurs jeux peuvent se jouer dans plusieurs villes belges, mais également ailleurs en Europe. L’application vous propose des mises en situation pensées par des scénaristes avec des énigmes à résoudre en équipe.

groupe d'amis sur leur téléphone

Testé pour vous

Nous avons déjà eu l’occasion de jouer à  un des scénarios d’escape game à Bruxelles et nous avons passé un très bon moment à arpenter les rues à la recherche d’indices pour résoudre nos énigmes. Ne vous méprenez pas, ce n’est pas si facile que ça, il faudra faire travailler vos méninges et votre esprit d’équipe! Encore une chance que l’application est bien pensée et nous propose des indices si nécessaire. 

Une expérience unique avec l’Escape Game Urbain de Coddy !

Envie de tester également ? Vous aimez frissonner ? La suite devrait vous intéresser.

Une édition spéciale Halloween

Cette année à l’occasion d’Halloween les 29, 30 et 31 octobre, à Bruxelles, auront lieu les Red Nights, avec la nouvelle aventure effrayante de Coddy. Un jeu urbain avec un scénario au thème sanglant, pensé exclusivement pour Halloween qui se joue toujours en équipe, avec votre smartphone.

Faites un saut dans l’histoire, vous voilà en octobre 1684, une époque obscure et tourmentée…

« On dénombre chaque semaine des disparitions inquiétantes, les enlèvements sont légion, les corps sont rarement retrouvés et quand c’est le cas, c’est en charpie au fond du canal. La peur s’est installée dans les rues… Aujourd’hui, c’est votre frère qui semble s’être volatilisé et vous craignez le pire. Parviendrez-vous à sauver votre frère avant qu’il ne soit trop tard ? »

Un scénario intriguant qui promet un week-end d’Halloween effrayant, comme il se doit ! Certains personnages du scénario seront présents sur le parcours pour vous aider (ou pas (emoji maléfique)) à avancer dans votre enquête… 

Alors, vous avez le courage de relever le défi ? Il nous vous reste plus qu’à former votre équipe, vous munir de vos smartphones et réserver le jeu pour un des soirs du week-end d’Halloween. 

Informations pratiques

Votre équipe doit être composée de 2 à 6 joueurs et résoudre l’enquête dans un temps imparti qui est de 120 minutes pour parcourir Bruxelles à la recherche d’indices vous permettant de résoudre toutes les énigmes du jeu.

  • L’application Coddy est gratuite, disponible sur iOS et Android. 
  • L’événement Halloween coûte 69,99€ par équipe jusqu’à 6 personnes, soit environ 11,60€/personne, réservation obligatoire sur le site de Coddy (29,99€ avec le visit.brussels pass). 
  • Tarif préférentiel early bird disponible à 59,99€ jusqu’à épuisement du stock (19,99€ avec le visit.brussels pass). 
  • Les places sont limitées par tranches horaires. 10 équipes maximum par 30 min. 
  • Le jeu est jouable les soirs dès vendredi 29, samedi 30 et dimanche 31 octobre entre 18h et 23h. 
  • Ce jeu s’adresse principalement aux adultes, jeunes adultes et aux adolescents. Le texte, les illustrations et certains acteurs pourraient effrayer les plus petits.
  • Le jeu est disponible en français, néerlandais et anglais. Pour plus d’informations n’hésitez pas à consulter le site et la page du jeu.

 À savoir que cet événement est compatible avec le Visit.Brussels Pass qui est un bon gratuit d’une valeur de 40 euros échangeable contre, entre autres, une prestation touristique à Bruxelles. Il suffit d’en faire la demande pour obtenir la réduction pour l’événement Coddy. 

💥 Envie de tenter votre chance pour remporter votre aventure urbaine effrayante ? Rendez-vous sur notre page Instagram (jeu concours lancé à 18h le 11/10/21 et jusqu’au 18/10/21) 

Photo couverture ©Coddy – Article rédigé avec l’aide de Chloé Goovaerts

*article sponsorisé

Dans cette catégorie...